Pour beaucoup de gens, l’été est l’occasion idéale pour s’évader, se ressourcer et profiter d’un moment de détente et de repos avec ses amis et sa famille.
Mais si vous êtes travailleur indépendant ou freelance, pouvez-vous vraiment vous permettre de faire une pause ?
Pour les travailleurs indépendants, le sujet est délicat.

Pourtant les pauses sont une composante importante de votre réussite, pour recharger les batteries. Des solutions existent, surtout si vous êtes indépendant en portage salarial.
Ainsi, vous pourrez vous garantir des salaires même en période de congés.

Pourquoi prendre des vacances ?

Bien que le travail en tant que travailleur indépendant présente de nombreux avantages, la plupart travaillent également plus que des employés à temps plein. Prendre des vacances n’est pas pour tout le monde. Certains peuvent être de travailler 52 semaines par an.

Mais les avantages de congés bien planifiés pour la santé sont également nombreux : baisse de la pression artérielle, amélioration du sommeil, rafraîchissement de l’esprit, réduction du stress.
Les vacances peuvent même permettre de prendre du recul sur son activité, avoir de nouvelles idées, en toute décontraction.

Alors, comment faire ? Prendre des congés pour un indépendant se planifie. Bloquez les jours dans votre agenda comme vous le feriez pour un contrat important. Planifier à l’avance. Si vous avez un client de longue date, essayez de faire son travail à l’avance. Si vous avez des réunions importantes, déplacez-les de part et d’autre de vos vacances.

Pour ne pas disparaître, cela peut sembler évident, un message d’absence sur votre téléphone et votre courrier électronique est essentiel. N’oubliez pas que la ressource principale de votre activité, c’est vous !

La question des revenus en période de congés

Après avoir pris des mois, voire des années, pour se bâtir une bonne réputation et une clientèle solide, il peut sembler difficile de mettre le travail de côté pour une, deux ou trois semaines.

Les travailleurs indépendants craignent souvent d’être perçus comme peu fiables, voire de perdre une partie de leur clientèle. L’autre gros problème qui se pose, ce sont les revenus pendant la période d’absence. Pour la plupart des indépendants, vacances égale pas de revenus.

Selon une étude, un travailleur indépendant sur quatre ne prend pas de congé annuel. Et ceux qui le font, ils emportent leur travail avec eux. Pas évident dans ces conditions de profiter de ses congés. Évidemment, parfois vous ne pouvez tout simplement pas faire autrement. Dans ce cas, organisez vous pour vous réserver des tranches horaires précises de travail. Trente minutes ou une heure le matin, par exemple, pour pouvoir profiter pleinement de sa journée.

Surtout d’autres solutions existent pour les freelances notamment s’ils sont travailleurs indépendants en tant que salariés portés. Avec votre société de portage, vous pouvez échelonner le versement de vos salaires sur plusieurs mois lorsque vous avez décidé de prendre des congés.
Ainsi vous vous garantissez un revenu même si vous êtes au bord d’une plage ! Votre conseiller vous aidera à choisir la meilleure solution.
Cela évite de partir en vacances stressé, ce n’est pas le but.

Anticiper et prévenir ses clients

Quoi qu’il en soit, le travailleur indépendant ne peut pas tout contrôler, mais certaines missions sont prévisibles. Vous pouvez cibler vos périodes creuses de l’année pour mettre en suspens votre activité professionnelle.
Dans la mesure du possible, le freelance doit faire en sorte de finaliser ses projets avant de partir, être à jour avec ses paiements et ses diverses échéances. Cela permet de partir en vacances sereinement.

Essayez de rester joignable par téléphone pour parer à toute urgence, cela vous permettra aussi de vous sentir serein. Le travailleur indépendant peut également communiquer à ses clients fidèles ses périodes de congé.

N’hésitez pas à mettre un message d’absence sur votre téléphone et votre courrier électronique. Vos clients ne doivent pas vous chercher.
Vous pouvez très bien fixer avec eux un calendrier de « rentrée », ce qui leur permettra d’être rassurés. La plupart du temps, ils le comprennent très bien. Certains peuvent opter pour une coopération avec un autre indépendant qui prend le relais pendant vos congés. Vous lui rendrez la pareille au moment de ses vacances.

Prendre du recul sur son projet professionnel

Loin du tumulte de son travail, les vacances font souvent apparaître de nouvelles idées dans la tête des entrepreneurs. Elles permettent de prendre du recul, d’analyser et laisse libre cours à l’innovation.
Pour que l’activité professionnelle s’inscrive dans le temps, il est aussi nécessaire de prendre du temps pour soi. L’idée est de trouver un bon rapport entre vie professionnelle et vie personnelle (surtout si l’on vit en famille). Les travailleurs indépendants ne doivent pas oublier qu’ils ont aussi le droit aux vacances, à prendre du bon temps avec leurs proches.