Le marché des jeux vidéo en Chine souffre des réglementations imposées par l’État

Après plusieurs années de croissance permanente, le marché chinois du jeu vidéo subira une chute cette année, selon une étude. Une conséquence de l’amoindrissement du nombre de joueurs dans le pays à cause des règles strictes instaurées ces dernières années. Cette baisse est portée par le segment des jeux mobiles, qui captent une grande partie des parts du marché.

Depuis trois ans, l’Empire du Milieu a édicté différentes réglementations et mesures autour du secteur des jeux vidéo. Dès 2019, la NPPA (National Press and Publication Administration) a limité leur pratique chez les mineurs. Les moins de 18 ans étaient désormais soumis à un plafond de 90 minutes par jour.

En juillet 2021, l’administration chinoise a ensuite durci ses règles. Le temps de jeu des mineurs a alors été ramené à 3 heures hebdomadaires. Un seuil réparti en tranche d’une heure, entre 20h et 21h, les vendredis, samedis et dimanches. Le gouvernement chinois a expliqué que l’adoption de cette mesure vise à enrayer l’addiction des jeunes face aux jeux vidéo.

Les revenus de l’industrie se tasseront pour la première fois depuis 20 ans

Des sociétés, à l’instar de Tencent, ont même été appelées à intervenir pour veiller à son respect. Elles devront utiliser leurs technologies de reconnaissance faciale afin de détecter les joueurs transgressant ces règles extrêmement sévères. L’Exécutif a en outre décidé de suspendre la publication de nouveaux jeux vidéo entre juillet 2021 et avril dernier. Ce qui a pesé lourdement sur le chiffre d’affaires de beaucoup de studios locaux. Des éditeurs auprès desquels les consultants IT en freelance peuvent prospecter pour trouver d’éventuelles missions.

En conséquence de ces diverses mesures, le secteur chinois du jeu vidéo enregistrera cette année un ralentissement, selon Niko Partners. Le cabinet d’études et de conseil a anticipé dans une enquête qu’il reculera de 2,5 % comparativement à 2021. Une première depuis le début des années 2000 alors que la Chine constituait l’un des plus lucratifs marchés du globe.

Ce phénomène s’explique par l’effondrement du nombre de joueurs dans l’Empire du Milieu. En janvier 2023, ce dernier recensera quelque 700 millions de joueurs toutes plateformes confondues. Pour la seconde fois d’affilée, la communauté de gamers s’affaiblit dans le pays. Il semblerait par ailleurs que 39 millions de personnes ont arrêté de jouer. À l’échelle du globe, le marché du jeu vidéo devrait pourtant peser pour la première fois 200 milliards de dollars.

Le segment des jeux vidéo PC et consoles voit ses recettes croître

L’entreprise a toutefois annoncé que le nombre de joueurs et les recettes du marché devraient remonter sur le long terme. Elle a souligné qu’ils estiment que d’ici quatre ans, l’industrie des jeux vidéo dans l’Empire du Milieu :

  • Dégagera quelque 53 milliards de revenus ;
  • Réunira plus de 750 millions de joueurs.

Dans les détails, Niko Partners a calculé le volume d’affaires anticipé du marché pour 2022 à 45,4 milliards de dollars. Cette régression résulte du repli dans la division des jeux vidéo dédiés aux terminaux mobiles. Une branche qui représente 66 % du secteur vidéoludique en Chine, contre 51 % dans le monde. Le cabinet de conseil a estimé que ce segment rapportera 30 milliards de dollars dans le pays en 2022. Cette somme traduit une diminution de 5,1 % à l’aune de l’année dernière.

Les jeux vidéo sur consoles et sur ordinateurs sont promis à un meilleur résultat. Cette année, leurs revenus devraient grimper de 2,1 %. Ce domaine totalisera ainsi approximativement 15 milliards de dollars.

Voir aussi :