Comment faire une estimation de salaire en portage salarial ?

Savoir comment chiffrer sa prestation lorsque l’on est en situation de portage salarial n’est pas forcément chose facile. Voici quelques conseils pour définir le plus précisément possible ce qui est juste pour vous et l’entreprise pour laquelle vous travaillerez !

Comment estimer le calcul de son salaire en portage salarial ?

C’est l’une des principales questions que l’on se pose lorsque l’on est salarié en portage salarial. Quel est le montant des charges et autres données prises en compte dans le calcul final de mon salaire ?

Afin de vous aider à estimer votre revenu, Cegelem a mis au point outil de simulation en portage salarial. Grâce à ce simulateur, vous pourrez calculer de façon très simple le montant prévisionnel de vos salaires en fonction de votre chiffre d’affaires. En remplissant l’ensemble des cases indiquées, vous pourrez estimer assez précisément votre rémunération nette mensuelle pour votre future prestation. Votre rémunération dépendra de plusieurs critères, des honoraires facturés à votre clientèle aux frais professionnels en passant par les charges salariales et patronales.

Vous pourrez ainsi mieux comprendre vos futures fiches de paie, mais aussi estimer votre taux de prélèvement à la source. Basé sur votre dernière déclaration de revenu, ce taux vous sera transmis par Cegelem.

Il faut toutefois garder à l’esprit que ces données ne sont que des estimations. Si vous souhaitez obtenir un chiffrage encore plus précis, n’hésitez pas à contacter nos collaborateurs pour un entretien personnalisé.

Quels sont les éléments à prendre en compte dans le calcul du salaire en portage salarial ?

Il y a quatre éléments à prendre en compte pour estimer votre salaire en portage salarial :

Les charges sociales

Elles sont calculées sur le montant brut des salariés de Cegelem. Une société de portage salarial est obligée de s’acquitter de ces cotisations sociales en les reversant aux organismes sociaux et de retraite. Ces cotisations permettent au porté d’avoir accès à la prévoyance, la mutuelle ainsi que l’assurance retraite notamment.

Les frais de gestion

Ils sont déduits par Cegelem sur la rémunération de son salarié porté. C’est notamment grâce à eux que nous pouvons nous occuper de toute la partie administrative : gestion de la comptabilité du porté, assurance juridique, accompagnement, etc.

Les frais de fonctionnement

Il s’agit des montants dépensés dans le cadre professionnel par le salarié porté et que la société cliente ne rembourse pas (notamment le matériel professionnel). Ces dépenses non imposables sont remboursées au salarié porté, à condition que ce dernier les déclare dans son compte-rendu mensuel (à hauteur de 30% du salaire brut). Il faut néanmoins que Cegelem accepte ces dépenses afin de constater si celles-ci sont cohérentes et en accord avec la prestation réalisée.

Les frais refacturés

Ce sont des frais de mission. C’est l’entreprise cliente qui les gère en amont de la mission. Ils sont généralement liés aux frais de déplacement, à la restauration ainsi qu’à l’hébergement.

Quelle est la méthode de calcul de rémunération en portage salarial ?

Bien que chaque cas soit particulier, voici la façon dont il faut déduire les différentes charges :

  • Frais de gestion : environ 10% du salaire HT
  • Charges patronales : environ 45% du salaire brut
  • Charges salariales : environ 20% du salaire brut
  • Ajouter à cela les éventuels frais de fonctionnement et les frais refacturés.

Afin d’estimer son salaire en portage salarial, il est donc primordial de connaître l’ensemble des données nécessaires à son calcul. Pour être sûr de ne faire aucune erreur de calcul, la méthode la plus simple est d’avoir recours à notre outil de simulation ou de contacter les professionnels de Cegelem qui se feront un plaisir de répondre à toutes vos interrogations !

Voir aussi :