Le directeur de Porsche remplacera le patron du groupe Volkswagen

Un remaniement d’envergure vient d’être décidé chez Volkswagen. Herbert Diess, son patron, partira de la société dans le courant de l’été. Il a été l’un des premiers acteurs ayant incité la filière automobile à basculer massivement vers le moteur électrique. Ses fonctions seront confiées à l’actuel directeur de la marque Porsche.

Le directeur de Porsche, Oliver Blume, se substituera au président du directoire de Volkswagen, Herbert Diess, dès septembre prochain. Dans une déclaration, le constructeur a expliqué cette nomination sur le plan du conseil de surveillance. Ce nouveau patron constitue actuellement le profil parfait pour administrer la société et améliorer son orientation client, a-t-il déclaré. Le géant allemand l’a également présenté comme l’individu idéal pour améliorer le positionnement de ses produits et de ses filiales.

Olivier Blume a rallié le groupe en 1994 et a œuvré entre autres pour les marques Volkswagen, Audi, Seat… Sans oublier Porsche, où il préside le conseil d’administration depuis sept ans.

Herbert Diess quitte l’entreprise après sept ans de service

Le titan de Wolfsburg aura échoué sous l’administration de Herbert Diess à trouver la solution pour s’installer en Chine. Il s’agit du plus important marché de voitures électriques autour de la planète. Le ministère allemand de l’Économie a même refusé, plus tôt cette année, d’appuyer de nouveaux investissements dans ce pays. En cause, des inquiétudes se rapportant aux :

  • Conditions dans lesquels les employés locaux travaillent ;
  • Droits de l’homme.

Herbert Diess avait été engagé en 2015. Il avait alors été investi de la tâche d’aider à retrouver la confiance des consommateurs après l’affaire du Dieselgate. Volkswagen avait été accusée à l’époque d’équiper des millions de voitures de logiciels frauduleux. Puis, le patron du groupe a été l’un des premiers à amener le secteur automobile vers une électrification massive. Le CEO de Tesla, Elon Musk, lui a témoigné d’un respect pour ce rôle.

Pour remarque, les travailleurs indépendants ont la possibilité de réaliser des missions pour ces enseignes. La meilleure manière de saisir les opportunités éventuelles qu’elles proposent consiste à devenir salarié porté. Un statut qui offre d’ailleurs d’intéressants avantages que celui de freelance. Pour estimer leur rémunération sous ce dispositif, ces professionnels peuvent effectuer une simulation portage salarial.

Herbert Diess a failli être limogé l’an passé

Le président du conseil de surveillance de Volkswagen, Hans Dieter Pötsch, a salué Herbert Diess dans un communiqué pour :

  • Son rôle décisif dans la progression de la transformation du groupe ;
  • Le travail qu’il a réalisé.

Ce responsable avait déjà évité de peu sa destitution par cet organe. Le deuxième plus grand constructeur automobile à travers la planète affiche une grande ambition. Il compte notamment surpasser la marque au T sur les transactions de voitures électriques autour du globe d’ici trois ans. Herbert Diess avait évoqué cet objectif le 24 mai dernier. Il avait alors souligné que le colosse texan domine autant puisqu’il constitue :

[…] L’entreprise automobile la plus numérique, ce qui lui confère certains avantages.

La conversion de Volkswagen vers une société plus technologique figurait parmi les moteurs de son actuel patron. Cependant, de manière malencontreuse, les investisseurs ont manifesté leurs préoccupations à l’égard de la gouvernance du groupe.

Voir aussi :