Comment bien préparer sa retraite ?

Vous avez eu une carrière professionnelle brillante en tant que freelance ou en emploi interne. Il est venu le temps de prendre votre retraite. Ce n’est pas à ce moment que vous devez prendre les dispositions non : tout doit être prêt à l’avance. Pour mieux préparer sa retraite, il est important d’anticiper sur le montant des cotisations souvent faible et d’investir pour améliorer son revenu.

Il faut tout d’abord comprendre le fonctionnement des cotisations

Pendant les longues années de votre carrière professionnelle, vous allez payer des cotisations en guise de constitution de votre pension retraire. Il est important de connaitre la base de calcul de ce montant ainsi que les différents ratios. Cette information vous permet de comprendre la technique de constitution de ce qui sera votre revenu à la fin de votre activité. Le système de calcul le plus récurrent en France est le système par répartition. Selon ce système de calcul, les frais de pension retraite sont directement prélevés sur votre salaire ou sur votre revenu.

La constitution du montant de la pension retraite est différente selon la catégorie socioprofessionnelle du travailleur. Selon qu’il s’agit d’un employé de la fonction publique, du secteur privé ou agricole, les cotisations sont constituées de différentes manières. La pension retraite est constituée à partir d’une base obligatoire dont la gestion est assurée par la sécurité sociale. La deuxième partie est constituée par la base complémentaire obligatoire qui est gérée par une autre caisse, en fonction de l’activité du travailleur.

Constituer une épargne complémentaire

Le montant de la pension retraite constitué est généralement inférieur à 50 ou à 60 % du montant de votre salaire. Il est clair que celui-ci ne saurait vous permettre de garder votre rythme de vie, ou même de mener une vie décente si vous avez plusieurs charges à votre passif. Pensez donc à la constitution d’une épargne complémentaire. Conscient du besoin des professionnels de compléter le montant de leur épargne retraite, différentes formules ont été expressément créées pour répondre à ce besoin. Il s’agit de placements qui vous permettent de constituer un montant supplémentaire pour votre retraite. On peut citer dans ce cas, le placement d’épargne retraite populaire ou encore le contrat de retraite Madelin. Ces deux formules vous permettent de faire de cotisations tout le long de votre période d’activité, par contre, les fonds sont immobilisés et ne peuvent être retiré qu’au moment de votre départ à la retraite.

Autres placements

Pour constituer une épargne consistante et garantir votre retraite, vous pouvez également opter pour des placements de type immobilier ou une assurance vie. Ce dernier cas est très courant en France. L’investissement immobilier est très rentable et peut être constitué sur plusieurs années. C’est une belle option pour préparer sa retraite, car les revenus constitués sur le long terme viendront se greffer sur le montant de votre pension retraite.

Songez à vérifier votre relevé de situation individuelle

Il s’agit d’un document que vous recevrez tous les 5 ans à compter de la date de vos 35 ans, il est tenu par l’organisme qui gère votre retraite. C’est un document expressément mis à votre disposition pour vous rassurer que toutes vos cotisations ont bien été enregistrées. Dans ce document, vos cotisations de base obligatoires, ainsi que les cotisations complémentaires sont bien notifiées. De plus, vous pouvez librement rencontrer un conseiller, car vous avez droit à un rendez-vous gratuit à partir de vos 35 ans pour tout conseil supplémentaire.

Stage de préparation à la retraire : pourquoi pas ?

Les stages de préparation à la retraite ne sont jusque-là pas très connus du public, mais leur efficacité en matière de préparation de la retraite ne fait aucun doute. Il s’agit de séances de travail entre des conseillers et des salariés aux portes de la retraite, pour mieux les orienter sur la préparation de leur retraite. C’est une sorte de salon de calcul pour permettre aux salariés d’évaluer le montant constitué de leur retraite. Généralement organisés en partenariat avec les entreprises, ils permettent de faire le point sur les cotisations des salariés.

Au cours d’un stage de préparation à la retraite, le salarié analyse clairement le montant de ses cotisations et évalue les montants des versements qu’il recevra ainsi que l’évolution de son revenu pendant sa retraite. Ces stages peuvent également vous permettre d’accompagner une tierce personne ayant besoin de conseil pour la préparation de sa retraite.

Évaluez le cours de votre vie pendant la retraite

Votre niveau de vie à la retraite ne sera certainement pas celui que vous avez aujourd’hui, et vous le savez certainement. Faites des prévisions sur le cours que prendra votre vie, les différentes charges fixes, et les charges variables. N’oubliez pas de « prévoir les imprévus » tels que les cas de maladie, d’accident, ces prévisions ont également pour but de revoir certains aspects de votre vie que vous pourriez revisiter pour mieux gérer votre revenu une fois à la retraite.