Prendre des vacances : le défi des freelances

“Les travailleurs indépendants ont eux aussi droit à des vacances. Mais les choses ne sont pas toujours simples, alors voici nos conseils ! “ 

 

 

Les travailleurs indépendants ont aux aussi droit au farniente. Tout le monde a besoin de faire une pause, de recharger les batteries et de profiter de quelques semaines de repos.

 

Mais dans la vie d’un freelance, les choses sont parfois plus compliquées qu’il n’y paraît. Il faut faire preuve d’une grande organisation pour ne pas perdre sa liberté de prendre des vacances. Passons en revue les quelques règles à respecter pour profiter pleinement de ses vacances en tant qu’indépendant.

Une planification des vacances bien à l’avance

 

Les vacances pour les indépendants impliquent souvent un principe très désagréable : vous devez travailler plus avant les vacances, et encore plus que d’habitude à votre retour. Les choses peuvent vite devenir frustrantes, et nombreux sont ceux qui préféreront ne pas prendre de vacances pour ne pas avoir à vivre cette période de stress.

 

Un conseil : planifiez vos vacances le plus en avance possible. Informez vos clients, n’acceptez pas de nouvelles missions dans l’immédiat, et fixez vos dates de congés de manière stricte. Ne vous laissez pas influencer par un contrat intéressant qui annulerait finalement vos vacances, ou vous obligerait à fournir un travail énorme en revenant.

 

Un budget préalablement défini

 

S’il n’y a pas de congés payés en freelance, ou du moins si les avantages sociaux sont beaucoup moins intéressants que dans le salariat, ce n’est pas une raison pour s’en priver. Le secret pour partir en vacances sans se soucier des finances : établir un budget au préalable.

 

Estimer ses dépenses est une manière efficace de planifier ses congés, et de s’y tenir afin d’éviter les mauvaises surprises. Vous réduisez ainsi l’impact financier de vos vacances, et partez l’esprit léger.

 

Il est également nécessaire d’évaluer précisément la perte de revenu. Avant de partir, vous devez vous assurer que vos finances seront en bonne santé après cette période de congé. Si le budget estimé permet de s’absenter uniquement une semaine, ne prenez pas de risque en partant plus longtemps. Il vaut mieux profiter d’une semaine de détente, plutôt que partir deux semaines et angoisser pour la reprise.

 

Une communication efficace avec ses clients

 

Les vacances ne doivent pas avoir un impact négatif sur les relations professionnelles que vous avez construites avec vos clients. Il est essentiel de les prévenir en amont de vos dates de congés, afin de ne pas les prendre de court et perdre la confiance qu’ils avaient en vous. Ou pire, les perdre en tant que clients.

 

À travers une communication transparente avec vos clients, vous préservez votre image de partenaire fiable et consciencieux. N’hésitez pas à leur envoyer un rappel une semaine avant votre départ, afin de vous assurer qu’ils n’ont besoin d’aucun détail supplémentaire avant votre départ.

 

Enfin, pour le reste de vos contacts, pensez à configurer un message automatique d’absence sur votre boîte mail professionnelle. Ainsi, vous laissez savoir à d’éventuels prospects ou autres partenaires que vous ne les ignorez pas.

 

Un soutien de nos amis les freelances

 

Une tendance qui fonctionne plutôt bien chez les indépendants : faire appel à son réseau professionnel pour se faire remplacer.

 

Bien que vos clients vous aient choisi vous, il n’est pas mal vu de trouver du soutien chez des collègues fiables et aussi compétents que vous. Ainsi, dans le cas d’un projet qui ne pourrait attendre votre retour, il est parfois judicieux de déléguer une partie ou l’intégralité du travail à un ami freelance.

 

Le plus important est de respecter la confiance que vos clients vous ont accordée. Il est essentiel de choisir un partenaire sur lequel vous pouvez compter, auquel cas il vaudrait mieux oublier cette idée. Et, chaque fois que cela est possible, préférez toujours réaliser le travail vous-même.

 

Le portage salarial : une vie d’indépendant allégée

 

Contrairement à la gestion d’une entreprise, le statut de salarié porté permet de bénéficier d’un allègement des tâches liées à une activité indépendante. En effet, l’entreprise de portage se place comme un intermédiaire entre les clients et le professionnel indépendant, et gère tout l’aspect administratif et financier.

 

Les indépendants qui font le choix d’être en portage salarial auront plus de temps à consacrer au cœur de leur activité. Mais ce n’est pas tout, puisqu’ils bénéficient également des avantages sociaux des salariés : les congés payés.

 

Ainsi, le portage salarial est une alternative qui regroupe la sécurité du salariat et la liberté de l’indépendant. Et c’est un avantage qui concerne également les vacances.

Voir aussi :