Comment les employeurs tentent-ils de vous mettre au frais ?

Les températures estivales peuvent parfois atteindre des sommets. Il devient alors très difficile de travailler efficacement dans de telles conditions, spécialement pour les personnes qui font des travaux physiquement épuisants. Le Code du travail français prévoit des dispositions à cet effet visant à améliorer les conditions de travail des employés lors des périodes de canicules. Découvrez quelques moyens mis en place par les employeurs pour garder les employés au frais pendant l’été.

Le choix d’une piscine par les employeurs

Cela peut paraître invraisemblable, mais certains employeurs en France ont mis à la disposition de leurs employés une piscine, pour combattre la chaleur pendant l’été. Pour rafraîchir les employés, certaines entreprises autorisent ces derniers à profiter de quelques minutes de bain par jour, histoire de se remettre les idées en place. C’est une méthode peu orthodoxe, mais qui porte bien ses fruits.

Mais pour garder un certain professionnalisme, ces instants de rafraîchissement doivent se dire en silence, et à des heures bien précises (lorsque la température atteint les pics). En effet, l’idée n’est pas de s’offrir une partie de plaisir entre collègues, mais plutôt d’éviter les malaises liés à l’augmentation de la température. Toutefois pour que cela soit possible, certaines règles doivent être respectées. Aucun produit solaire ne doit être utilisé, et les boissons et nourritures doivent être interdites autour des piscines. Une douche avant le bain est requise, pour préparer l’organisme au changement de température. Et bien sûr, les jeux et autres actes bruyants sont également proscrits.

De manière générale, les entreprises qui optent pour cette solution de rafraîchissement précisent qu’elles ne sont pas responsables en cas d’accident sur ces lieux.

Des brumisateurs, glaces/glaçons contre la canicule

Outre les piscines, les brumisateurs sont également d’excellents moyens mis en place par les employeurs pour lutter contre les pics de chaleur pendant l’été. Les locaux d’entreprises exposées en plein sud et qui ne possèdent pas de système de climatisation sont de véritables fours en été. Pour améliorer les conditions de travail des salariés, des brumisateurs d’eau sont mis à disposition des employés, pour rendre l’eau plus fraîche et donc plus agréable à boire.

Certaines entreprises proposent également des glaces, des glaçons ainsi que des fontaines à eau à volonté pour tout le monde, histoire de faire passer la chaleur plus facilement. Certes ces glaces ne sont pas bonnes pour la ligne, mais au moins vous ne cuirez pas comme un steak.

Le télétravail et des horaires aménagés

Pour éviter les transports en commun, certaines entreprises permettent aux employés de travailler à distance, à partir de leur maison. C’est un mode de travail qui a déjà fait ses preuves dans d’autres pays du monde, quoique peu répandu en France. En effet, les transports en commun sont des espaces à éviter pendant l’été. Entre la chaleur intense, la surpopulation dans ces véhicules et les rafraîchissements qui sont absents, les malaises sont au rendez-vous. Pour limiter les risques, les employeurs permettent aux employeurs de « télé-travailler ».

Mais pour que cette technique puisse être mise en place, il faudrait que l’entreprise soit dotée d’appareils nécessaires pour la bonne exécution des tâches. Aussi, une ligne de conduite doit être définie afin d’éviter les écarts de comportements de la part des employés en télétravail. Pour les travailleurs en portage salarial cette option est d’autant plus naturelle que ce sont des travailleurs indépendants. Alors, pas besoin de travailler sous 40° de température, ou encore de vous taper des heures interminables dans les transports en commun. Vous êtes votre propre boss et c’est à vous de décider quand vous travaillez et quand vous vous reposez.

À défaut, les employeurs peuvent aménager les horaires de travail de manière à éviter que les employés travaillent pendant les périodes de chaleur intense. Pour les employés du bâtiment, c’est un aménagement qui s’impose, car ils travaillent la plupart du temps en extérieur et sont les plus exposés à cette canicule. De ce fait, il est possible d’aménager les horaires de travail en fonction des contraintes et exigences des chantiers. L’objectif étant de commencer le travail plus tôt et de terminer plus tôt afin d’éviter les pics de chaleur d’après-midi. Toutefois, il est important d’adapter ces horaires tout en respectant le temps de pause requis qui est de 20 minutes pour 6 heures de travail, ou alors 10 à 15 minutes toutes les deux heures.

Des tenues spéciales canicule

Lorsque vous travaillez en entreprise, vous devez observer un dress code qui peut s’avérer très contraignant pendant l’été. Impossible de se sentir à l’aise avec cette cravate pendue autour de votre cou comme une corde ; sans parler de ces chaussures qui sont une véritable torture pour vos orteils. Avec l’accord de votre patron, vous pouvez travailler dans une tenue plus légère ou porter des sandales pour être plus à l’aise.

Voir aussi :