Comment Investir son temps et son énergie en entrepreneuriat

Quand on est autoentrepreneur, salarié porté ou consultant indépendant, nos pensées et nos actes ne sont cohérents que dans la clarté.

Malheureusement nos propres habitudes, les sollicitations venant de toute part, les parasites, les surcharges de travail, l’incapacité à s’arrêter quelques instants pour nettoyer le pare-brise de notre esprit, peuvent ternir cette clarté en nous faisant perdre de vue notre mission et nos objectifs.

  • Assurer une cohérence durant ses missions

Votre mission est le principe organisateur de vos énergies et de vos pensées. Elle va couvrir à la fois votre vie privée et votre vie professionnelle.

Quand votre mission est claire, les décisions sont faciles à prendre parce que les choix s’imposent d’eux-mêmes. Vous vous laissez moins attirer par des activités parasites. Votre énergie et votre temps vont naturellement être consacrés à votre mission.

Quand elle est puissante et claire, une mission crée un phénomène d’attraction et les opportunités se présentent plus nombreuses et meilleures. Si tel est le cas, vous aurez moins d’énergie à fournir pour trouver ce dont vous avez besoin.

Pour vous rendre la vie facile, votre mission doit être doublement cohérente : elle doit l’être par rapport à vous-même, à vos valeurs, à votre personnalité et à votre style de vie. Elle doit également être cohérente par rapport à l’extérieur, c’est-à-dire adaptée à l’environnement que vous vous êtes choisi ou avec lequel vous devez composer.

  • Fixer des objectifs clairs et pertinents

Les responsabilités déterminent des objectifs à atteindre. Il y a une distinction à établir entre une intention globale et un objectif précis. « Je veux réussir », « Je ne veux plus ce genre de travail », « Je veux un travail intéressant », « Je vais donner satisfaction à mes clients et à mon supérieur », « Nous devons améliorer la qualité », « Il faut être plus efficace » sont des déclarations d’intention.

L’intention n’est qu’une étape dans le cheminement de la pensée, elle manque encore de pertinence et est peu opérationnelle. Or, efficacité commence par des objectifs précis.

À chaque responsabilité et à chaque mission doivent correspondre des objectifs à atteindre. La formulation d’un objectif est tout un art. Au début l’exercice peut paraître un peu scolaire, mais pour celui qui en a pris l’habitude, cela devient une façon de penser intégrée, donc automatique.

  • Rédiger un plan d’action

Les consultants indépendants et les autoentrepreneurs bien organisées ont un rapport au temps qui est relativement simple. Ces professionnels utilisent quelques outils basiques de manière réflexe. Ce n’est pas la sophistication des outils de planification qui fait la bonne planification pour le quotidien, c’est bien au contraire une clarté d’objectif et un comportement automatisé, ou réflexe, dans la gestion de ses objectifs et de son temps.

Votre objectif, qu’il soit simple ou ambitieux, sera plus facilement atteint s’il est rigoureusement planifié. Planifier, c’est prévoir maintenant les événements professionnels du futur et leur faire déjà de la place pour qu’ils puissent se dérouler de la meilleure manière.

Qu’est-ce qu’un plan d’action ?

Le plan d’action consiste à prévoir les ressources nécessaires et toutes les étapes pour atteindre l’objectif dans les délais et avec le niveau de qualité désiré. Dans sa variante simple, le plan d’action est une liste chronologique de tout ce qui est à accomplir. Seront à préciser pour chaque tâche : son propriétaire, le temps estimé nécessaire, la date d’exécution prévue, la date d’exécution réelle.

Importance d’un plan d’action

Un plan d’action peut demander une longue élaboration s’il est complexe, s’il représente une activité nouvelle ou s’il fait intervenir plusieurs acteurs.

Quand rédiger le plan d’action ?

Vous devez rédiger un plan d’action dès que vous ayez pris la décision de passer à l’action. Il devrait même faire partie du processus de décision, car sa construction oblige à penser à tous les détails. La rédaction du plan d’action peut parfois prendre une heure ou deux, voire plus. Il sera bon de planifier ce temps de préparation dans votre agenda. Si vous voulez faire un plan d’action concernant l’amélioration de votre propre efficacité, notez sur votre feuille toutes les actions que vous décidez de mettre en œuvre pour atteindre le niveau d’efficacité que vous avez déterminé.

Lorsque vous préparez un plan d’action, pensez à insérer du temps de réserve pour les tâches oubliées ou les mauvaises estimations de durée que vous pourriez avoir commises, pour les retards des autres, pour ce qui est allé de travers, pour les impondérables.

  • Avoir l’esprit de planification

Planifier permet de préparer les conditions du succès. Planifier implique de faire des choix. Certains passent tellement de temps à réfléchir sur le « pourquoi faire » qu’ils n’ont plus le temps de faire. Ils passent en réalisation dans un mode urgence sans planification quand enfin ils ont pris une décision.

D’autres font l’économie du « pourquoi » et passent immédiatement au « comment y arriver », ils entrent en planification rapidement ou même directement dans l’action.

Pour être encore plus efficace, imitez les excellents planificateurs. Ils sont prévoyants et gardent le cap tout en tenant compte des vents qui soufflent et qui remettent leurs plans en question. Ces planificateurs tiennent compte des variations possibles dans leurs environnements. Ils se ménagent des solutions de secours sur les parties à risque. Ils savent que l’adaptation aux conditions changeantes fait partie du jeu.

Voir aussi :