Snap Inc. intègre NextMind parmi ses filiales

Dominer ses concurrents sur la filière de la réalité augmentée. Tel est l’ambition qu’entretient la société mère de Snapchat. Afin de garantir sa concrétisation, le groupe Snap s’est offert la pépite française NextMind. Cette opération intervient alors que de nombreux leaders technologiques investissent de plus en plus dans le secteur. C’est le cas par exemple d’Apple ou de Meta.

 

Dans le domaine des interfaces entre les machines et le cerveau, Snap Inc. vient d’effectuer une acquisition importante. Le 23 mars dernier, le groupe de Santa Monica a indiqué avoir repris la start-up française NextMind. Pour le moment, les deux enseignes n’ont pas divulgué le montant de cette opération.

Avec ce rachat, la société fondatrice de Snapchat devrait accroître sa notoriété sur le marché de la réalité augmentée (AR). Un secteur auquel l’entreprise accorde une grande importance. D’ailleurs, elle y investit en permanence et continue de supplanter un certain nombre de ses rivaux. Les exemples les plus remarquables portant entre autres sur Apple et Meta.

Le groupe américain entend améliorer ses prochaines lunettes AR

Les 20 collaborateurs de NextMind seront maintenus à leurs fonctions et demeureront dans l’Hexagone. En revanche, ils travailleront désormais pour le Snap Lab, en charge de la conception :

● D’un drone à venir ;

● Des lunettes AR Spectacles, dédiés pour l’instant à un public d’éditeurs et de créateurs de contenus.

Dans la prochaine gamme de ses lunettes AR, Snap Inc. compte d’ailleurs incorporer la technologie d’ordinateur cérébrale de l’entreprise tricolore. Dans le développement de son activité, le groupe pourrait être amené à mener une campagne de recrutement dans le futur. Pour profiter des opportunités qui s’ouvriraient, les experts en IT pourront notamment recourir à un portage salarial informatique.

En 2020, NextMind avait déjà dévoilé un premier dispositif qui permet, grâce à la pensée, de :

● Déverrouiller un iPad ;

● Contrôler son casque de réalité virtuelle ;

● Manipuler son ordinateur.

Le prix de vente du kit complet s’élève à 400 dollars. Toutefois, avec l’assimilation de la pépite parisienne au sein de la firme californienne, le produit cessera d’être développé.

Le rachat s’avère déterminant dans la stratégie de Snap Inc.

La reprise de NextMind s’inscrit dans la démarche de Snap Inc. pour prendre de l’avance sur ses concurrents. Ces derniers continuent de progresser perpétuellement en nombre. En effet, de plus en plus de leaders de la Tech se ruent vers la réalité augmentée.

Par exemple, Apple s’apprête à produire un casque AR d’ici 2023 ou 2024. Avant de devenir Meta, Facebook, lui, s’est lancé dans ce domaine en acquérant CTRL-Labs. Une jeune pousse qui fabrique un brassard analysant l’activité électrique musculaire pour la convertir en signal. Ceci afin de contrôler.

des ordinateurs. Pour optimiser l’interactivité de son métavers, cette technologie pourrait se révéler décisive pour le géant des réseaux sociaux.

Pour sa part, Snap Inc. investit de manière croissante sur l’AR depuis près de deux ans maintenant. Le groupe s’est à ce titre emparé de Compound Photonics, une entreprise spécialisée dans les solutions d’affichage, en janvier 2022. L’année dernière, il a repris la société constructrice de projecteurs lumineux et d’objectifs d’AR. Jusqu’à maintenant, ce rachat, à 500 millions de dollars, représente la plus conséquente opération de la firme.

Voir aussi :