Portage commercial : quels avantages pour le consultant ?

Que ce soit en début de carrière ou après plusieurs années d’expérience en entreprise, devenir commercial indépendant est un bon moyen de travailler en toute liberté, sans contrainte, en étant son propre patron. Mais le revers de la médaille, c’est la précarité du statut d’indépendant. Une protection sociale peu performante, pas d’allocations chômage… Pour y remédier, le portage commercial est LA solution. Tour d’horizon de ses avantages.

Quels types de métier exercer en portage commercial ?

Par définition, un commercial peut vendre de tout : des produits pharmaceutiques, du linge de lit pour les chaînes d’hôtel, des produits frais, des imprimantes de bureau… Mais un spécialiste de la vente peut aussi proposer d’autres prestations de services, que l’on qualifiera de prestations intellectuelles comme du conseil marketing, de la stratégie commerciale, du développement web, de la communication…

En portage salarial, le champ d’application en matière de prestation de services est vaste et les opportunités business nombreuses. Ainsi un agent commercial porté pourra proposer ses services de formation, business développement, conseil stratégique ou encore œuvrer comme apporteur d’affaires… En revanche, l’achat et la vente de produits en portage ne sont pas autorisés.

Enfin, sachez qu’il est possible de travailler comme agent commercial porté pour plusieurs clients sans aucune limite en nombre ni contrainte liée à une clause de concurrence (comme cela peut être le cas lorsqu’on est embauché en qualité de vendeur dans une entreprise classique).

 

Retour sur la définition du portage salarial

Le portage salarial est une relation tripartite qui relie une entreprise cliente, un salarié porté et une société de portage. Les deux derniers sont liés par un contrat salarial (CDD ou CDI) tandis que l’entreprise cliente signe elle un contrat commercial avec l’entreprise de portage.

Créé dans les années 90 pour permettre aux séniors de générer un complément de revenus, le portage s’est depuis largement démocratisé. En 2008, cette nouvelle forme d’emploi fait même son apparition dans le Code du travail. Depuis une dizaine d’années, la croissance de ce secteur est à deux chiffres pour atteindre aujourd’hui près de 70 000 salariés portés et 900 entreprises spécialisées dans le portage.

Hormis les professions règlementées comme les avocats, les médecins, les pharmaciens ou les aides à la personne, de nombreux métiers peuvent s’exercer en portage salarial : consultant informatique, formateur, développeur web, designer et bien sûr agent commercial !

 

Quels sont les avantages du portage commercial ?

Le portage commercial revêt des avantages à la fois pour l’entreprise cliente et pour le salarié porté. Voici les points forts à retenir pour les 2 parties :

Les bénéfices du portage commercial pour le porté

En signant un contrat d’embauche avec son entreprise de portage, l’agent commercial récupère automatiquement tous les avantages liés au statut de salarié. Il cotise pour le régime de la sécurité sociale des salariés, plus avantageux que celui des indépendants, et profite de la mutuelle de son entreprise. En fonction du nombre de jours travaillés ou bien du chiffre d’affaires généré, l’agent commercial freelance cotise aussi pour sa retraite et le chômage. Sur son bulletin de salaire mensuel, il verra aussi apparaître des congés payés, chose inaccessible aux indépendants.

Au niveau des cotisations, l’indépendant n’a plus à payer de taxes à l’URSSAF. Par ailleurs, il se libère aussi de ses tâches administratives car c’est son entreprise de portage qui s’en charge à sa place (rédaction des contrats commerciaux, facturation, déclaration des cotisations…). Avec le statut de micro-entrepreneur, il faut savoir que votre responsabilité est totalement engagée en cas de soucis financiers. Vos biens personnels et professionnels peuvent être saisis. En portage commercial, votre patrimoine est totalement protégé.

Enfin, le statut d’agent commercial porté revêt plus de liberté. Bien que salarié de l’entreprise de portage, le freelance ne perd pas son indépendance. Il choisit lui-même ses clients et ses plages horaires de travail. Dans le cadre d’une reconversion ou durant une période de chômage, le portage commercial permet de sécuriser le lancement d’une nouvelle activité en limitant les risques.

Les avantages du portage commercial pour l’entreprise cliente

Certes un peu moins nombreux, les avantages pour l’entreprise qui sollicite l’expertise d’un indépendant par l’intermédiaire d’une société de portage sont de taille. Elle s’évite par exemple de rentrer dans un process long et onéreux pour embaucher un CDD ou un CDI. Elle devient plus flexible dans la gestion de ses projets en ayant sous la main un pool de compétences qui peuvent être sollicitées quasiment à la demande. Il n’y a pas de besoin de formation, elle monte un partenariat avec un professionnel immédiatement opérationnel.

En signant un contrat commercial, l’entreprise cliente ne paiera pas de charges sociales ni de taxes sur salaires supplémentaires. En cas de rupture de contrat, il n’y aura pas non plus d’indemnités à verser. En résumé, moins coûteux en temps et en argent, le portage est la solution qui encourage les entreprises à choisir des agents commerciaux portés pour gagner en réactivité à moindre coût.

Voir aussi :