Au chômage : quelques astuces pour occuper son temps

Travailler permet de s’épanouir et se sentir utile. Mais il peut arriver un moment dans la vie où l’on se retrouve désœuvré et sans emploi pour couronner le tout. C’est une situation d’autant plus désagréable que vous ferez tout pour vous occuper un tant soit peu. Mais comment s’occuper quand on se retrouve sans emploi ?

Faire des formations

Se former est l’un des meilleurs moyens de vivre le chômage. Ces formations peuvent être de diverses natures et servir divers desseins. En réalité, le temps que l’on passe pendant que l’on est au chômage peut être capitalisé pour acquérir de nouvelles connaissances au moyen des formations diverses. Vous devez donc envisager l’option de suivre des cours dans une institution. De préférence, il faut suivre des formations qui correspondent à son profil, mais également à son projet professionnel.

Cette formation menée sera un investissement rentable, sur le long terme. Pendant que vous êtes donc au chômage, pensez à faire une formation dans votre domaine de prédilection. Si vous avez le projet de devenir commercial, ou d’exercer une profession dans le domaine de la pabliste et du marketing, suivez une formation visant à affiner vos techniques de vente et mieux convaincre les futurs clients. Cela vous préparera à être efficace dans votre futur emploi ou alors à développer une activité en freelance.

Faire des stages

Pour mieux vivre les moments de chômage, vous pouvez également effectuer des stages. Pensez donc à déposer des demandes dans des entreprises pour effectuer des stages, rémunérés ou non. Ce qui compte réellement c’est acquérir de l’expérience professionnelle et rendre votre CV plus consistant. Cela vous permettra de découvrir un métier ou encore de perfectionner votre savoir-faire dans un domaine bien précis. Au contact des professionnels, vous en apprendrez davantage sur monde de l’entreprise, tant sur l’aspect technique du travail que sur le savoir-vivre en entreprise.

Un stage que vous effectuez est également un investissement dont vous tirerez tout le bénéfice le moment venu. Comme pour les formations, les stages vous permettront également alertes sur les aptitudes qui vous aideront plus tard, que ce soit en entreprise ou dans votre propre affaire.

Faire du bénévolat

Une autre chose que l’on peut faire durant la période de chômage est de se porter volontaire pour des activités bénévoles. Cela peut être une activité sans rapport direct avec votre projet professionnel, mais c’est certainement très enrichissant. En effet, le bénévolat vous permet de vous engager pour une cause qui vous tient à cœur. La satisfaction et le sentiment d’accomplissement que vous en tirerez peuvent parfois être supérieurs au salaire que vous pourrez percevoir dans le cadre d’un travail rémunéré. Le bénévolat vous permet de donner un sens à votre activité, car ce qui compte réellement pour vous c’est ce que vous faites pour les autres. Faire du bénévolat est d’autant plus gratifiant que cela vous permettra de vous occuper.

En outre, devenir bénévole vous permettra de développer des qualités qui vous seront utiles dans vos relations avec les autres que ce soit ne entreprise ou en freelance. L’humilité, le partage, le don de soi, la persévérance et la compassion sont entre autres quelques qualités que vous acquerrez grâce au bénévolat. De plus, vous rencontrerez certainement beaucoup de monde et voyagerez et mieux vous vous épanouirez. Si la cause des seniors vous intéresse, vous pourrez par exemple proposer vos services dans les maisons de retraite. Êtes-vous pour la lutte contre la discrimination ou une maladie ? Faites-le savoir en vous impliquant dans la lutte pour cette cause.

Affiner sa stratégie de recherche d’emploi

Pendant que vous êtes au chômage, vous pourrez en profiter simplement pour chercher un emploi de façon plus efficace. Lorsque vous vous trouvez au chômage, consacrez l’essentiel de votre temps à la redéfinition de vos objectifs et de votre plan de carrière. Posez-vous les bonnes questions. Que voulez-vous vraiment faire de votre vie ? À quoi voulez-vous que votre carrière ressemble ? Que pouvez-vous faire pour que vos entreprises se réalisent ? Faut-il déposer des candidatures spontanées ou privilégier le réseautage ? Telles sont quelques questions que vous pouvez vous poser quand vous êtes au chômage.

Trouver des réponses à ces questions aux abords banales vous aidera sans doute à trouver plus facilement votre voie.

Se détendre pour faire passer le temps plus sereinement

Il est vrai qu’essayer de se détendre n’est pas une activité au sens du travail en tant que tel. Mais cela a l’avantage de réduire le stress et donc de vous rendre plus productif et plus lucide dans votre quête d’une activité professionnelle. En réduisant le stress et en restant positif, vous développez plus facilement la positive attitude, un facteur essentiel si vous voulez rester dans la course et dégoter le travail dont vous avez tant rêvé.

Voir aussi :