Quel revenu pour le métier de photographe indépendant ?

Vous vous passionnez pour la photographie ? Vous souhaitez exercer le métier de photographe en vous installant à votre compte ? Mais quel salaire allez-vous pouvoir obtenir avec cette nouvelle activité de travailleur indépendant ? Nous vous donnons ici quelques pistes pour fixer vos tarifs.

Lire la suite

Travailler à son compte : comment choisir un secteur pour réussir

Étudiant, salarié, sans emploi… Il n’y a pas de profil type pour lancer une activité de travailleur indépendant. En revanche, travailler à son compte requiert du temps, de la motivation, de la ténacité et puis… de la réflexion en amont ! En effet, comment faire pour identifier les marchés et métiers porteurs ? Si vous voulez sécuriser le lancement de votre projet, nous vous donnons les clés de la méthodologie à suivre pour avoir du succès.

Lire la suite

Top 5 des outils de facturation pour un freelance

Vous démarrez votre activité de freelance, une belle aventure commence. Liberté dans le choix de vos clients, horaires flexibles, aucune hiérarchie… Les avantages sont nombreux. Mais il y a une partie plus fastidieuse, la comptabilité. Bien que le micro-entrepreneur profite d’un régime fiscal allégé, il doit tenir une comptabilité à jour et dans le respect de la loi. Voici une sélection de 5 outils de facturation pour les freelances qui vont vous simplifier la vie.

Lire la suite

Être auto-entrepreneur et salarié en même temps, que dit la loi ?

Vous êtes salarié à temps plein ou à temps partiel et vous souhaitez lancer votre micro-entreprise en parallèle ? Bonne nouvelle, être auto-entrepreneur et salarié est autorisé par la loi. Cependant, il existe quelques règles et cas particuliers à connaître. Tour d’horizon des questions les plus fréquentes sur ce sujet.

Lire la suite

En quoi le portage salarial est-il intéressant pour les entreprises ?

Le portage salarial présente de nombreux atouts, aussi bien pour le porté en freelance que pour l’entreprise. Si les avantages côté salariés sont souvent évoqués, on trouve moins d’articles expliquant pourquoi le portage salarial est également très pratique pour les entreprises et une très bonne solution pour externaliser certaines missions des sociétés.

Les avantages du portage salarial pour les entreprises

Pour les entreprises, le portage salarial apportera de très nombreux avantages :

Une gestion simplifiée

En tant qu’entreprise, faire appel à un salarié porté de chez Cegelem implique de devenir cliente d’une société de portage salarial. Cette dernière est l’employeur du porté, il n’y a donc pas d’augmentation de vos effectifs, et aucun engagement social. Aucune démarche administrative à faire de votre côté : création de factures, fiches de paie, cotisations sociales, etc, la société de portage salarial s’occupe de tout !

Une grande flexibilité

Faire appel une compétence extérieure de façon ponctuelle est une opportunité rare. En effet, proposer une mission à un salarié porté vous permettra de doser parfaitement vos effectifs et vous aidera à combler la demande en cas d’une augmentation de la charge de travail

Réactivité

En faisant appel à une entreprise de portage salarial comme Cegelem, vous avez la possibilité de faire appel à un salarié porté dans un délai extrêmement court, là où un recrutement classique s’avère souvent long et fastidieux.

Maîtrise totale

En passant par une société de portage salarial, vous n’avez plus le besoin systématique de passer par le recrutement classique d’employés. Les charges fixes ne sont donc pas augmentées : vous êtes client de la société de portage, vous payez donc une facture à la suite de la prestation de service définie.

Transparence

Il n’y a pas de condition cachée lors des négociations. En effet, en recrutant un salarié porté, vous fixez directement avec lui le contrat de prestation : durée, prix, règlement, etc.

Compétences précises

Besoin d’une compétence bien spécifique ? Faire appel à un salarié porté vous amène à choisir un véritable expert dans son domaine d’activité !

Simplicité des actions

Pas de salaire, la facturation se fait en honoraires. Moins contraignant, plus avantageux (récupération de TVA), il y a juste un contrat de prestation à élaborer en amont de la mission, ainsi qu’une demande de facturation à signer une fois que celle-ci est terminée !

Un salarié en portage salarial augmente-t-il les coûts pour une entreprise ?

La réponse est non ! C’est justement l’un des plus grands avantages du portage salarial pour les entreprises. Faire appel à un salarié en portage salarial, c’est l’assurance d’un coût maîtrisé. Pas de mauvaise surprise, vous savez dans quoi vous vous engagez ! Vous savez quel prix vous coûtera le salarié porté, car le tarif de la prestation est établi avant le début de la mission. Par ailleurs, ce procédé est moins onéreux qu’une campagne de recrutement habituelle, mobilisant notamment moins de personnel (ressources humaines ou cabinet de recrutement) sur une durée plus courte.

De plus, le portage salarial est une solution adaptée à votre trésorerie. Le paiement de la prestation se fait selon la gestion comptable de l’entreprise, dans la limite des règles légales telles qu’énoncées dans le contrat de départ.

L’ensemble des coûts est totalement maîtrisé, l’entreprise achète une prestation prédéfinie en fonction des moyens qu’elle y accorde.

Pourquoi un salarié en portage salarial est-il plus intéressant pour les entreprises qu’un intérimaire ?

Un salarié en portage salarial est plus intéressant qu’un intérimaire pour les entreprises car le salarié porté est sélectionné pour son expérience et son expertise dans son domaine d’activité. Par ailleurs, le portage salarial n’est pas du prêt de main-d’œuvre, contrairement à l’intérim. Il n’occasionne pas de transfert de lien de subordination. Le portage salarial est avant tout au service du salarié porté pour lui permettre d’exercer et de facturer une activité de manière autonome. De plus, un salarié en portage salarial coûtera moins cher qu’un intérimaire pour l’entreprise, car les coefficients de ce dernier mode de travail sont plus élevés.

Comme nous venons de le voir, il y a bon nombre d’avantages pour les entreprises à recourir à un salarié en portage salarial.
N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez faire appel à l’un des salariés portés de Cegelem !

Besoin d’accompagnement ?

Quand et comment se mettre à son compte ?

Un travailleur sur trois en France envisage de quitter son emploi pour se mettre à son compte. Mais quel est le bon moment ? Faut-il être jeune ou avoir plusieurs années d’expérience ? Avant de lancer son activité d’indépendant à temps plein, peut-on cumuler chômage et travail en freelance ? Découvrez comment se mettre à son compte sereinement.

Lire la suite

Quels revenus pour un freelance développeur ?

On compte plus de 25 % de travailleurs en freelance spécialisés dans le développement informatique en France, la grande majorité résidant à Paris. Partant du constat que le coût de la vie est plus élevé dans la Capitale que sur le reste du territoire, le métier de freelance développeur devrait profiter de facto d’un bon salaire. Mais qu’en est-il dans la réalité ? Nous faisons le point sur le sujet.

Lire la suite

Tout savoir sur le calcul du salaire d’un micro-entrepreneur

Au lancement de leur entreprise, les micro-entrepreneurs se posent forcément la question du salaire. Quel revenu vont-ils pouvoir tirer de leur nouvelle forme d’activité indépendante ? Une question qui pèse dans la balance surtout quand le travailleur indépendant a été habitué à recevoir un salaire mensuel. Rassurez-vous, vous pouvez calculer votre salaire de micro-entrepreneur en tenant compte de plusieurs éléments : prix de vente, frais, taxes obligatoires… Explications.

Lire la suite

Ce qu’il faut savoir avant d’établir un contrat en freelance

Les opportunités business se multiplient ? Vous avez envie de travailler en toute liberté et de choisir vous-même vos clients ? Le moment est venu de vous lancer en tant que travailleur indépendant. Mais que faut-il savoir avant de signer un contrat en freelance ? Quel statut juridique choisir ? Quelles seront vos obligations légales ? Nous répondons à vos questions.

Lire la suite

Quelle différence entre auto-entrepreneur et micro-entreprise ?

S’il était encore possible de se poser la question des différences entre auto-entrepreneur et micro-entreprise il y a quelques années, ce n’est aujourd’hui plus le cas. Depuis le 1er janvier 2016, le régime spécial de l’auto-entrepreneur s’est fondu avec celui du micro-entrepreneur. Bien qu’on utilise encore le terme d’auto-entrepreneur, le statut officiel et légal est bien celui de la micro-entreprise.

Lire la suite

Devenir graphiste freelance en 5 étapes

Vous vous sentez prêt à quitter votre emploi de salarié pour voler de vos propres ailes ? Vous terminez votre formation de graphiste ou infographiste et vous rêvez de vous installer à votre compte ? Votre projet de devenir graphiste freelance peut se transformer en réalité. Découvrez les 5 étapes à suivre pour sécuriser le lancement de votre activité !

1 – Devenir graphiste en freelance, la partie administrative

Nous ouvrons le sujet avec l’une des étapes les moins réjouissantes de votre nouvelle vie de freelance (sauf si vous aimez faire des papiers, bien-sûr !). En effet, avant même de contacter vos premiers clients, il faut penser à votre statut juridique et s’occuper de l’administratif. Rassurez-vous, dans une logique de micro-entreprise avec régime simplifié, les démarches administratives sont allégées.

Première chose à faire donc, avant de démarrer son activité, choisir son statut : artiste-auteur, libéral, société ou micro-entrepreneur… Ensuite, vous aurez besoin de votre numéro d’immatriculation, votre SIRET, en vous enregistrant auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises) de votre département. Pour la partie protection sociale des indépendants, vous devrez également vous inscrire auprès de l’URSAFF, de l’AGESSA ou de la Maison Des Artistes (MDA).

Le portage salarial pour vous libérer de l’administratif

Vous n’avez pas envie de gérer vous-même votre comptabilité, vos cotisations ni vos factures ? Choisissez, dans ce cas, le portage salarial. Les sociétés, comme CEGELEM, se chargent pour le compte des travailleurs indépendants de toutes les tâches administratives (cotisations, facturations…). De quoi libérer votre esprit et vous recentrer sur vos projets et la recherche de missions.

 

2 – Créer sa fiche d’identité, le b.a.-ba du graphiste freelance

Commencez tout d’abord par travailler votre identité, votre marque. Avez-vous envie de vous présenter sous votre propre nom ou bien souhaitez-vous utiliser un nom commercial ? Vous posez ici la première brique de votre stratégie de communication pour démarcher de nouveaux clients. La visibilité sur Internet est indispensable de nos jours. Un client potentiel qui entendra parler de vous aura comme premier réflexe de vous chercher sur le web, de vous « googliser ». Anticipez et créez des comptes sur les réseaux professionnels comme LinkedIn, achetez un nom de domaine et créez votre site web.

Ensuite, communiquez sur votre parcours et vos réalisations. Ici, deux cas de figure. Le premier, vous avez déjà travaillé dans une entreprise en tant que graphiste sur de nombreux projets. Utilisez ces derniers pour alimenter votre portfolio de graphiste. Le second cas, vous démarrez : utilisez alors vos réalisations personnelles ou les projets sur lesquels vous avez travaillé pendant votre formation.

3 – Activer son réseau et devenir graphiste freelance pour de bon !

Les graphistes qui rencontrent le succès sont ceux qui se spécialisent dans un domaine : la mode, la santé, l’alimentaire… Mais au début de votre activité, vous ne pourrez probablement pas vous permettre d’être pointilleux sur le choix de vos clients, cela arrivera dans un second temps, lorsque votre activité sera bien installée. Pour devenir graphiste en freelance, il faut accepter les premières missions qui s’offrent à vous et les réussir à la perfection. Objectif ? Commencer à bâtir un réseau solide. En effet, dans ce milieu, le bouche-à-oreille fonctionne très bien. Un client satisfait vous en ramènera d’autres.

Mais alors, où trouver ces fameux premiers clients pour devenir graphiste freelance pour de bon ? Tout d’abord, utilisez votre réseau personnel. Vos anciens camarades sont peut-être désormais en poste dans des entreprises qui ont besoin de graphistes indépendants. Publiez des articles en rapport avec votre domaine d’activité sur LinkedIn, par exemple, pour gagner en visibilité. Parlez de votre métier autour de vous dès que vous le pouvez, des opportunités business peuvent se créer autour d’un café entre amis, vous serez surpris !

4 – Pensez à vous faire payer !

Cela peut sembler évident mais, vous vous en apercevrez vite, il n’est pas rare de rencontrer des retards de paiement quand on est indépendant. Si vous avez choisi de devenir graphiste freelance à temps plein, les délais de paiement peuvent vite devenir infernaux et gêner votre activité quotidienne. Organisez votre comptabilité, faites des relances, ne laissez pas traîner. Pensez également à séparer vos achats personnels de ceux qui sont liés à votre activité (logiciels, matériel, notes de frais…). Ayez une visibilité totale sur vos dépenses professionnelles et vos charges. Vous devez savoir mesurer le chiffre d’affaires à réaliser pour atteindre l’équilibre et gagner de l’argent. Le portage salarial peut vous y aider en s’occupant de tout grâce au statut de « porté salarié ».

5 – Devenir graphiste freelance, les risques spécifiques au métier

Dernier conseil, pensez à vous protéger en cas de coquille sur l’une de vos réalisations, notamment pour les créations qui seront imprimées sur papier. En cas d’erreur, même si le client a signé un « bon à tirer », il pourrait se retourner contre vous. Prenez une assurance professionnelle spécifique pour vous couvrir en cas d’erreur.

Cibler votre client idéal, quelques pistes.

Trouver de nouveaux clients n’est pas facile, mais trouver un nouveau client qui ne correspond pas tout à fait au type de personne avec laquelle vous cherchez à travailler peut compliquer les affaires en cours de route et vous enlever le plaisir que vous trouvez dans votre travail. Afin de développer votre entreprise avec un minimum de maux de tête et de frustration, il est important de trouver des clients qui correspondent bien à la façon dont vous travaillez qu’aux services que vous offrez.

Commencez par penser à votre client idéal. Peut-être que vous travaillez déjà avec cette personne, ou peut-être que cette personne est une compilation de vos aspects préférés d’une poignée de clients. En définissant les caractéristiques de votre client idéal, vous pouvez mieux cibler vos efforts de promotion ou de marketing pour attirer les personnes avec lesquelles vous souhaitez réellement travailler.

Comment trouver votre client idéal

1. Valeur

En tant que consultant indépendant, vous apportez un ensemble de compétences et d’expérience à chacun de vos clients. Lorsqu’un client valorise explicitement votre travail et vous traite avec respect, cela peut conduire à des niveaux de satisfaction plus élevés pour les deux parties.

Lors du choix des clients avec lesquels ils travaillent, 96% des indépendants ont déclaré qu’un client qui valorise leur travail est le facteur le plus important qu’ils prennent en considération. Recherchez des clients qui ont la réputation de bien traiter leurs employés, reconnaissez et accordez du crédit à leur personnel lorsque cela est mérité, priorisez une bonne communication et qui vous traitera comme un partenaire commercial stratégique.

2. Travail d’équipe

Dans n’importe quel environnement de travail, il est important de recevoir le respect et la confiance de vos managers et collègues. Cela s’applique également lorsque vous travaillez en portage salarial.

Recherchez des entreprises qui sont disposées à vous traiter comme faisant partie de l’équipe. Lorsque cela est légalement autorisé, ces facteurs peuvent inclure de vous impliquer dans les activités de l’équipe, ou de fournir des commentaires réguliers sur les performances. Ces petits gestes peuvent rapidement s’additionner pour créer un environnement de travail accueillant et positif.

3. Efficacité d’intégration

Un processus d’intégration rapide et efficace peut établir ou rompre une relation avec un nouveau client. L’intégration peut souvent être complexe et lourde, remplie de processus spécifiques au client qui vous empêchent de travailler rapidement.

Idéalement, l’intégration devrait inclure la définition des buts et objectifs du projet, la définition d’une portée claire du projet et la fourniture de commentaires en temps opportun pendant et après l’engagement.

4. Développement professionnel

Vous avez probablement bâti votre entreprise autour d’un ensemble particulier de compétences ou d’un domaine d’expertise, mais il est important de maintenir vos compétences et vos connaissances à jour pour rester compétitif tout en continuant à développer votre entreprise. En fait, 88% des professionnels indépendants affirment que l’acquisition de nouvelles compétences est soit très importante, soit importante pour leur carrière. Rechercher des affectations de travail qui vous aident à vous développer professionnellement ou rechercher des clients qui offrent une formation en développement des compétences sont deux façons d’améliorer votre ensemble de compétences de base, vous gardant à la pointe de votre domaine et vous permettant d’apporter le plus récent et le meilleur aux clients.

5. Compensation

La rémunération est un autre facteur important à considérer lors du choix d’un client. Comment et quand vous êtes payé peut souvent avoir autant d’importance que le montant que vous recevez. Des délais de paiement longs, ou un système de facturation complexe, peuvent créer un fardeau administratif qui prend du temps sur le travail pour lequel vous êtes payé. Lorsque vous vous adressez à un client potentiel, en ce qui concerne son système de gestion des paiements, examinez comment son processus s’intègre dans votre flux de travail idéal.

Demandez à nos conseillers de vous contacter

Deux champs à remplir pour nous rejoindre et passer le cap !

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle certifiée, experte en carrière

Comment effectuer une analyse des activités annuelles

La réalisation d’un bilan de fin d’année n’est pas une pratique qui s’applique uniquement aux grandes entreprises – c’est un processus qui est également précieux pour les indépendants et les professionnels indépendants. Un examen des activités vous permet de revenir sur ce que vous avez accompli , de revoir vos objectifs et de réfléchir à la meilleure façon de progresser pour l’année à venir.

Pour que votre évaluation soit couronnée de succès, il est important d’y entrer avec un esprit ouvert. Vous allez examiner à la fois vos réalisations et vos échecs; cela doit être fait sans autocritique ni recours à la défense. Canalisez la curiosité et l’honnêteté plutôt que le pessimisme et la négativité. Suivez ces cinq étapes pour effectuer un examen de fin d’année de votre entreprise solo.

1. Passez en revue les valeurs de votre entreprise

Commencez par revoir votre plan d’affaires et jetez un œil à vos raisons de démarrer votre entreprise en premier lieu. Ces valeurs sonnent-elles toujours vraies ou doivent-elles être ajustées ? À mesure que votre entreprise évolue et change avec le temps, vos valeurs peuvent également changer et c’est tout à fait normal.

Modifiez votre plan ou notez simplement les principaux principes sur lesquels vous souhaitez développer votre entreprise. Ensuite, réfléchissez à la façon dont vous pouvez être plus intentionnel en gardant ces valeurs à l’esprit tout au long de votre routine quotidienne. Quelles mesures pouvez-vous prendre pour mieux aligner les tâches de l’entreprise avec vos valeurs au cours de la prochaine année ?

2. Célébrez vos réalisations

Ensuite, prenez le temps de passer en revue vos principales réalisations de l’année. Considérez vos projets les plus réussis et notez ce qui s’est bien passé et les étapes spécifiques que vous avez prises pour produire ces résultats. Ces réalisations spécifiques ont-elles eu un impact sur la croissance ou les revenus? Si oui, comment et pensez-vous que ce sont des résultats que vous pouvez reproduire ?

Ensuite, pensez à certaines de vos meilleures relations avec les clients .

  • Quelles mesures avez-vous prises pour développer et maintenir ces relations ?
  • Quelles actions spécifiques pouvez-vous appliquer aux clients actuels ou futurs ?
  • Enfin, considérez les outils ou technologies spécifiques qui ont contribué à votre succès et notez où vous pouvez appliquer ces mêmes outils l’année prochaine.

3. Plongez dans les déceptions

Dans un examen approfondi de l’entreprise, vous devrez également examiner ce qui ne s’est pas si bien passé. Pendant ce temps, essayez de voir votre entreprise comme un étranger avec un œil critique. Que vouliez-vous réaliser, mais ne l’avez pas fait ? Que s’est-il passé et pourquoi pensez-vous que les choses ne se sont pas passées comme prévu?

Réfléchissez aux domaines dans lesquels vous pouvez vous améliorer, non seulement en cas de mésaventures majeures, mais également dans des domaines plus mineurs tels que le déploiement d’ efforts de marketing , le suivi de vos dépenses ou la manière dont vous pourriez obtenir davantage de recommandations de clients. Tenez également compte de votre niveau de bonheur personnel. Votre entreprise offre-t-elle le niveau de flexibilité dont vous avez besoin dans votre vie personnelle? Sinon, quels changements pouvez-vous apporter pour prioriser votre propre bonheur ?

4. Fixez de nouveaux objectifs

Après avoir examiné ce qui a bien fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné, prenez le temps de fixer de nouveaux ou d’ajuster d’anciens objectifs stratégiques. Lorsque vous passez en revue vos objectifs de l’année écoulée, voyez s’il y a quelque chose que vous pouvez supprimer de votre liste. Au fur et à mesure que vos priorités commerciales changent, vos objectifs évoluent également et il est important de les maintenir à jour pour rester motivé.

Après avoir défini vos principaux objectifs pour la nouvelle année, déterminez les étapes quotidiennes que vous devrez prendre pour atteindre ces objectifs. Ce que vous avez écrit semble-t-il réaliste? Sinon, revenez en arrière et révisez pour construire une liste réalisable. Pour vous aider à garder vos nouveaux objectifs en tête, fixez-vous de petits délais ou livrables tout au long de l’année pour suivre vos progrès.

Bien qu’un examen des activités en fin d’exercice soit une pratique précieuse, il est également important de prendre le temps de procéder à de plus petites évaluations des performances tout au long de l’année. Même si vous ne prenez qu’une heure par trimestre pour vérifier vos objectifs, cette pratique vous aidera à rester sur la bonne voie au fil de l’évolution de votre entreprise et vous donnera l’occasion de célébrer les victoires en cours de route.

Avez-vous d’autres questions sur la façon d’effectuer un examen pour votre entreprise? Notre équipe d’experts est là pour vous aider.

Demandez à nos conseillers de vous contacter

Deux champs à remplir pour nous rejoindre et passer le cap !

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle certifiée, experte en carrière

3 stratégies de croissance qui fonctionnent

Il existe un nombre apparemment infini de tâches associées au travail indépendant. De la maintenance d’un portefeuille de projets, de la gestion de votre back-office et de la rédaction de propositions à la tenue de réunions avec les clients et la gestion des finances, la vie d’un professionnel indépendant est à la fois chargée et passionnante.

Bien qu’il puisse être facile de se laisser entraîner dans les tâches quotidiennes, la croissance et le développement continus de votre entreprise sont un objectif important pour rester à la pointe des décisions que vous prenez. Suivez ces trois conseils pour trouver des moyens créatifs de développer votre petite entreprise.

1. Priorisez la commercialisation de votre entreprise

Une bonne entreprise est celle qui garde constamment à l’esprit son public cible. Si vous n’exposez pas votre entreprise aux personnes que vous essayez de toucher, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que des clients potentiels prennent des mesures. En maintenant une stratégie marketing solide, vous pouvez vous assurer que votre public cible comprend les services que vous offrez et pourquoi ils sont précieux.

Construire une marque personnelle

La création d’une marque personnelle et la commercialisation de vos services peuvent être des outils puissants qui se présentent sous de nombreuses formes telles que des articles de blog, des campagnes sur les réseaux sociaux ou des supports imprimés. En fin de compte, l’objectif est de faire connaître votre nom sur la scène publique et de l’associer à la qualité, l’intégrité et d’excellents résultats.
Rejoindre un marché du travail de consultation en ligne est un autre excellent moyen de faire savoir aux clients potentiels que vous êtes disponible pour travailler. Un profil sur un marché vous donne la chance de mettre vos compétences et votre expérience devant un large public d’entreprises qui souhaitent engager des talents indépendants qualifiés.

2. Gagnez en crédibilité au sein de votre industrie

En tant que professionnel indépendant, votre entreprise repose sur plusieurs pierres angulaires, mais l’une des plus importantes est la crédibilité. Sans ce principe, votre marque et votre réputation ne signifient pas grand-chose. Pour bâtir une entreprise et poursuivre sa croissance, vous avez besoin d’une fondation – et cette fondation ne peut exister sans la confiance et la fiabilité de vos clients.

5 façons de booster votre crédibilité

A. Maintenir une présence en ligne
Comme vous le savez probablement, Internet est aujourd’hui une plate-forme clé pour la communication et l’échange d’informations. Vous devez toujours considérer qu’un client ou un prospect potentiel peut être référé à votre site Web personnel, à LinkedIn, à d’autres profils sociaux. S’ils trouvent des informations inexactes, inappropriées ou inintéressantes, ils risquent de ne pas passer à l’étape suivante et de vous contacter.

B. Développez votre réseau
La main-d’œuvre indépendante est forte et en croissance de 41 millions. Cela signifie qu’il y a toute une population de personnes qui travaillent comme vous, de nombreuses autres personnes qui partagent votre domaine et encore plus qui ont besoin de vos services et de votre expertise ou qui en dépendent. En créant et en encourageant activement des relations commerciales, vous pouvez établir un réseau professionnel et bâtir votre réputation.

C. Restez informé
Restez à jour sur les connaissances, les tendances et les normes de l’industrie en vous abonnant à des publications, en établissant des réseaux avec des pairs et en participant à des événements ou à des conférences. En étant au courant des derniers changements et développements dans votre créneau commercial, vous pouvez renforcer votre expertise.

D. Devenez un leader d’opinion
Vous établir en tant que leader d’opinion en renforçant la crédibilité et l’autorité est un excellent moyen de gagner la confiance de vos clients. Développer des livres blancs ou des études de cas, contribuer aux publications de l’industrie et rédiger des articles de blog perspicaces sont tous des moyens de devenir une voix d’expertise reconnaissable.

E. Prioriser le développement professionnel
De nombreux entrepreneurs indépendants peuvent attribuer leur succès à devenir un expert dans un seul domaine ou sujet. Leur niveau de connaissances, de compétences ou de perspicacité augmente leur valeur. Plus votre valeur est élevée, plus la demande pour vos services sera élevée, alors n’ayez pas peur de vous consacrer à un domaine ou une compétence spécifique.

3. Établir des relations durables avec les clients et les pairs
La visibilité et la crédibilité ne vous mèneront pas loin sans avoir d’abord établi des relations solides. De bonnes relations sont particulièrement importantes pour la croissance d’une petite entreprise . L’une des meilleures façons de commencer à nouer des relations est de créer des réseaux. Que ce réseautage se fasse en ligne via un site professionnel et social, ou en personne lors de fonctions, de conférences et de réunions, l’objectif est toujours d’établir une connexion.

Développer votre réseau
En développant un réseau de relations avec d’autres collègues de l’industrie qui sont considérés comme dignes de confiance, bien informés et dévoués, votre propre crédibilité augmentera également. À mesure que votre réseau augmente, l’exposition et la visibilité de votre entreprise augmentent également. Cela élargira votre bassin de clients potentiels et contribuera au développement de votre entreprise.

Demandez à nos conseillers de vous contacter

Deux champs à remplir pour nous rejoindre et passer le cap !

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle certifiée, experte en carrière

Comment réseauter avec vos pairs

Le réseautage avec vos pairs présente de nombreux avantages : entendre une nouvelle perspective, obtenir des conseils de l’industrie ou obtenir une opinion extérieure sur une idée que vous avez, pour n’en nommer que quelques-uns. Il peut être facile de se laisser entraîner dans le quotidien de la gestion de votre propre entreprise, mais sortir de ce cercle de confort peut être utile.

Votre réseau de pairs peut être diversifié. Peut-être ont-ils un âge similaire à vous, sont allés à votre école secondaire ou université, travaillent dans la même industrie ou sont un professionnel indépendant avec un domaine de concentration entièrement différent de celui de votre entreprise. Quelle que soit la connexion, prendre le temps de parler aux autres peut conduire à de précieuses conversations qui vous donnent une nouvelle perspective sur votre propre travail, vos objectifs ou vos problèmes. Voici quatre façons de réseauter avec vos pairs.

1. Connectez-vous sur les réseaux sociaux

Si vous cherchez à commencer à créer un nouveau réseau de pairs ou à étendre un réseau existant, l’endroit le plus simple pour commencer en ligne. Sur les plateformes de médias sociaux comme LinkedIn , vous pouvez facilement vous connecter avec des amis et camarades de classe, d’anciens collègues et clients ou des personnes de votre secteur que vous admirez. Lorsque vous vous connectez avec quelqu’un de nouveau, consultez les connexions partagées que vous avez. Trouver un point de référence partagé peut être un moyen utile de tendre la main et d’entamer une conversation.

Vous pouvez également envisager de rejoindre des groupes sur les réseaux sociaux. Ces groupes peuvent être liés à l’industrie ou issus d’un programme ou d’une école que vous avez fréquenté. Les groupes organisent souvent des événements de réseautage auxquels vous pouvez ensuite assister pour rencontrer des personnes avec lesquelles vous êtes connecté en ligne.

2. Envisagez de travailler avec un autre professionnel indépendant

Lorsque vous établissez un réseau en personne, il est facile de savoir immédiatement si vous vous connectez avec quelqu’un ou non. Assister à un événement de réseautage ou à une conférence de l’industrie peut sembler intimidant si vous ne l’avez pas déjà fait, mais cela peut en fait être un moyen utile de rencontrer des gens qui sont dans le même bateau que vous.

Lors d’un événement ou d’une conférence, vous pouvez entrer en contact avec des pairs qui dirigent également leur propre entreprise et peuvent vivre dans le même quartier que vous, ou rencontrer des professionnels expérimentés qui peuvent vous inspirer. Lorsque vous assistez à un événement, recherchez une variété de personnes et présentez-vous – si vous vous connectez avec quelqu’un, assurez-vous de faire un suivi pour commencer à construire cette relation. Vous pouvez également envisager de rejoindre un club ou une organisation professionnelle pour rencontrer des pairs qui travaillent dans votre industrie.

4. N’ayez pas peur de faire le premier pas

Il n’y a pas de solution simple : créer un réseau de pairs demande des efforts de votre part. C’est à vous de trouver des opportunités pour démarrer des conversations. Si vous vous connectez avec quelqu’un en ligne avec qui vous souhaitez parler, n’hésitez pas à tendre la main et à voir s’il serait disposé à se rencontrer pour un café ou un déjeuner.

Chaque relation que vous construisez est une opportunité d’apprentissage. Partagez les détails des projets ou des problèmes sur lesquels vous recherchez une opinion et restez ouvert d’esprit. Même si vous ne suivez pas les conseils ou les suggestions de la personne, cela peut finalement conduire à une nouvelle ligne de pensée et de solution. Alors que vous continuez à établir des relations avec vos pairs, assurez-vous de prendre en compte le temps de votre emploi du temps pour des rencontres régulières.

Demandez à nos conseillers de vous contacter

Deux champs à remplir pour nous rejoindre et passer le cap !

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle certifiée, experte en carrière

Le bien-être financier des travailleurs indépendants

Le portage salarial est tout nouveau pour vous, et vous ne savez pas par où commencer pour décrocher vos premières missions ? Suivez le guide !

Communiquez !

Communiquer constitue une pierre angulaire pour se faire connaître dans son activité en portage salarial. Que vous soyez débutant ou avec une certaine expérience en tant qu’indépendant en portage salarial, la communication restera le nerf de la guerre pour voir et être vu.

Soyez actif sur les réseaux sociaux

Quand on évoque le domaine de la communication, impossible d’échapper aux réseaux sociaux. Pour avoir une certaine visibilité, les réseaux sociaux sont une étape indispensable. Il faut dire qu’ils présentent de très nombreux avantages ! Outre le fait d’avoir une présence dans un lieu à fort potentiel de visibilité, ils vous donneront la possibilité de développer votre réseau, d’augmenter le trafic de votre site web ou encore d’effectuer votre veille. Utiliser les réseaux sociaux, c’est également s’affirmer en tant qu’expert de votre domaine. En proposant des contenus de qualité, vous gagnerez en crédibilité auprès des entreprises externes. Il faut bien maîtriser votre communication car le phénomène viral est très important sur ces plateformes. Un contenu indélicat, et c’est le bad buzz assuré ! Une vraie stratégie doit donc être anticipée.

Inscrivez-vous sur des annuaires professionnels

Vous pouvez aussi vous faire connaître via des annuaires professionnels et bénéficier de leur force de référencement. Il est préférable de vous diriger vers des annuaires qui ciblent votre domaine d’activité, ou qui privilégient les professionnels de votre localité. En réalisant ceci, vous augmenterez vos chances d’entrer en contact avec des clients et de décrocher des missions.

Créez votre site internet

Créer un site web vous permettra de réaliser une vitrine de votre expérience et de vos compétences : vous pourrez ainsi présenter votre offre. Selon votre activité, créer un portfolio peut se révéler une idée judicieuse pour mettre en avant vos réalisations. Ne négligez pas votre site web : c’est la première impression qu’un prospect aura de vous !

Tenez un blog et créez du contenu à haute valeur ajoutée

Proposer un blog entretenu régulièrement avec des contenus de qualité permettra de montrer quel type de personne vous êtes. Il vous offrira notamment de mettre en avant votre expertise dans votre domaine d’activité, tout en améliorant le référencement de votre site web, pour mieux apparaître dans les résultats Google. Entretenir un blog peut prendre du temps, tenez donc un planning de publication régulier.

 

Consulter les offres de mission

Pour trouver vos premières offres de mission, pensez à Internet ! Établissez une stratégie afin de déterminer votre cible et quelle sorte de missions vous recherchez.

Scrutez les offres de missions

Le web est un formidable moyen de trouver du travail. Sur la toile, vous aurez évidemment accès à de nombreuses offres. Pensez à bien prospecter sur les sites d’offres d’emploi et sites de freelances, les propositions de contrat ainsi que les contacts y sont multiples.

Répondez à des appels d’offres

Mettez le plus de chances de votre côté ! En tant qu’indépendant en portage salarial, répondre à un appel d’offres vous permettra d’être en concurrence avec d’autres experts sur un projet. C’est à vous de proposer l’offre la plus intéressante pour être la personne que le porteur de projet retiendra.

 

Appuyez-vous sur votre réseau professionnel

Le réseau professionnel peut évidemment être le vôtre, mais aussi celui de l’entreprise de portage salarial à laquelle vous avez adhéré.

Faites appel à votre réseau existant

Ce n’est pas de la communication “visible”, mais travailler via son réseau existant reste un axe de développement pour votre activité. En promulguant votre activité et en incitant votre entourage à en faire la promotion lorsque l’occasion se présente, vous tomberez peut-être rapidement sur un prospect. Ne sous-estimons le pouvoir du bouche-à-oreille !

Participez à des salons professionnels pour développer votre réseau

Déplacez-vous sur des salons dont l’univers parle de votre spécialité en tant qu’indépendant en portage salarial et échangez avec un maximum de participants. Discutez avec les personnes présentes, qui sont peut-être en recherche de la compétence que vous proposez. Le réseautage est un précieux axe de développement pour votre activité, vous auriez tort de vous en passer !

Créez des partenariats

Poussez encore plus loin les choses, en réfléchissant à l’idée de créer des partenariats avec d’autres indépendants qui ciblent des prospects similaires aux vôtres. Même si vous pensez être en concurrence, vous avez peut-être une compétence que votre partenaire ne possède pas, et ce dernier pourrait en échange vous faire bénéficier de son réseau.

 

Profitez de la puissance d’une société de portage salarial

Une société de portage salarial possède un large réseau et vous en fait profiter. C’est l’un des grands avantages du portage ! Une entreprise de portage salarial comme Cegelem peut également vous faire profiter de ses différentes formations. Pourquoi ne pas envisager d’apprendre les techniques de prospection et de démarchage commercial ?

 

Pour vous faire connaître et décrocher vos premières missions en portage salarial, il faut donc être actif et visible ! N’hésitez pas à tout mettre en œuvre pour vous faire connaître, aussi bien sur Internet qu’en faisant parler de vous. Et surtout, postulez dès que vous voyez une mission qui correspond à vos attentes !

La main-d’œuvre indépendante peut aider à développer votre entreprise en 2020

Aujourd’hui, 17 millions de français travaillent comme consultants, indépendants, sous-traitants, travailleurs temporaires ou sur appel. Cette main-d’œuvre indépendante est une force économique croissante et puissante qui façonne la façon dont les organisations atteignent leurs objectifs. L’intégration de talents professionnels indépendants dans les effectifs d’une entreprise est une pratique qui devient de plus en plus courante et acceptée dans un large éventail d’industries.

Des talents indépendants hautement qualifiés peuvent apporter une agilité accrue, un contrôle de la chaîne d’approvisionnement et une efficacité globale. Voici quatre façons dont la main-d’œuvre indépendante peut vous aider à développer votre entreprise en 2020.

1. Construire une main-d’œuvre flexible

Par nature, le talent indépendant est engagé pour mener à bien une tâche ou un projet spécifique. Ils apportent leur expertise spécialisée à la table et sont responsables de la réalisation des services décrits dans leur contrat. Cette façon de travailler donne aux organisations la possibilité de croître et de contracter leur main-d’œuvre en fonction des besoins particuliers tout au long de l’année.

Par exemple, si une entreprise souhaite poursuivre un projet ponctuel ou a besoin d’aide pour résoudre un problème important, elle peut faire appel à des travailleurs temporaires hautement qualifiés pour éviter d’avoir à retirer un employé de ses tâches quotidiennes ou à embaucher quelqu’un dont il n’a pas besoin.

2. Accéder aux compétences demandées

Les talents indépendants sont des experts dans leurs domaines respectifs et sont hautement qualifiés. En 2019, 40% des indépendants avaient un diplôme universitaire de 4 ans ou plus, contre 34% des Français.

Besoin d’un expert en codage pour vous aider à lancer une nouvelle application ou d’un professionnel du marketing pour générer du contenu pour le lancement d’un produit ?

Le talent indépendant peut être un excellent moyen de combler les lacunes dans les connaissances au sein d’un effectif.

La capacité de faire participer des experts individuels au moment et à l’endroit où ils en ont le plus besoin est particulièrement précieuse pour les organisations à un moment où les entreprises ont du mal à trouver des talents qualifiés.

4. Préparez-vous pour l’avenir

L’intégration de talents indépendants dans une stratégie de main-d’œuvre permet aux entreprises d’être plus agiles. Avec la capacité d’engager des talents qualifiés selon les besoins, les organisations deviennent plus compétitives en entreprenant des projets tactiques et / ou en poursuivant de nouveaux secteurs d’activité qui pourraient être en dehors de leur portée actuelle. Plus de la moitié des dirigeants disent que la main-d’œuvre externe leur permet d’améliorer la performance financière globale de leur entreprise et près de 64% disent que leur main-d’œuvre externe est importante ou très importante pour accroître l’agilité organisationnelle.

En développant un programme complet pour trouver, engager et gérer les travailleurs intérimaires, les organisations peuvent constituer un vivier de talents indépendants de confiance qu’ils peuvent réengager lorsque les besoins se font sentir. Réengager les talents qui ont déjà prouvé leur expertise aide à fidéliser et à créer une expérience d’engagement rapide et rationalisée.

Pour en savoir plus sur la façon dont la main-d’œuvre indépendante peut aider votre entreprise à croître au cours de la prochaine année, contactez notre équipe d’experts.

Demandez à nos conseillers de vous contacter

Deux champs à remplir pour nous rejoindre et passer le cap !

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle certifiée, experte en carrière

Devenir un meilleur vendeur

À première vue, il semble qu’il serait facile de vendre quelque chose que vous connaissez et passionnez. Cependant, ce n’est pas parce que vous êtes un expert dans votre secteur que vous avez nécessairement développé les compétences et les techniques pour exceller dans l’aspect commercial de votre entreprise.

Nous connaissons tous quelqu’un qui est un vendeur d’origine naturelle, mais même si vous n’avez pas ces compétences, vous pouvez faire beaucoup de choses pour vous aider à devenir un meilleur vendeur et conclure plus d’offres . Que vous ayez besoin de travailler sur les bases ou de maîtriser des subtilités plus avancées, voici trois domaines clés du processus de vente que vous pouvez définir comme objectifs d’amélioration continue.

1. Connaissance des services et des avantages

En tant que professionnel indépendant, il peut sembler évident que vous connaissez déjà les services que vous offrez. Après tout, vous avez créé votre entreprise, choisi vos services et probablement les exécutez régulièrement. Mais être capable de créer une liste de services et de les mettre en œuvre avec succès n’est pas la même chose que d’avoir la capacité de communiquer confortablement ce que vous faites à un client.

Connaître vos services à l’intérieur et à l’extérieur – et comment ils peuvent être appliqués à diverses situations – peut aider à renforcer la confiance lors d’un discours ou d’une présentation initiale du client. Vous serez mieux préparé à communiquer la valeur de ce que vous proposez, à surmonter toute objection et à discuter de vos capacités et de votre domaine d’expertise en toute confiance.

2. Patience

Que vous soyez simplement prêt pour plus de travail, enthousiasmé par un projet potentiel passionnant ou désireux de développer votre entreprise avec vos premiers clients, il peut être tentant d’accélérer le processus d’acquisition de clients afin que vous puissiez vous mettre au travail. Cependant, céder à l’impatience peut se retourner contre vous et faire de vous un vendeur moins efficace.

Apprendre à être patient tout au long du processus de vente est une caractéristique d’un vendeur efficace. Bien sûr, cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas continuer (ou apprendre à être) persistant. L’essentiel est de reconnaître et de comprendre que les ventes sont un processus, allant de l’introduction à la clôture, qui ne peut pas être précipité plus rapidement que le client potentiel ne le souhaite. De plus, le rythme idéal peut varier d’un client à l’autre; si vous perdez patience ou poussez trop agressivement, vous pourriez facilement perdre l’accord. Restez en contact avec le client et effectuez un suivi le cas échéant, mais soyez patient et donnez au client le temps de gagner confiance en vous.

3. Compétences d’écoute

Une erreur fréquente commise dans les ventes, en particulier pour ceux qui ont une expérience limitée ou les indépendants plus introvertis , est de transformer le processus en une présentation unilatérale plutôt qu’en une conversation à double sens. Une idée fausse commune est de considérer les réunions de vente et les présentations comme des publicités: le vendeur parle tandis que le client reçoit silencieusement le message. En réalité, aborder le processus de vente avec ces rôles concrets et définis va probablement ennuyer et désactiver un client potentiel.

Le processus de vente est en fait plus similaire à une série d’entretiens. Bien que vous souhaitiez mettre en évidence vos avantages, votre valeur et votre expertise, un client potentiel aura également besoin de nombreuses opportunités pour poser des questions qui lui permettront de savoir si vous êtes le mieux placé pour répondre à ses besoins. De plus, poser vos propres questions et écouter ce que dit le client peut vous aider à comprendre ses besoins et ses objectifs afin que vous puissiez formuler une stratégie pour y répondre.

Pour de nombreux indépendants, le processus d’amélioration des capacités d’écoute est en cours. Même les indépendants expérimentés peuvent avoir besoin de poursuivre leur travail dans ce domaine, d’apprendre à poser plus de questions d’approfondissement, à anticiper les réponses et à utiliser les commentaires et les retours plus efficacement.

Demandez à nos conseillers de vous contacter

Deux champs à remplir pour nous rejoindre et passer le cap !

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle certifiée, experte en carrière

Être Français et profiter d’un portage salarial en Suisse

Comme de nombreux Français, vous êtes séduit par l’idée de travailler à l’étranger ? Vous êtes un micro-entrepreneur qui souhaite ouvrir son horizon professionnel en acceptant une mission en Suisse ? Le portage peut être votre solution. Nous vous expliquons les avantages du portage salarial en Suisse et sous quelles conditions cette aventure est possible.

Lire la suite