Comment devenir conseiller financier indépendant ?

Gérer efficacement ses finances est un défi que beaucoup de personnes peinent à relever. Mais il existe toutefois des solutions pour s’en sortir. L’une d’entre elles est de recourir à l’aide d’un conseiller financier indépendant. Le conseiller financier indépendant est un professionnel dont le travail va consister à aider le particulier ou le professionnel qui le sollicite à mieux tenir son patrimoine. Quel est le profil du conseiller financier indépendant et comment le devient-on ?

Qui est Conseiller financier indépendant ?

Le conseiller financier indépendant est un expert dont le travail consiste à conseiller les professionnels et les particuliers sur les questions touchant la gestion de leurs finances. L’intervention du conseiller financier indépendant touche tout ce qui a trait à l’administration du patrimoine, mais aussi les différents placements et les comptes bancaires détenus par son client.

Quelles sont ses missions ?

Le conseiller financier indépendant a des missions précises. Sa première mission est d’assurer la gestion des produits financiers du particulier ou du professionnel qui le sollicite. Il devra avoir un regard assez ouvert sur les différents comptes bancaires de son client et de l’ensemble des opérations qui s’y déroulent. Ayant de très bonnes connaissances en droit et en fiscalité, il a la capacité d’aider son client à orienter ses investissements suivant des modalités qui s’adaptent à son profil. Dans le cas où le client cherche à obtenir un prêt auprès d’une banque, le conseiller financier indépendant devra l’aider à bien négocier le taux de remboursement qui lui sera appliqué de même que les différentes clauses de la convention de prêt. Celle-ci doit être en conformité avec les attentes et le profil du client.

 

Lorsqu’il est au service d’un professionnel, le conseiller financier indépendant peut avoir à assurer la gestion de son portefeuille de clients et aussi travailler à fidéliser ces derniers pour le compte du professionnel. Il peut être également sollicité pour aider à gagner de nouveaux clients pour l’entreprise, mais aussi à aider à identifier de nouvelles offres capables de permettre à l’entreprise de doper sa croissance financière.

D’une manière générale, le conseiller financier indépendant est tenu d’assurer un accompagnement personnalisé pour chacun de ses clients. Capable d’une bonne écoute et de bonnes analyses, il saura avec efficacité proposer à chacun de ses clients les solutions les plus viables pouvant satisfaire ses attentes.

Les qualités d’un bon conseiller financier indépendant

Le travail du conseiller financier indépendant est de rendre son client plus riche. Ce faisant, il est nécessaire qu’il dispose des qualités requises pour offrir à chacun l’accompagnement le plus convenable. D’entrée de jeu, il faut noter qu’il est important de disposer de bonnes connaissances en matière financière certes, mais cela est loin d’être suffisant pour prétendre exercer en tant que conseiller financier indépendant. Le conseiller financier indépendant doit faire une veille informationnelle de sorte à être en parfaite harmonie avec les lois applicables de même que les pratiques communément reconnues et acceptées de tous dans le métier. Avec l’emprise des nouvelles technologies dans les différents secteurs d’activité, le conseiller financier ne pourra pas se passer d’une bonne maîtrise de l’outil informatique et d’internet. Il aura surtout besoin des logiciels adaptés pour garantir une bonne gestion des finances de ses clients.

 

Le conseiller financier indépendant doit aussi avoir le contact facile, un bon relationnel. Pour que son client lui fasse entièrement confiance, il lui faudra faire preuve de diligence et d’honnêteté. Aussi, puisqu’il sera amené à conseiller de nouveaux produits ou services à ses clients, il devra disposer de bonnes aptitudes en matière commerciale. Il se doit enfin de faire preuve de neutralité et se donner pour préoccupation principale les priorités de son client.

Les formations requises pour devenir conseiller financier indépendant

Pour exercer le métier de conseiller financier indépendant, il est important de disposer d’une bonne connaissance dans les domaines de la banque, la fiscalité, la comptabilité et des finances d’une manière générale. Il faut ainsi être titulaire au moins d’un BTS ou d’un DUT. Les personnes ayant reçu une formation du type Bac +4 dans un domaine touchant les finances peuvent aussi exercer le métier. Un master en gestion du patrimoine peut aussi servir de tremplin de même que les études en sciences politiques et en techniques de commercialisation à la condition que le parcours intègre les finances.

Ce que gagne le conseiller financier indépendant

Le conseiller financier indépendant touche une rémunération pouvant aller de 5000 à 6000 euros par mois. Celle-ci est intimement liée au niveau d’étude, à l’expérience et aux capacités propres.

Le conseiller financier indépendant et le statut de salarié porté

Le conseiller financier indépendant pour exercer ses activités légalement aura besoin d’un statut juridique. Et de nombreux indépendants font de plus en plus le choix du portage salarial. Avec le portage salarial, le conseiller financier indépendant n’a plus à gérer les charges administratives, juridiques, comptables et autres liées à l’exercice de ses activités. Tout ce qu’il a à faire, c’est rechercher des missions à exécuter en laissant le soin à la société de portage de faire toutes les tâches de gestion à sa place. Par ailleurs, ce statut permet au conseiller financier indépendant de faire ses activités sans plafond en ce qui concerne le chiffre d’affaires.