Malgré une approche de prestataire de services et non de demandeur d’emploi, vous ne pourrez probablement pas déroger à la question de vos honoraires dès le   premier entretien voire même dès l’étape préalable à l’entretien.

Ne différez pas votre réponse en évoquant que vous allez réaliser une proposition commerciale dans un second temps ou quelque chose du   genre. Simplement, vous devrez vous assurer que vous êtes sur la même base de temps (par exemple sur un temps plein ou un mi-temps) car vous avez   probablement défini un niveau de facturation différent en fonction du taux d’occupation et de la durée.

 

Une fois cette donnée précisée, n’hésitez pas alors à mentionner votre taux journalier moyen et non pas la rémunération salariale attendue. Toutefois, essayez de faire en sorte que ce soit votre interlocuteur, le moment venu, qui v

 

ous pose la question.

  • Comment négocier efficacement ses honoraires ?

Votre client vous dit que vos honoraires sont trop élevés ? Rassurez-vous cette   situation n’est pas rare et appelle simplement quelques explications ou une   simple négociation.

En tout cas, si vous avez bien déterminé   votre taux journalier moyen, vous savez à quel niveau de rémunération en   équivalent brut annuel ceci se compare mais votre client n’a parfois pas cette   vision.

Dans ce cas, demandez-lui quel niveau il avait à l’esprit ou quel   niveau de salaire brut total annuel il imaginait dans le cas où cette mission serait accomplie par un salarié.

Ceci peut parfois être cocasse car le client n’a pas toujours la notion de toutes les charges patronales des taxes qu’il convient de rajouter à un salaire brut pour atteindre un coût global d’un salarié et donc de vos honoraires hors taxes.

  • Exemple de négociation

Prenons un exemple pour illustrer quelques possibilités qui s’offrent à vous dans le cadre d’une négociation.

Vous visez une mission de 4 mois à temps plein et souhaiteriez   recevoir dans une année l’équivalent de 70 000 euros bruts annuels auxquels   vous ajoutez des congés payés de 10% et une prime de précarité de 10%.

Pour ce niveau de rémunération votre TJM est de 600 euros hors taxes par jour   travaillé. Par ailleurs vous êtes disposé à consentir un geste commercial car il s’agit de votre première mission. Votre TJM plancher est de 500 euros hors taxes par jour travaillé.

Vous annoncez le TJM 600   euros hors taxes par jour travaillé à votre client et il le trouve élevé. Vous retournez alors la question : « Quel niveau de facturation mensuelle ou annuelle aviez-vous prévu ? » ou « Quel niveau de salaire brut aviez-vous à l’esprit s’il s’agissait d’un recrutement au sein de votre société ? ».

Sachez qu’un salaire brut annuel de   80 000 euros, plus élevé que votre demande, est possible car votre interlocuteur n’a pas toujours la vision de l’équivalent d’une rémunération donnée en TJM.

En négociation, vous avez toujours deux options : essayer d’opter pour le recrutement au sein de la structure ou négocier le TJM que vous souhaitez avoir.

  • Un TJM de 500 euros

Dans ce cas, l’effort financier qui vous est demandée représente une baisse de votre TJM de 16,6 %. En moyenne, un temps plein représente 18 jours de travail par mois. Vous pouvez proposer de travailler 16,6% de jours de moins soit trois jours de moins pour un total moyen de 15 jours par mois tout en conservant votre TJM de 600 euros.

Si vous avez déterminé que votre TJM minimal était de 500 euros, la proposition qui vous est faite est au niveau de vos attentes minimales. Dans ce cas, c’est à vous de juger de sa pertinence.

  • Un coût mensuel hors taxes de 9 000 euros

Dans ce cas vous pourriez proposer de travailler non pas un temps plein mais 15 jours par mois. Vous conserverez ainsi le même niveau de   facturation journalier. L’idée ici étant d’essayer de ne pas baisser son coût journalier.

  • Un TJM de 400 euros

Dans ce cas, cette proposition est à refuser. Dans tous les cas si vous consentez un effort financier vous pourriez essayer d’obtenir soit une part variable en   fonction d’objectifs clairement identifiés soit vous pourriez convenir d’évoquer le sujet en cas de prolongation de la mission.