Les compétences transversales des développeurs à mettre en exergue

Les critères de recrutement des développeurs web mettent en avant l’importance du savoir-faire dans les fiches de poste. Pourtant, de nos jours, les entreprises tendent davantage à rechercher d’autres types de compétences auprès des postulants.  Face aux demandes grandissantes dans le domaine de la technologie, elles ne se cantonnent plus à la maîtrise du déploiement d’applications.

Rares sont les offres d’emploi pour le poste de développeur mentionnant des compétences métiers transversales. Les références techniques, par contre, y prévalent. Cependant, sont-elles suffisantes pour sélectionner un candidat potentiel ?

Ces compétences métiers, plutôt transversales, s’avèrent capitales pour ne pas réduire la fonction d’un développeur à simplement développer des applications. À l’ère actuelle, on recherche plutôt des candidats alliant leurs hard skills avec des connaissances dans le secteur où ils sont amenés à travailler. Ils s’attendent à prospérer grâce à des profils aptes à livrer plus rapidement les outils développés.

Le métier de développeur en 2022

Outre la maîtrise du langage informatique, en 2022, un développeur se doit de répondre aux propositions d’emploi sur le marché. Avec les divers postes et déclinaisons de tâches, boostés depuis la pandémie, exercer ce métier implique d’être en constante évolution. Les offres sont nombreuses et les candidats ont eux aussi leurs propres exigences. Certains se voient plus faire du freelance en portage salarial. Cela leur semble être un choix intéressant, étant donné qu’il leur permet d’être en télétravail. D’autres préfèrent travailler en mode hybride.

Cependant, les recruteurs se montrent également plus pointilleux. En développement web, gestion de big data et intelligence artificielle, les offres sont grandissantes. Ils s’attendent à avoir des candidats plus aptes à convaincre leurs supérieurs de la réelle valeur d’une application développée. Les aptitudes techniques ne suffisent plus dans cette optique. Les entreprises veulent absolument innover en termes de recrutement. Le contexte de la pandémie les pousse à anticiper les besoins futurs.

Ces changements impliquent que les développeurs actuels risquent d’être en compétition avec leurs futurs collaborateurs. Ils doivent faire preuve de polyvalence en prouvant qu’ils possèdent des compétences transversales. De ce fait, leur savoir-faire dans des domaines connexes est attendu mais pas uniquement dans le développement d’applications.

La concurrence autour du traitement de données

38 % de hausse du recrutement de développeurs a été constatée sur toute l’Europe. Rien qu’en Espagne, les ingénieurs de données sont très convoités actuellement, suite à un accroissement de 305 % des demandes. Il en est de même en Italie où les développeurs sont également très demandés, à raison de 210 %. Ces chiffres résultent d’une étude effectuée entre les premiers trimestres de 2021 et de 2022. Menée par WMware, l’évaluation a porté sur l’importance de la place du traitement de données sur le marché,

Selon le directeur des applications et plateformes Cloud pour l’EMEA chez VMware :

Les CA étant toujours plus exigeants en matière de livraison d’applications, les développeurs ont une occasion en or de perfectionner leurs compétences métiers, et de devenir plus visibles et essentiels dans le cadre des projets de modernisation d’applications.

Face au contexte de pandémie, les tâches exécutables même en télétravail ont connu un essor fulgurant, notamment en Europe. Cela a été le cas pour les postes tournant autour du traitement de données. Cela peut s’expliquer par la possibilité de travailler en freelance d’une part, mais aussi par la fourchette de salaire, d’autre part. Le domaine étant en perpétuel essor, les développeurs prennent conscience de l’importance des talents digitaux.

Les préférences des développeurs

Les développeurs actuels ont leurs préférences dans leurs spécialisations respectives. Si certains se sentent plus à l’aise dans le développement Frontend que Backend, d’autres sont beaucoup plus à l’aise en mode Fullstack. En termes de veille technologique, ils sont appelés à toujours actualiser leurs connaissances et à s’adapter aux demandes du marché.

Les recruteurs et les développeurs ne sont toutefois pas toujours au même diapason. Les critères de référence pour les atouts professionnels à avoir en 2022 sont variés. Actuellement, de plus en plus d’embaucheurs visent de nouvelles compétences techniques plus polyvalentes. Certaines rencontrent parfois les compétences techniques acquises par les développeurs. Voici quelques points communs qui les réunissent sur le même marché :

  • Le développement web ;
  • L’intelligence artificielle ;
  • Le DevOps ;
  • Le développement de jeux vidéo ;
  • Le développement d’applications mobiles ;
  • La création de logiciels.

Quoiqu’il en soit, certains recruteurs se plaignent du manque d’experts dans quelques domaines. Cela touche surtout la création de logiciels de base de données, le Cloud Computing, et le DevOps. Le marché ressent le besoin grandissant de candidatures dans ces domaines. Cependant, les choix des postulants se tournent plus vers la blockchain ou le développement de jeux. Cet écart pourrait avoir des répercussions négatives dans les décennies à venir.

Voir aussi :