Il est bien de se faire former. Mais il est encore préférable de s’assurer de la qualité de la formation que l’on veut recevoir et surtout de sa reconnaissance par les différents financeurs des actions de formation. L’idée d’un Datadock entre dans cette optique : créer un cadre permettant de valider les organismes de formation professionnelle donnant des preuves de qualité.

Que faut-il retenir du Datadock ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages autant pour les organismes que pour les financeurs ? Les réponses ici.

 

Le fondement légal du Datadock

 

Le Datadock peut être défini comme étant une base de données permettant de référencer les organismes de formation. Né en 2015 sur le fondement du décret N° 2015-790 du 30 juin 2015 traitant de la qualité des actions de formation professionnelle continue, le Datadock a pour objectif principal de faciliter l’identification des organismes de formation professionnelle à l’aune de quelques critères de qualité. Il doit ainsi servir de repère pour les différents financeurs des actions de formation professionnelle continue qui pourront s’assurer de la qualité de l’action de formation financée.

 

Les critères de qualité pour être référencé au Datadock

 

Le décret N° 2015-790 du 30 juin 2015 a défini les critères de qualité permettant aux organismes de formation d’être référencés dans le Datadock. Ces critères sont contenus dans les dispositions de l’article L.6316-1. Il y a successivement :

  • « 1° l’identification précise des objectifs de la formation et son adaptation au public formé ;
  • 2° l’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics de stagiaires ;
  • 3° l’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement à l’offre de formation ;
  • 4° la qualification professionnelle et la formation continue des personnels chargés des formations ;
  • 5° les conditions d’information du public sur l’offre de formation, ses délais d’accès et les résultats obtenus ;
  • 6° la prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires. »

Ce qu’apporte le Datadock aux organismes de formation professionnelle

 

Le Datadock permet aux organismes de formation professionnelle de profiter d’un certain nombre d’avantages. Premièrement, ils peuvent de façon autonome s’inscrire dans la base de données. Deuxièmement, c’est une opportunité pour eux de montrer qu’ils répondent parfaitement à tous les critères de qualité en matière de formation. Troisièmement, ils gardent la possibilité au fur et à mesure que le temps passe d’actualiser les informations fournies lors de leur inscription dans la base de données. Quatrièmement, lorsqu’ils sont détenteurs d’une certification ayant fait l’objet de labélisation par le CNEFOP, ils peuvent bénéficier d’un circuit court. Enfin, cinquièmement, ils ont la possibilité de récupérer les informations concernant les structures de formation Pactole de la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP).

 

Ce qu’apporte le Datadock aux financeurs des actions de formation professionnelle continue

 

Les financeurs des actions de formation professionnelle continue sont au titre du décret N° 2015-790 du 30 juin 2015 : « Les organismes collecteurs paritaires agréés, les organismes paritaires agréés, l’État, les régions, Pôle Emploi et l’institution mentionnée à l’article L.5214-1 ». Dans un premier temps, en se fondant sur les différentes preuves fournies par les différents organismes de formation professionnelle continue dans la base de données relativement aux critères de qualité, ils ont la possibilité de référencer ou non ces organismes. Ils ont ensuite la possibilité de partager les informations sur les organismes dans un cadre qui leur est spécifique. Enfin, troisièmement, ils peuvent avoir accès à des rapports d’activités concernant les entreprises inscrites dans le Datadock.

En conclusion

 

 

Le Datadock est un outil qui apporte une certaine transparence et une certaine lisibilité dans la sphère des organismes de formation professionnelle continue.

Pour les organismes de formation, il leur facilite la vie en simplifiant les démarches qu’ils devaient précédemment mener pour se faire référencer auprès des différents financeurs. Ils s’inscrivent désormais une seule fois dans le Datadock qui est un outil accessible aux différents financeurs au lieu de s’inscrire successivement auprès de chacun de ces organismes.

Pour les financeurs des actions de formation professionnelle continue, le Datadock simplifie le travail à faire. Il leur offre en effet un interfaçage conçu grâce à leurs systèmes d’information.

En conséquence, le Datadock est un instrument de développement au service de la société. Avec le Datadock, les organismes de formation professionnelle continue ainsi que les financeurs des actions de formation professionnelle continue ont un cadre règlementé qui leur permet de s’en tenir à des critères de qualité qui crédibilisent les actions de chacune des parties.