Comment se faire connaitre en tant que consultant ?

Vous avez sauté le pas, cherchez une nouvelle opportunité en tant que consultant. Quel que soit votre domaine d’expertise, vous allez devoir vous faire connaître partout.

Concrètement, ce sont les premières démarches du développement de votre activité professionnelle. Vous allez commencer à parler de votre nouvelle activité autour de vous : à votre famille, à vos amis, à vos anciens collègues etc….

Ensuite, adressez-vous aux professionnels de votre secteur d’activité et expliquez-leur l’intérêt de travailler avec vous, puis ciblez des types de clients potentiels afin de commencer votre base de données. Comment débuter et créer votre pitch. Réponse à travers cet article !

  • Parler de vous et de votre nouvelle activité à votre entourage

La première chose à faire est de parler de votre création à votre entourage : vos amis, votre famille, votre club de sport, vos voisins… L’idée est de créer un effet boule de neige : ces personnes qui vous connaissent et vous apprécient sont vos premiers relais.

Informez-les de votre nouvelle activité afin qu’elles transmettent cette donnée à leurs connaissances. Cela peut certainement les intéresser directement ou intéresser leur entourage. Il est possible, par exemple, que ce soit votre cousin qui vous mette en relation avec votre futur client ou que votre voisin soit l’un de vos clients potentiels.

N’oubliez pas vos anciens collègues ou clients, même si vous avez changé d’activité, ils connaissent votre professionnalisme et sauront parler de vous. C’est un bon début. Les personnes qui constituent votre réseau travaillent, pour la plupart, et ont toutes un réseau plus ou moins étendu et plus ou moins entretenu. Parlez-leur de vos actualités, tenez-les informés, ils deviendront sûrement votre premier relais.

Une grande partie de votre réussite va passer par le développement de votre relationnel, par cette capacité à entrer en relation et à inspirer confiance à la personne qui se trouve en face de vous. Prenez le temps de faire le tour de votre réseau et de rencontrer les personnes qui vous auront été recommandées.

S’il s’agit bien d’un client potentiel, je vous conseille de ne pas tenter de vendre tout de suite vos compétences et vos prestations, il est encore trop tôt. Le cadre ne s’y prête pas et cela pourrait être mal vécu par la personne qui a accepté de vous rencontrer. À moins qu’elle n’ait clairement émis le souhait de vouloir s’engager, elle aurait la sensation d’être tombée dans un piège. Le but de cette rencontre est de prendre de l’information et surtout de vous faire connaître.

Posez des questions, faites comprendre à votre interlocuteur qu’il est important pour vous, dans le cadre de votre lancement, d’avoir son avis. Il sera fier d’être mis dans cette position d’expert et se fera un plaisir de vous donner son opinion.

Cette démarche a priori simple et banale vous permet de créer chez lui un engagement fort vis-à-vis de vous. S’il est séduit par vos compétences et par votre expérience, « votre expert » va de lui-même parler de vous aux personnes composant son réseau !

  • Cibler vos clients potentiels

Vous avez informé votre réseau de votre nouvelle activité, les personnes qui le composent peuvent désormais parler de vous ; certains l’ont peut-être même déjà fait, ce qui vous a permis d’agrandir votre réseau.

Vous avez réalisé la première étape constitutive de votre réseau professionnel. Vous allez passer à la seconde. Parallèlement à la démarche de rencontre réseau, vous vous orientez maintenant vers la recherche de vos futurs clients : vos prospects.

Vous pouvez trouver une partie de vos premiers contacts grâce à votre réseau personnel. Dans la plupart des cas, on vous a donné les coordonnées d’une personne et/ou vous avez été mis directement en relation avec elle. Vous poursuivrez ensuite votre recherche en direction de sociétés ou de postes ciblés. Ayez le réflexe d’aller sur le site Internet de la société visée, cela vous permettra de bien connaître ses spécificités et son offre. Le but est bien entendu de faire une proposition adaptée aux besoins de votre cible.

Si dans les petites sociétés, trouver le bon interlocuteur peut être chose aisée, c’est parfois plus compliqué quand il s’agit d’une société importante en termes d’effectif. Vous aurez bien souvent uniquement le numéro du standard. Dans ce cas, soit la personne présente à l’accueil aura la possibilité de vous mettre en relation avec la personne souhaitée, soit comme cela arrive la plupart du temps lorsque vous ne disposez pas de nom, la mise en relation ne pourra pas se faire. Pour contourner ce problème, nous vous proposons deux solutions.

  • 1 / S’inscrire sur un réseau social professionnel :

Les plus connus sont Viadeo et LinkedIn. Grâce à ces outils, vous pourrez très facilement obtenir des noms en recherchant par « Activité » ou par « Poste ».

Les réseaux sociaux sont un très bon moyen d’entrer en contact avec une personne inconnue. Bien souvent, vous avez mis votre photo et pris le temps de renseigner quelques lignes sur vous. Quand ils sont bien utilisés, ces réseaux sont l’occasion de faire des affaires.

Attardez-vous sur le profil de chacune des personnes, prenez des informations sur chaque cible : Quel est son poste ? Que gère-t-elle ? Que recherche-t-elle ? A-t-elle des projets en cours ? Grâce à ces informations, vous la connaissez un peu mieux et vous vous assurez de votre intérêt mutuel à vous rencontrer.

Vous avez ensuite la possibilité de proposer une mise en relation aux profils qui vous intéressent et, s’ils l’acceptent, de pouvoir entrer en contact avec eux.

Quand vous visitez un profil, son auteur en est automatiquement informé et il y a une grande probabilité pour qu’à son tour il vienne regarder le vôtre. Vous êtes dans une démarche active, vous intriguez votre futur contact en lui donnant envie d’en savoir plus sur vous. Vous l’avez certainement déjà constaté dans la vie de tous les jours, quand vous vous intéressez à quelqu’un, il y a de fortes chances pour que lui aussi cherche à mieux vous connaître !

  • 2 / Participer à des afterwork

Vous pouvez aussi participer à des afterwork. En effet, il est possible de devenir membre d’un réseau qui développe la bouche à oreille. Les afterwork sont des réunions informelles. Il s’agit souvent de cocktails organisés afin de faciliter les rencontres.

Faites le tour des réseaux de votre région, ce sont souvent d’excellents moyens de rencontrer du monde. Ne cherchez pas uniquement un futur prospect. Gardez en tête que même si un chef d’entreprise ne vous intéresse pas, il aura peut-être l’occasion de vous mettre en relation avec votre futur client.

Ici aussi, vous allez devoir créer une bonne relation. Pour cela, il est primordial que vous sachiez approcher correctement vos interlocuteurs, de manière brève et percutante. Dans ce type de rassemblement, vous le verrez, tout le monde fuit ceux qui ne savent pas se présenter correctement.

Bref, vous l’aurez compris ! Se faire connaitre en tant que consultant professionnel n’est pas aussi compliqué. A vous d’appliquer ces conseils pour trouver vos prochains clients et vos prochaines missions !

Voir aussi :