Monego se prépare à proposer de nouveaux produits financiers en France

Forte d’une grande expertise dans la filière de l’immobilier, Monego a connu un développement permanent dans le domaine du financement participatif. Un secteur dont la plateforme a contribué à son accroissement au cours des dernières années. À l’heure actuelle, elle songe à développer d’autres produits financiers et étendre sa présence à d’autres régions de l’Hexagone.

Spécialisée dans le crowdfunding immobilier, Monego compte agrandir son activité. Ainsi, la société basée à Lyon conçoit en ce moment de nouveaux placements financiers, toujours relatif à sa branche d’expertise. Sous peu, l’on pourra notamment constituer des fiducies permettant de transférer des propriétés immobilières de PME/TPE en quête de liquidités. En échange de ce montage, un rendement obligataire est cédé aux investisseurs.

Dans un avenir proche, la plateforme de financement participatif prévoit aussi de lancer des offres d’investissement dans l’immobilier ancien. Elle les proposera au moyen du financement de commerçants d’immeubles qui acquièrent, réhabilitent et remettent en vente les biens existants.

L’entreprise s’implantera bientôt dans d’autres régions tricolores

Dans le même temps, Monego s’apprête à élargir son réseau à d’autres localités géographiques. Jusqu’à maintenant, elle s’est focalisée sur la région Rhône-Alpes. Pour concrétiser son objectif, l’entreprise reproduira son modèle en embauchant des spécialistes du domaine du logement dans chaque région ciblée. Elle recrutera à ce titre dans :

· Le nord de la France ;

· Le grand ouest et l’Île-de-France.

Pour les consultants indépendants souhaitant saisir les éventuelles opportunités qui s’ouvriraient, l’on conseille de basculer en portage salarial immobilier. Ce dispositif augmentera leur chance de trouver plus facilement les offres d’emploi disponibles.

Dans la poursuite de ses ambitions, Monego évoque le contexte dans lequel il évolue à travers son PDG, Yann Balthazard. Depuis de longues années, informe ce responsable, plusieurs changements se sont produits sur le marché de l’immobilier. À commencer par la crise liée au SARS-CoV-2 qui a provoqué une hausse des coûts de rénovation et de construction. Depuis, les promoteurs ont fait face à une flambée des prix dans l’ancien, mais aussi dans le neuf. Puis, les tarifs du transport et de l’énergie ont à leur tour augmenté à nouveau à cause du conflit russo-ukrainien. À cette crue se joint la cherté de la majorité des matériaux indispensables au secteur du bâtiment.

La plateforme se démarque de ses concurrents

Ce sont des paramètres qui ont entraîné une multiplication notable des défauts de paiement chez plusieurs plateformes de financement participatif immobilier. En dehors de ces facteurs, ce phénomène tient néanmoins également :

● Aux difficultés d’accès au prêt immobilier auxquels sont confrontés les particuliers ;

● À la norme RE 2020 qui est entrée en vigueur au début janvier dernier.

Heureusement pour elle, Monego a échappé à cette problématique. Depuis sa fondation, la société a toujours traité avec de bons payeurs. Une conséquence du fait que son équipe de spécialistes connaît parfaitement :

● La qualité de chacun des promoteurs immobiliers avec qui elle collabore et des projets ;

● Le marché immobilier rhônalpin.

Visant à permettre au plus grand nombre d’accéder au crowdfunding, l’entreprise a établi son ticket d’entrée à 1 000 euros. Ce montant peut être investi sur des durées comprises entre 6 mois et 2 ans. Selon les projets, l’objectif de rendement annuel se situe de 7 à 10 % par an.

Pour indication, entre 2019-2022, Monego a totalisé 56 projets déjà remboursés, 113 projets financés et quelque 46 millions d’euros levés.

Voir aussi :