Le secteur de la restauration souffre d’une pénurie de main-d’œuvre en France

Le pizzaiolo du restaurant Le Prose à La Grande Motte a quitté son poste le 17 mai 2022. Pour préparer son départ, le patron de l’établissement et sa femme ont alors publié une annonce d’emploi sur différentes plateformes. Cependant, pour trouver un remplaçant à leur actuel salarié, ils ont dû émettre une nouvelle offre sur les réseaux sociaux.

La crise liée au Covid-19 a provoqué une insécurité dans le secteur de la restauration. Un phénomène qui pèse sur beaucoup d’entreprises, dont celle du Prose localisé dans l’Hérault, à La Grande Motte. Le propriétaire de ce restaurant, Joris Bauchais, avance qu’en conséquence, la filière a été désertée par la main-d’œuvre.

Étant à la recherche de pizzaiolo, il n’a reçu aucune candidature durant trois semaines, dévoile France 3 Occitanie. Pourtant, une offre d’emploi a été publiée sur la plateforme Indeed et sur les médias sociaux. Il lui a fallu rehausser la rémunération proposée, de 20 %, pour recevoir 400 réponses.

Les employés deviennent de plus en plus exigeants

Après cette étude des dossiers, quatre cuisiniers chevronnés ont passé un test. Joris Bauchais et sa femme n’auront alors plus qu’à sélectionner le postulant qui leur convient le plus. Ceci avant le 17 mai prochain, date à laquelle leur ancien pizzaiolo quittera Le Prose.

Toutefois, la revalorisation salariale ne constitue pas l’unique problème, souligne le propriétaire du restaurant. Il met également l’accent sur les nouvelles exigences des employés. Les conditions de travail ont en effet subi une transformation, tant ces derniers veulent profiter du :

Plaisir d’être chez soi le soir en famille.

Détenant un deuxième restaurant moins grand, le responsable compte 24 employés au Prose, qui sert en moyenne :

● 80 couverts le soir ;

● 50 le midi.

Par ailleurs, il doit aussi gérer l’attente des consommateurs. D’après lui, ceux-ci demandent toujours la qualité, mais ne veulent pas recevoir une note salée pour mieux rémunérer les employés. Relativement à ces derniers, il est possible pour certains d’entre eux de devenir salarié porté et d’obtenir une meilleure rétribution. Pour estimer leur paye avec ce statut, il est conseillé de procéder à une simulation portage salarial.

Le Prose a failli arrêter de proposer de la pizza durant l’été 2022

En outre, Joris Bauchais déplore le problème de :

Mise en relation entre ceux qui cherchent un travail et ceux qui en proposent.

Sur Facebook et Instagram, il déclarait avant la postulation des 400 pizzaiolos susmentionnés :

Bon et bien cet été, nous n’aurons visiblement pas de pizzas… Même un CDI à 2.400 € net mensuel + l’intégralité des heures réglées, 2 jours de repos + logement. Nous n’avons même pas une candidature sérieuse, c’est décourageant.

Son offre était partagée au moins 5 300 sur Facebook en trois jours. Pour lui, les nombreuses candidatures reçues ont donc surpris. Le patron restaurateur affirme à France 3 Occitanie qu’il n’aurait jamais pensé arriver à ce revirement. Étonnés, lui et sa femme ne sont même pas parvenus à répondre à chacun des appels par téléphone, raconte Joris Bauchais.

Voir aussi :