Freelances, qu’est-ce que l’innovation frugale ?

L’innovation frugale est une nouvelle approche qui consiste simplement à faire mieux (ou à produire un service équivalent) en utilisant moins de ressources. Les freelances peuvent intégrer cette philosophie dans leurs méthodes de travail et ainsi séduire les entreprises sensibles aux causes éco-responsables. Nous revenons en détail sur ce concept innovant sans être gourmand.

Qu’est ce que l’innovation frugale ?

Née dans les pays qui ne connaissent pas l’opulence en matière de ressources, l’innovation frugale s’inspire du Jugaad indien qui prône la débrouillardise et l’ingéniosité. Son objectif est de réussir à trouver des solutions efficientes pour délivrer un service ou fabriquer un produit en utilisant le moins de ressources possibles. Dans ce concept, la simplicité et l’efficacité sont de mise au détriment du superflu. Bien sûr, l’innovation frugale ne rogne pas sur la qualité du service rendu. Il faut tout simplement trouver les moyens de produire tout en utilisant moins.

Pourquoi l’innovation frugale a-t-elle du succès ?

L’innovation frugale est particulièrement développée dans les pays émergents comme l’Inde, le Brésil ou l’Afrique. Le pouvoir d’achat de ses populations n’étant pas très élevé, il est indispensable de trouver un moyen de leur fournir des produits et services de qualité tout en baissant les coûts de développement. L’innovation frugale ne s’apparente donc pas au « low cost » qui fournit un produit à bas prix au détriment de la qualité.

Marchant à contre-courant de notre approche technologique habituelle qui vise à produire toujours plus, l’innovation durable se base plutôt sur la valorisation de l’existant, l’économie de moyens et de matières premières. C’est pour cela qu’elle séduit  les entreprises investies dans les démarches de développement durable notamment.

 

Quelle différence avec nos méthodes de création habituelles ?

Les avancées technologiques en Occident se sont toujours organisées de la même manière. Une innovation est conçue à partir de matériaux rares en développant des technologies complexes. Le nouveau produit qui sort sur le marché affiche un prix automatiquement élevé. D’abord réservée aux personnes aisées, l’utilisation des nouvelles technologies se généralise au fur et à mesure du temps. Les procédés de fabrication s’optimisent et le prix baisse. On appelle cette mécanique, l’approche « top-down ». C’est sans doute le chemin que va emprunter d’ailleurs Tesla. L’entreprise de construction d’automobiles électriques a récemment confirmé un ajustement de leurs prix afin de pouvoir rendre leurs produits plus accessibles.

 

2 exemples d’entreprises qui misent sur l’innovation frugale

Parmi les sucess story de l’innovation frugale en Europe, nous pouvons citer 2 entreprises : Dacia et Dracula.

  • L’innovation frugale à la mode roumaine

Constructeur automobile roumain de renom, Dacia a basé son développement sur la fabrication de voitures sans fioritures. Depuis les années 2000, Dacia utilise « l’ingénierie frugale » pour répondre aux besoins des consommateurs qui souhaitent des véhicules simples et sécurisés pour aller d’un point A à un point B. Le constructeur a donc misé sur les économies d’échelles en n’utilisant que des pièces dont les coûts de conception ont déjà été amortis. Ainsi, Dacia peut adresser le marché avec une gamme de véhicules qui correspond à l’offre de ses concurrents mais à un prix bien inférieur.

  • Transformer l’énergie en lumière pour les objets connectés

Dracula est une start-up grenobloise qui a développé une innovation frugale simple : un sticker en forme de chauve-souris qui permet de recharger une batterie grâce à l’énergie de la lumière (intérieure ou extérieure). Plutôt que de travailler sur le développement de batteries miniaturisées coûteuses sur le plan écologique, la start-up a préféré valoriser l’énergie ambiante et disponible en abondance. Cet autocollant équipé d’un film photosensible et d’un port USB permet de recharger simplement les objets connectés tout en continuant de se déplacer.

 

Comment mettre en place l’innovation frugale ?

L’innovation frugale repose sur 8 principes généraux qui peuvent s’appliquer à de nombreux secteurs, y compris aux prestations intellectuelles :

  • S’appuyer sur le système D et l’adaptabilité pour trouver des solutions innovantes et peu complexes
  • Valoriser l’entraide en mutualisant les savoir-faire qui ne sont pas tous issus d’un même domaine de compétences
  • Se concentrer sur le besoin réel des utilisateurs et oublier cette volonté de vouloir innover uniquement pour créer un produit dernier cri
  • Faire table rase des anciennes méthodes de fabrication, casser les habitudes pour aller puiser de nouvelles inspirations et transformer les contraintes en forces
  • Recycler l’existant en l’améliorant
  • Mettre le design uniquement au service de l’efficacité
  • Concevoir un produit ou un service en ne s’appuyant que sur la réalité des moyens déjà disponibles et existants
  • Développer un produit en proximité avec les consommateurs

Faire mieux avec moins est une méthode de travail à la portée de tous. L’innovation frugale ne constitue pas un « pas en arrière ». Bien au contraire, elle aide notre économie à se développer en évitant de surconsommer. Si vous cherchez un secteur pour vous lancer et réussir, la piste de l’innovation frugale est à explorer !

Voir aussi :