Le portage salarial commercial, comment ça fonctionne ?

Liberté, flexibilité… Le portage salarial et la profession de commercial indépendant ont quelques points communs. Et justement, peut-on profiter en même temps des avantages du portage et de ceux du métier de commercial ? Le portage salarial commercial est-il un statut autorisé par la loi ? La réponse est oui. Nous vous expliquons tout.

Le portage salarial commercial, impossible dans certains cas

Tout d’abord, commençons par voir quels métiers de la fonction commerciale sont exclus du portage salarial. Car en effet, ce secteur, comme de nombreux autres domaines, est encadré par la loi. C’est pour cette raison que certaines professions ne sont pas accessibles en portage salarial, par exemple : les services d’aide à la personne ou bien les professions règlementées comme les avocats, médecins ou pharmaciens.

En ce qui concerne le métier de commercial, la vente et l’achat de marchandises sont aussi exclus du portage. Néanmoins, le métier de commercial touche un plus vaste domaine que la vente de produits. Il existe donc une possibilité d’accéder au portage salarial commercial tout en respectant la loi.

 

Le portage salarial commercial en toute légalité

De manière générale, le portage salarial s’adresse aux indépendants qui exercent des métiers dans la branche conseil ou opérationnelle d’un domaine et qui ont suffisant d’expertise pour dénicher seuls des clients. Beaucoup de profils rentrent dans cette description : développeur web, formateur RH, analyste marketing… Vous l’aurez compris, la plupart des métiers indépendants exercés en portage salarial relève de prestations intellectuelles.

Cette base étant posée, si votre profession commerciale a trait au business développement, au conseil, à la formation ou à l’apport d’affaires, vous pouvez tout à fait devenir salarié porté. Tant que vous ne vendez pas de produits physiques mais bien une prestation de services, le portage salarial commercial et ses avantages vous tendent les bras.

 

Pourquoi choisir le portage salarial commercial ?

Le portage salarial est un statut hybride entre le salariat classique et la micro-entreprise. En effet, en devenant salarié porté, vous profitez de tous les avantages des salariés (mutuelle, congés, assurance chômage, cotisations pour la retraite…) sans pour autant perdre votre indépendance. Une société de portage salarial n’interfère en rien dans les missions de son salarié porté. Il reste libre d’organiser son emploi du temps comme il le souhaite ainsi que de choisir ses propres clients. De plus, afin de soulager l’indépendant de ses tâches administratives, l’entreprise de portage s’en charge. Le commercial porté peut donc se recentrer sur son activité et éviter les soucis de paperasserie longs, fastidieux et surtout sans aucune valeur ajoutée.

Enfin, sachez que si vous optez pour un statut d’autoentrepreneur, votre chiffre d’affaires sera plafonné en fonction des seuils décidés par la loi ( 72 500 € notamment pour les prestations de services). En portage salarial commercial, il n’existe aucune limite de revenus et en plus, vous pouvez déduire vos frais professionnels.

 

Combien gagne un indépendant en portage salarial commercial ?

Chaque commercial porté reste libre de fixer ses propres tarifs en fonction de son champ d’intervention et de son expertise. Pour des prestations de formation, le spécialiste des techniques commerciales pourra mettre en place un forfait couvrant l’intégralité de ses interventions ou bien une tarification jour/homme, par exemple de 500 à 800 € par journée de formation.

L’agent commercial ou le business developer se rémunère en général grâce à une commission calculée sur le montant des affaires remportées pour le compte de ses clients. Il peut aussi inclure une partie fixe pour couvrir ses frais de prospection. Tout ceci est à négocier avec l’entreprise cliente au moment de la conclusion du contrat.

En France, la moyenne des revenus des indépendants en portage salarial commercial se situe aux alentours des 4 000 € par mois. Mais bien sûr, comme toute fonction commerciale, tout dépend du montant d’affaires générées.

À noter :  En portage salarial commercial, l’indépendant peut avoir plusieurs clients, il n’est pas lié à une seule entité et n’est pas non plus bloqué par une clause de non-concurrence (sauf cas particulier). D’ailleurs, il est fortement recommandé d’avoir un portefeuille de missions étoffé afin de se prémunir d’une baisse de chiffre d’affaires trop importante en cas de perte d’un client majeur.

 

Pourquoi les clients adhèrent-ils au portage salarial commercial ?

Pour une entreprise, solliciter les services d’un indépendant en portage salarial commercial offre de nombreux avantages. Il n’est pas nécessaire par exemple de passer par un long process de recrutement pour trouver le profil idéal ni de contracter un CDD ou CDI. Il suffit simplement de signer un contrat avec l’entreprise de portage salarial, puis, cette dernière se charge de gérer toutes les parties administratives.

Pour des missions courtes, ce système de fonctionnement est idéal. L’entreprise cliente peut trouver rapidement des compétences externes de qualité et surtout gérer ses projets avec plus de flexibilité et réactivité. Aussi bien pour le client que l’indépendant, c’est un schéma gagnant-gagnant.

 

Voir aussi :