Offre de service : les méthodes de construction efficaces

Quel que soit leur statut, tous les travailleurs indépendants sont amenés à trouver la meilleure formule pour présenter leur offre de service. Une offre de service désigne le support décrivant les services ou les produits offerts par une entreprise et qui s’adresse à un ou à plusieurs clients potentiels.

 

Bâtir une offre de service lorsqu’on est freelance ou consultant porté dans le cadre du portage salarial, est une étape importante car elle permet à l’entrepreneur de se démarquer de la concurrence en démontrant la valeur ajoutée de ses services.

Qu’est-ce qu’une offre de service et comment la réaliser ? Voici les étapes clefs d’une offre de service réussie.

Les méthodes pour construire une offre de service solide

Plusieurs étapes précèdent l’élaboration d’une offre de service. En effet, le prestataire doit tout d’abord cibler les prospects qu’il souhaite démarcher. Suite à la première prise de contact, le prestataire peut construire son offre de service car il dispose des informations lui permettant de déterminer les problématiques et les besoins du potentiel client.

Il existe différentes méthodes permettant au prestataire d’établir une offre de service efficace :

– L’analyse SWOT (Strengths, Weakness, Opportunities, Threats : Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces) est une méthode permettant de synthétiser les forces et faiblesses d’une entreprise au regard des opportunités et menaces existantes dans le cadre d’un projet.

C’est un outil précieux pour élaborer une offre de service en tenant compte de tous les paramètres d’un projet.

– La courbe d’accélération est une autre méthode qui repose sur le degré de proximité établie avec le prospect. Autrement dit, plus le niveau d’intimité entre le consultant et le prospect est élevé, plus la pertinence des offres proposées correspond aux besoins et aux attentes du prospect.

Concrètement, la mise en place de la courbe d’accélération se décompose en 4 grandes phases :

1. le prestataire se rapproche des potentiels clients en établissant un lien de confiance commercial ;

2. le prestataire s’informe sur les besoins et les problématiques du prospect ;

3. le prestataire élabore une offre qui correspond au profil du prospect ;

4. le prestataire soumet un contrat de prestation.

Offre de service : les étapes de la rédaction

L’offre de service est synonyme “ d’offre commerciale ”. C’est un document qui décrit tous les services proposés par un entrepreneur.

Une offre de service cohérente peut rapidement emporter l’adhésion du ou des prospects visés à condition qu’elle aborde 5 thèmes incontournables :

1. le contexte

2. le plan d’action

3. les moyens

4. la proposition de valeur

5. le prix

1. Le contexte : quelles sont les problématiques du prospect et comment y répondre ?

Cette étape renvoie aux premiers échanges entre le prestataire et le prospect. Elle est déterminante car elle montre au prospect si le prestataire a bien cerné les besoins de l’entreprise.

Il s’agit pour le prestataire de décrire avec précision la situation du prospect. Cette partie se focalise sur les problématiques existantes dans le cadre du projet et développe les solutions pour les résoudre.

Il faut éviter l’écueil de s’épancher trop longuement sur les caractéristiques propres à l’entreprise telles que l’évolution de son chiffre d’affaires ou l’état actuel de la concurrence, car ce n’est pas l’objectif de cette partie.

A ce stade, seules les solutions pour répondre aux besoins du prospect sont importantes. En fonction de l’analyse des besoins du client et de la cohérence des premières solutions apportées par le prestataire, l’offre de service peut rapidement convaincre le futur client.

2. Le plan d’action : quels sont les objectifs et comment les atteindre ?

Cette section permet de structurer le plan d’action du prestataire en exposant les objectifs clairement fixés et les moyens de les atteindre.

La structuration des informations est fondamentale. Il est important de présenter les différents objectifs le plus clairement possible sous forme de liste de points par exemple afin que la lecture soit fluide pour le prospect.

Le plan d’action doit aussi exposer comment atteindre ces objectifs en utilisant des indicateurs de référence permettant de mesurer l’efficacité du plan.

Enfin, l’étape du plan d’action doit conclure sur les effets vertueux générés grâce à l’atteinte de ces objectifs.

3. La mise en place du projet : quels sont les outils et méthodes utilisés par le prestataire ?

Le prestataire présente dans cette partie les moyens qu’il compte mettre en œuvre pour réaliser son plan d’action et la planification de ce dernier. Les méthodes et les outils utilisés sont présentés ainsi que les différents intervenants du projet.

4. La proposition de valeur

Cette section permet au prestataire de valoriser son profil et son parcours. Il s’agit de mettre en avant la valeur ajoutée des prestations proposées à la lumière de son expertise, de son expérience, des certifications et diverses formations, ainsi que de ses partenariats passés ou à venir.

5. Le prix : déterminer la tarification de l’offre

Cette partie est déterminante pour les parties car elle expose les termes et les conditions de l’engagement parmi lesquels figure la tarification de l’offre.

La tarification peut être un sujet sensible pour le prestataire car il doit établir un prix juste en tenant compte de son expertise et de son temps de travail sans sous-évaluer le tarif de ses services. La difficulté réside dans le fait qu’il faut estimer le prix d’un projet dont le temps nécessaire et la complexité peuvent se révéler au cours de sa réalisation.

La tarification doit par ailleurs indiquer les délais de paiement, les méthodes de paiement ainsi que les autres coûts éventuels à prendre en compte. Le prestataire peut également mettre en avant les offres gratuites et les gestes commerciaux dont il souhaite faire profiter le prospect pour débuter leur collaboration.

Les freelances en portage salarial possèdent un atout supplémentaire pour bâtir une offre de service convaincante. En effet, l’entreprise de portage salarial accompagne les freelances en leur communiquant les informations principales concernant les entreprises clientes potentielles ce qui leur permet de créer une offre de service pertinente.

Enfin, ils disposent d’un simulateur de portage salarial leur permettant d’établir leur tarification avec justesse.

Voir aussi :