La transformation numérique s’accélèrera au sein des entreprises en 2022

Les investissements en digitalisation s’amplifieront cette année par rapport à 2021, d’après les données du cabinet d’études International Data Corporation. Cette augmentation se produira avec des domaines qui recevront plus d’argent que d’autres. L’organisme centré sur les technologies de l’information ajoute qu’elle devrait se maintenir au minimum entre 2022 et 2026.

Les investissements des sociétés dans la digitalisation se relancent après une petite chute pendant la pandémie de Covid-19. À l’échelle de la planète, ils compteront au total 1 800 milliards de dollars sur l’ensemble de la présente année. Une analyse d’International Data Corporation (IDC) conclut que ce chiffre dissimule une progression de 17,6 % comparativement à l’an passé.

Le cabinet d’études et de conseils table sur une avancée de 16,7 % en 2022 en EMEA (Europe Moyen-Orient Afrique). Il soutient que cette hausse devrait se poursuivre durant les quatre prochaines années au minimum. IDC prévoit une augmentation de 16,6 % au cours de cette période.

D’importants investissements sont attendus dans l’UX

La plus importante évolution devrait être affichée par les services financiers, indique l’établissement spécialisé dans l’univers des technologies de l’information. Il annonce pour ces acteurs un bond de 19 % par an en moyenne entre 2022 et 2026.

Les entreprises plébiscitent toujours autant les branches du commerce omnicanal, de l’engagement multi-expérience et de l’expérience client (UX). Rien que les trois domaines enregistreront 300 milliards de dépenses cette année. Une somme qui pourrait servir au recrutement de consultant marketing en portage salarial, notamment.

Pour se démarquer de leurs concurrents, les marques ont intérêt à s’améliorer dans ces disciplines. Les plus dépensières en 2022 porteront sur les industries de transformation des biens. Leurs investissements cumulés atteindront 600 milliards de dollars, soit 30 % des dépenses mondiales des sociétés dans la digitalisation. 100 milliards de dollars devraient en parallèle être déboursés dans les filières :

· Des services d’approvisionnement en électricité, gaz, eau, etc. ;

· De la banque.

Les priorités diffèrent en fonction des marques. Extrêmement avancées sur la digitalisation, certaines veulent encore trouver des solutions pour se distinguer davantage par l’intermédiaire des nouvelles technologies. D’autres amorcent de leur côté leur démarche en la matière.

Une nette importance est donnée à la digitalisation de l’UX

Le cabinet américain de consulting cite parmi les priorités stratégiques des sociétés sur la question de la transformation numérique :

· L’optimisation de la chaîne de ravitaillement digitale ;

· La production connectée ;

· La mise en place des infrastructures de back-office.

Les entreprises y dédieront un budget de 620 milliards de dollars.

Commentant les perspectives d’évolution des investissements des sociétés dans la digitalisation, un analyste chez IDC, Craig Simpson, déclare :

Les organisations canalisent leurs investissements à la fois vers leurs opérations internes et leurs relations directes avec l’extérieur. Les dépenses tournées vers l’intérieur sont largement axées sur l’amélioration de l’efficacité et de la résilience, tandis que la transformation de l’expérience client est devenue une priorité de transformation digitale pour de nombreuses entreprises.

Une source de coûts pour les marques auparavant, l’UX est en effet très rapidement devenu un vecteur de distinction.

 

Voir aussi :