Une grande majorité de salariés s’apprête à quitter leur travail en 2022

Dans une étude divulguée le 19 avril 2022, Willis Towers Watson donne d’inestimables informations aux entreprises. Le cabinet de consulting confère d’importantes suggestions à ces dernières afin de persuader les travailleurs de les rejoindre ou d’y rester. À un moment où les envies de départs s’accentuent de plus en plus, ces préconisations se révèlent très utiles.

Joblist a publié les résultats de son enquête sur les tendances du secteur du travail en 2022. D’après la plateforme, 79 % des chercheurs d’emploi salariés croient qu’ils peuvent percevoir une meilleure rémunération en changeant d’emploi. Elle indique également que cette année, 75 % des employés à temps plein songent à démissionner.

Cette intention, des millions de travailleurs l’ont concrétisée durant les deux dernières années. Ils sont arrivés à cette décision à cause du stress et du burnout qu’a entraîné la crise sanitaire. En revanche, d’autres ont opter pour rester dans leur société en dépit de ces deux problèmes.

WTW livre des conseils aux entreprises pour garder leurs collaborateurs

Dans ce cadre, Willis Towers Watson (WTW) a formulé quelques recommandations pour aider les organisations à conserver leurs talents. Le cabinet de conseil anglo-américain leur préconise notamment de :

● Apporter une communication sur-mesure afin de mettre en évidence la valeur des éventails d’avantages sociaux qu’elles procurent ;

● Dynamiser la communication avec les collaborateurs afin de faire la promotion de la proposition de valeur pour les salariés ;

● Instaurer des stratégies d’écoute des employés pour cerner leurs besoins et leurs perceptions ;

● Concevoir des stratégies destinées à garder les compétences les plus fragiles et les plus précieux ;

● Jauger la compétitivité de l’ensemble de leurs avantages sociaux comparativement à celle de leurs concurrents.

Sur ce dernier point, un accent a été particulièrement mis sur les programmes de soins de santé et de retraite. À propos de ces privilèges, les freelances peuvent également en bénéficier en travaillant pour une entreprise portage salarial comme CEGELEM.

Certains avantages sociaux semblent primordiaux pour les employés

Dans le même temps, WTW a dévoilé les motifs poussant beaucoup d’employés à continuer à œuvrer pour leur société. Un sondage de la multinationale révèle que les plus grands éléments de prise de décision semblent porter sur les prestations :

● De retraite ;

● De santé.

En dix ans, la priorité donnée à ces avantages par les collaborateurs est en effet parvenue à un niveau record. D’après l’enquête, 59 % des employés questionnés ont affirmé être disposés à offrir une somme

élevée. Cela, afin de bénéficier de privilèges de retraite plus intéressants. Par ailleurs, les prestations de soins médicaux s’avèrent tellement précieuses. Si bien que 46 % du panel ont dit préférer bénéficier de meilleures prestations plutôt qu’une rémunération plus conséquente.

Toujours selon l’étude, les principaux paramètres de décision ayant poussé les répondants à choisir d’intégrer leur société résident dans :

● Les prestations de santé (48 %) ;

● Les plans de retraite (47 %).

En 2010, ces proportions s’établissaient respectivement à 32 % et 25 %. En parallèle, les programmes de retraite constituent les premiers motifs ayant incité certains sondés à rester chez leur employeur. Cet avis a été partagé par six sur dix d’entre eux. En douze ans, une progression de 19 points s’est dessinée.

Voir aussi :