Comment bien préparer un entretien d’embauche ?

L’entretien d’embauche rime souvent avec stress, mais pour éviter de paniquer, l’unique solution est de se préparer. En effet, pour se démarquer des autres et pour avoir le poste, pendant l’entrevue avec le recruteur, il faut être crédible et naturel, et cela demande une grande préparation en amont. Cela consiste à apprendre à parler de soi, de son projet et de son parcours professionnel.

 

La préparation proprement dite

Se préparer à un entretien d’embauche demande du temps, et cela commence dès la confirmation du rendez-vous. La première chose à faire est de rassembler tous les éléments en rapport avec la société pour laquelle vous avez postulé. Si c’est une grande entreprise, rendez-vous sur son site pour savoir le type de produits et services qu’elle propose. Renseignez-vous également sur les noms des responsables, car vous pourrez être reçu par l’un d’entre eux. Au cas où vous savez la personne qui vous recevra, trouvez des renseignements la concernant. Si vous avez des connaissances qui ont déjà travaillé ou qui travaillent dans l’entreprise, informez-vous auprès d’eux pour connaître l’atmosphère au sein de la structure, la politique de recrutement, les salaires… Toutes ces informations sont indispensables pour que vous sachiez où vous allez mettre vos pieds. En étant informé, vous serez plus réactif pendant l’entretien d’embauche, et vous prouverez aussi votre motivation et votre connaissance du secteur et du métier. Pour ne pas vous tromper, reprenez aussi l’annonce, et relisez-la de manière très attentive. Considérez tous les points du profil recherché comme l’expérience, la formation, les qualités et l’intitulé du poste.

 

L’analyse de votre CV

Avant de vous rendre à un entretien d’embauche, pour voir si votre parcours professionnel colle réellement avec l’annonce que vous avez postulé, revenez sur votre CV même s’il a déjà retenu l’attention de l’entreprise. Ce CV, c’est celui que le recruteur a en main. Regardez vos qualités et vos faiblesses en étant objectif. Pour ce faire, mettez-vous à la place du recruteur en considérant ce qui peut l’intéressé chez vous. Si vous avez la formation demandée, notez vos atouts. Ensuite, analysez vos expériences dans votre CV, et trouvez ce qu’il faut mettre en avant une fois devant le recruteur. Après, voyez votre personnalité : les activités extra-professionnelles que vous avez mises, les réussites particulières… Est-ce que vous avez vraiment les qualités pour tenir ce poste ?

 

La prise en compte des faiblesses

Vous devrez mettre en avant vos faiblesses pour le poste en question, car votre interlocuteur vous interrogera là-dessus. Cela peut concerner les échecs, les changements d’orientation, le chômage, le manque d’expériences… Il est tout à fait normal et compréhensible de vivre des moments difficiles, mais le plus important est de les reconnaître et de travailler là-dessus avant de se présenter à un entretien d’embauche. Avec le stress, les problèmes non traités peuvent se manifester soudainement pendant l’entrevue. Inutile de vous voiler la face, pensez à la manière dont vous allez dire non, soit en dissimulant soit en niant tout en rebondissant sur les aspects positifs. Si vous mentez sur votre personnalité ou votre parcours professionnel, il y aura un gêne, et votre interlocuteur le saura.

 

Nos conseils pour briller pendant un entretien d’embauche

Au-delà de votre parcours professionnel, les recruteurs sont sensibles et attentifs à votre attitude pendant l’entretien, cela englobe la communication non verbale, le langage, l’apparence… Pour augmenter votre chance d’obtenir le poste, considérez les éléments suivants.

  • La ponctualité: Vous n’avez pas le droit d’être en retard pendant un entretien d’embauche. Venez quelques minutes d’avance pour montrer votre motivation. La veille, cherchez l’adresse et l’itinéraire à prendre ou faites une reconnaissance des lieux. Si vous avez un imprévu, signalez l’entreprise de votre retard ou de l’annulation de l’entrevue.
  • L’apparence : Pendant un entretien d’embauche, vous serez jugé à 50 % sur votre apparence. Alors, ayez une tenue adaptée pour prouver votre professionnalisme. Présentez-vous sous votre meilleur jour. Mais évitez à tout prix les tenues voyantes et provocantes.
  • Le langage : Comme tout le monde, vous avez certainement des tics de langage. Pendant un entretien d’embauche, certaines choses sont à proscrire comme les « heu » et les « hein » même si vous êtes dans un grand état de stress. Également, faites très attention aux fautes de français.
  • L’attitude : Vous devrez maîtriser votre attitude pendant l’entrevue. Le recruteur va analyser votre communication non verbale (intonations, expressions du visage, postures, gestes…) Votre expression corporelle en dit beaucoup sur votre personnalité. Alors, ayez un regard droit, une allure assurée et une poignée de main bien ferme.
  • L’ancien employeur : Lors de l’entrevue avec un recruteur, évitez de dire du mal de votre ancien employeur, de vos anciens collègues… Même si vous avez quitté votre ancienne entreprise pour des relations tendues avec vos anciens collaborateurs, justifiez votre choix actuel par un argument professionnel.