Quand il s’agit de remporter des contrats en portage salarial, vous devez la plupart du temps passer par la case appel d’offres.
Une entreprise lance un appel d’offres dans le but de répondre à besoin ponctuel.

Mais quand on est consultant indépendant en portage salarial, répondre à un appel d’offres ne doit pas se faire à la légère.
Il faut réaliser un tri très sélectif et ainsi cibler certains appels d’offres.

Alors, si pour vous répondre à un appel d’offres reste encore à ce jour un mystère, voici un petit guide.

Se prépare à répondre à un appel d’offres :

Répondre à un appel d’offres quand on est consultant en portage salarial ne s’improvise pas.
Cela demande un minimum de préparation, du moins si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour remporter le marché visé.

Votre préparation commence par connaître l’entreprise et la structure qui a lancé l’appel d’offres.
Par exemple, s’agit-il d’une entreprise privée ou public ?
Il vous faut alors entreprendre une démarche commerciale et étudier le marché.

Si vous le pouvez, essayez d’obtenir un entretien avec l’entreprise émettrice de l’appel d’offres afin de connaître son marché, ses produits, ses pratiques en matière d’appels d’offres…
Cependant, garder à l’esprit que si il s’agit d’une entreprise public, vos chances d’obtenir un rendez-vous peut s’avérer compliqué.
Si tel est le cas, vous pouvez toujours pêcher des informations sur internet, par exemple sur le site infogreffe.fr

Pour finaliser votre préparation, il vous faudra prêter une attention particulière aux documents annexes ainsi qu’au cahier des charges joints par l’entreprise qui lance l’appel d’offres.
Seule une lecture attentive de ces documents pourra vous donner une idée précise des attentes de l’entreprise émettrice.

Les documents à préparer pour répondre à un appel d’offres :

Après cette préparation, il est temps de passer à l’action.
Cela commence par la rédaction d’une réponse qui prend la forme d’une proposition commerciale.
Elle devra répondre point par point aux exigences du cahier des charges.
En la matière, il n’y a pas de modèle type.
Vous pouvez structurer votre proposition commerciale comme ceci :

  • Contexte et objectifs,
  • Constat,
  • Solution,
  • Plan d’action.

Si vous possédez une plaquette commerciale, vous pouvez la joindre à la réponse de l’appel d’offres.
Un C.V ou une lettre qui présente vos compétences peut être appréciée même si ce n’est pas obligatoire.
L’objectif de cette proposition commerciale étant de répondre avec précision aux besoins de l’entreprise qui émets l’appel d’offres.

Répondre à un appel d’offres quand on est freelance :

Rien ne vous empêche de répondre à un appel d’offres en tant que freelance. Et si vous n’avez pas toutes les compétences requises, n’hésitez pas à créer un groupe de travail.
Vous pourrez ainsi vous entourer des compétences d’autres freelances plus qualifiés et expérimentés.

Mais, il faut noter que répondre à un appel d’offres quand on est freelance n’est pas toujours très judicieux.
C’est pourquoi il peut être nécessaire de se poser quelques questions avant de répondre à un appel d’offres :

  • Est-ce que l’appel d’offres est en accord avec ma stratégie commerciale ?
  • Ai-je le temps de répondre à cet appel d’offres ?
  • Vais-je profiter de nouvelles opportunités professionnelles ?
  • Est-ce que je peux remporter ce marché ?
  • Suis-je assez qualifié pour répondre à cet appel d’offres ?

Lorsque vous rédigez votre réponse adopter un style simple et concis, allez à l’essentiel.
N’utilisez pas un jargon complexe ou trop technique, privilégiez plutôt le langage du donneur d’ordre (d’où l’importance de bien se renseigner sur l’entreprise qui émets l’appel d’offres).

Placez au début de votre proposition commerciale les informations importantes pour l’entreprise émettrice à savoir le prix et les délais de réalisation.
Aucun élément ne doit être laissé au hasard : la police, la mise en page, les photos, les tableaux et graphiques, etc.
Vous pouvez ajouter un sommaire ou un lexique ce qui facilitera la lecture du document. En résumé, ne négligez pas la présentation de votre proposition commerciale.

Se faire accompagner par une société de portage salarial :

Vous l’aurez compris, répondre à un appel d’offres n’est pas toujours évident surtout quand on est novice en la matière.
Alors, si vous avez du mal à rédiger votre réponse ou si vous ne souhaitez rien laisser au hasard, n’hésitez pas à vous faire accompagner.

Une société de portage salarial peut vous aider à monter votre dossier, que vous souhaitiez répondre à un appel d’offres dans le secteur privé ou public.
Le fait d’adhérer à une société de portage salarial représente un véritable atout pour pouvoir répondre à des appels d’offres.
En se chargeant de toute la partie administrative, la société de portage vous permet de rester concentré sur la réponse technique à apporter à l’émetteur de l’appel d’offres.