Management et conseil aux dirigeants en portage salarial

Beaucoup de personnes se demandent si le métier de management et de conseil aux dirigeants est éligible au portage salarial, et la réponse est oui. Actuellement, la consultance est devenue une pratique courante pour toutes les entreprises de tous les secteurs d’activité. Et à l’inverse du statut d’un simple freelance, le statut de consultant porté est bien plus intéressant, vous allez tout comprendre immédiatement.

 

Les différentes activités de l’expert en management et en conseil de direction

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut savoir que l’expert en management et conseil agit auprès des directions opérationnelles. Afin d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise, ses missions concerne la réorganisation, depuis l’étape de diagnostic jusqu’à la mise en place des solutions opérationnelles. Il conseille et accompagne les responsables de la structure dans le management des collaborateurs. Mais encore, il analyse les méthodes de travail, les fiches de postes, l’organigramme… et étudie les problèmes rencontrés. Il émet des recommandations et des préconisations pour l’optimisation des performances. Ce spécialiste en management et en conseil aux directions accompagne aussi l’entreprise dans le changement. Mais encore, il pilote les projets comme la formation du personnel, l’utilisation de nouveaux outils managériaux, l’externalisation de certaines fonctions… Parmi ses autres missions, il y a le choix d’un ERP, l’audit du système informatique, la détermination d’un plan de communication, la mise en place d’outils pour sécuriser les données, le diagnostic interne et externe de l’entreprise, l’évaluation du rendement du personnel… Les entreprises le contactent pour les changements internes comme les procédures de restructuration ou de rachat. Il est là pour prévenir les risques qui viennent avec ces transformations et fait un suivi tout en long du processus tout en accompagnant les dirigeants à chacune des étapes du changement. Souvent, ce professionnel en management et en conseil aux dirigeants exerce comme salarié au sein d’un cabinet de conseils ou comme indépendant, c’est un intervenant extérieur à l’entreprise. Mais pour bien développer la carrière professionnelle, rien ne vaut de choisir le statut de portage salarial.

 

L’essor de la consultance en management et en conseil aux directions

En ce moment, le secteur du management et conseil aux directions est un secteur en pleine expansion, et ça touche certains secteurs : finance, digitale, stratégie, logistique… Pour rappel, il vient des États-Unis, et c’est au cours du 20ème siècle qu’il est arrivé en Europe, notamment en France. Il y avait une période de crise, mais son essor est aujourd’hui fulgurant. Qu’importe le domaine, les entreprises ont besoin d’un consultant en management et conseil. En effet, elles sont dans l’obligation de respecter certaines règles, plus particulièrement législatives, et elles ne disposent pas toujours de connaissances et de compétences en interne. Depuis quelques années, le marché du management et conseil aux directions est pris d’assaut par des cabinets généralistes ou spécialisés, mais on peut aussi devenir consultant indépendant grâce au portage salarial. Pour ça, il n’est pas nécessaire d’avoir un profil type même si au sein des cabinets, la majorité des consultants sont des cadres avec un diplôme bac+5. Si vous êtes salarié ou jeune diplômé avec un titre universitaire, un diplôme d’ingénieur ou sortant d’une école de commerce, vous pourrez devenir un consultant en management et en conseils aux directions. Mais il faut avoir de bonnes compétences techniques afin d’offrir des prestations de qualité aux entreprises clientes privées ou publiques. Il est aussi important de s’adapter à chaque nouvelle situation, s’intégrer facilement et d’avoir une bonne faculté d’analyse.

 

La définition et le fonctionnement du portage salarial

Le portage salarial est statut qui associe trois entités par des contrats, il y a notamment l’indépendant ou le freelance porté, le client demandant la prestation (l’entreprise cliente) et la société de portage salarial. Il se distingue des autres statuts par le compromis entre l’indépendance et le salariat. À noter que 3 sortes de contrats existent : le contrat de travail entre le consultant et la société de portage, le contrat de portage pour les modalités de la relation et pour renseigner le salarié porté sur la caisse de retraite, la convention collective… et le contrat mission résumant les conditions d’exécution de la mission par le prestataire de services pour le client. En guise d’information, le portage salarial a vu le jour dans les années 70, mais c’était le 25 juin 2008 que la loi n° 2008-596 du Code de travail concernant la modernisation du marché de l’emploi a été votée par l’Assemblée nationale et le Sénat. Ça a

permis de donner une définition au portage salarial, c’est dans l’article L1251-64 : « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des personnes clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage ». Depuis, le cadre légal a été renforcé pour sécuriser les salariés portés dans le cadre de leur activité professionnelle.

 

L’intérêt de choisir le portage salarial

Vous exercez le métier de consultant en management et conseil aux dirigeants dans un cabinet de conseil, mais actuellement, vous voulez avoir votre indépendance professionnelle ? Grâce au portage salarial, vous allez pouvoir exercer en tant qu’indépendant sans devoir créer votre propre entreprise, et en même temps, vous allez jouir de tous les avantages du statut de salarié. C’est sécuritaire, car vous bénéficierez de la protection salariale (assurance chômage, prévoyance, retraite, mutuelle, régime général de la Sécurité sociale, responsabilité civile et professionnelle…). Vous aurez également une grande liberté, vous prospectez des clients, et vous choisissez vos missions. Pour la gestion administrative, c’est la société de portage qui se charge de la faire à votre place. Le principe du portage salarial est assez simple en effet, vous signez un contrat de travail avec la société de portage. Lorsque vous obtenez une mission, vous négociez toutes les conditions comme le contenu, la durée, le tarif… C’est l’entreprise de portage qui signe le contrat de service avec le client. Une fois la mission terminée, elle facture le client et transforme vos honoraires en salaire. Après, vous aurez un bulletin de paie.

Voir aussi :