Créateur d’entreprise : quelles sont les qualités requises ?

Le créateur d’entreprise doit avant tout être une personne entreprenante. Il doit définir un projet de société, faire une étude faisabilité des activités qu’il souhaite mener, pour avoir une vue d’ensemble sur leur niveau de rentabilité. Il doit être déterminé, curieux et resté persévérant face aux obstacles qui peuvent se présenter. Il doit cultiver l’estime en soie et rester confiant. Vous devez fixer vos limites pour mieux créer votre entreprise. Faites la part entre vos intérêts personnels et ceux de votre entreprise. Cette vocation de futur entrepreneur doit forger votre image et vous préparer au statut d’auto entrepreneur. Surtout, rapprochez-vous des personnes expérimentées et compétentes pour qu’elles puissent vous guider dans vos actions. En outre, vous devez avoir la capacité de gérer vos salariés, vos clients et rester attentifs aux mutations de votre secteur d’activité.

Auto entrepreneuriat ou portage salarial ?

Si beaucoup de personnes préfèrent devenir auto entrepreneurs, d’autres penchent pour un système de portage salarial. En réalité, l’entrepreneur peut devenir un salarié porté puisqu’il a la liberté d’étendre ses activités et peut exercer une autre activité professionnelle. De même que le salarié porté a la possibilité de devenir auto entrepreneur. Cependant, les deux statuts ont chacun des avantages sur l’autre. Dans le portage salarial par exemple, le salarié porté jouit des mêmes droits et prérogatives qu’un salarié en interne. Il bénéficie également d’une couverture sociale, tandis que le statut d’auto entrepreneur ne permet pas d’en avoir. En plus de cela, il n’aura pas besoin de gérer toute une paperasse comme l’auto entrepreneur, pour signer une convention de portage salarial.

L’auto entrepreneur quant à lui, peut diversifier ses activités. Étant donné que les formalités de création d’entreprises sont simples et rapides, il devra y consacrer peu de temps et s’investir sur le développement de son entreprise. Au cas où son entreprise venait à tomber en faillite, il pourra également la dissoudre dans les meilleurs délais. Contrairement au salarié porté qui devra attendre le terme du contrat s’il souhaite désister. Et la plupart du temps, la convention de portage salarial s’étend sur plusieurs mois. En plus de cela, si le salarié porté veut créer son entreprise, il devra repartir à zéro pour entamer le processus.

Quels sont les prés requis d’une création d’entreprises ?

Avant de créer une entreprise, il faut définir l’objet social, dresser les statuts de l’entreprise, déterminer les activités et réunir les pièces d’identité… Il faut également disposer d’un fonds, d’un local, prévoir un système de gestion et de fonctionnement de votre entreprise, et les différents départements que vous souhaitez créer… Par ailleurs, vous devez trouver un nom pour votre entreprise et le déposer auprès de l’Institut National de la Propriété industrielle.

Quelle est la procédure à suivre lors d’une création d’entreprises ?

La procédure de création d’entreprises concerne l’immatriculation, la déclaration du commerce. L’immatriculation doit se faire au Répertoire National des Entreprises (RNE), au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et au Centre de Formalité des Entreprises (CFE). Il se verra donc attribuer un code NAF pour déterminer la nomenclature de ses activités. La déclaration du commerce doit se faire à la poste, chez le fournisseur d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphone et de connexion internet. Ensuite, le créateur d’entreprise devra se rendre à a caisse de retraite dans les 3 mois qui suivent l’immatriculation de l’entreprise pour assurer son adhésion. Il doit également en faire une autre au centre de gestion agrée dans les 5 mois à compter l’immatriculation.

Comment créer une entreprise de portage salarial ?

La création d’une entreprise de portage salarial demande la possession d’un numéro de Siret qui permettra de facturer les clients. Le créateur d’entreprise aura donc le statut de consultant indépendant porté ou de micro entrepreneur. Il doit aussi déclarer son chiffre d’affaires à l’URSSAF.

Le créateur d’entreprise en portage salarial : quelles sont les missions à accomplir ?

Une fois la société créée, le consultant indépendant porté prendra en charge toutes les tâches administratives et devra cotiser les charges sociales. Il devra également relancer les clients, les entretenir régulièrement pour remporter des marchés. En effet, le consultant indépendant porté est un Freelancer qui joue le rôle d’un commercial. Il doit avoir le sens de négociation et de médiation. Il peut participer aux formations et ateliers en ligne ou en présentiel, dans l’optique de renforcer ses capacités. Sous une autre acception, il pourra aussi dispenser des formations au sein des entreprises. En outre, de nombreux pôles de rencontre et de discussion ont été créés pour favoriser la rencontre des consultants portés. Ce qui permettra à la communauté des portés de partager les savoirs et promouvoir le développement des entreprises de portage salarial.