CDI en portage salarial VS Emploi classique. Quelles différences ?

Le portage salarial est une solution à l’emploi direct pour les entrepreneurs qui souhaitent « déléguer » leurs responsabilités administratives. Cette formule devient de plus en plus courante et les sociétés de portage salarial sont plus généreuses en ce qui concerne l’offre de CDI. Quelles sont les implications du CDI en portage salarial, quelles différences avec le cas d’un emploi classique ?

La faisabilité du CDI dans les deux cas

Le CDI est un type de contrat de travail de moins en moins accordé en raison de la donne économique difficile. Le contrat à durée indéterminée confère à l’employé plus d’avantages et une sécurité sociale. Pour bénéficier des avantages du travail à long terme, plusieurs professionnels, consultants ou travailleurs indépendants optent pour un contrat en portage salarial. Il est cependant clair que le contrat en portage salarial peut tout à fait porter la forme d’un CDI.

Qu’il s’agisse d’un emploi classique intermittent ou d’une mission de travail en freelance, le CDI vous donne droit à une inscription à pôle emploi avec une mention de vos horaires de travail. S’il s’agit d’un emploi classique, les horaires sont stipulés dans le contrat de même que votre salaire mensuel. Cependant, pour un salarié porté, la durée de travail varie d’une mission à l’autre. Il sera donc nécessaire de spécifier à pôle emploi le nombre d’heures de travail au terme de chaque mois, et le salaire en sera fonction.

Dans la plupart des cas, les sociétés de portage salarial accordent des CDI, ce qui permet au travailleur indépendant de se concentrer sur la recherche de nouvelles missions et d’enchaîner les contrats dans la mesure du possible.

Les différences relevées entre les CDI en portage salarial et en emploi classique

Si dans l’un ou l’autre des cas il s’agit bien du même type de contrat (CDI), les implications ne sont pas les mêmes.

Au niveau de la responsabilité du salarié

Un CDI accordé par une entreprise demandeuse crée un lien contractuel avec le salarié. Ce dernier est lié à son employeur par une relation contractuelle, l’obligeant ainsi à remplir sa mission sous peine d’un licenciement. Il est tenu au respect de la hiérarchie et toutes autres règles stipulées dans le contrat en raison du lien de subordination vis-à-vis de son employeur.

Par contre, dans le cas du portage salarial, même si le salarié est lié à sa société de portage salarial sur le plan juridique, il n’est pas soumis aux mêmes contraintes. La société de portage salarial exerce un suivi des activités du salarié porté. Ce dernier doit transmettre à sa hiérarchie toutes informations sur ses nouveaux contrats et doit dresser à la fin de chaque mois un rapport de ses activités. Cependant, il reste libre de choisir ses missions et de négocier lui-même ses honoraires. En revanche, la société de portage salarial n’a pas le contrôle absolu sur l’activité du salarié porté.

Au niveau de la rémunération

La rémunération est l’un des points de différence entre le CDI en emploi classique et le cas du portage salarial. En emploi classique, la rémunération est fixée au moment de la signature du contrat et reste la même excepté d’éventuelles augmentations de primes.

Par contre, un consultant en portage salarial négocie lui-même ses contrats commerciaux et ses honoraires sont fixés de commun accord avec son client. Tous les paiements qu’il reçoit sont relatifs à sa performance et à sa force de persuasion. Le montant du salaire reversé au salarié porté est fonction de chacune de ses missions ; et peut donc varier à tout moment.

Au niveau de l’accompagnement

L’entreprise classique vous recrute pour les compétences qu’elle décèle en vous, mais des formations professionnelles sont possibles au cours de votre contrat. Cependant, certaines entreprises sont de moins en moins regardantes sur l’initiation des formations professionnelles en raison de la situation économique défavorable. D’autres les voient comme une perte de temps, ou encore comme un investissement sans retour concret. Autant l’offre des CDI aux employés classiques est devenue rare, autant l’accompagnement des employés va décroissant ce qui n’est pas le cas dans les sociétés de portage salarial.

Les sociétés de portage salarial offrent un encadrement aux salariés portés afin de leur permettre de booster leurs compétences. S’il est vrai que l’indépendant travaille pour son propre compte, il n’est demeure pas moins vrai que ses performances profitent à la société de portage salarial. En effet, sur les honoraires reversés au compte leurs employés, les sociétés de portage gagnent un pourcentage. C’est ainsi que ces dernières n’hésitent pas à initier des formations pour permettre aux consultants d’être plus professionnels, persuasifs et d’obtenir de gros marchés. Certaines sociétés de portage salarial mettent même à la disposition de leurs employés, des groupes d’experts et des conseillers pour les guider dans leurs activités respectives.