La dernière version de Windows 11 vient d’être dévoilée

Microsoft a officialisé l’arrivée de Windows 11 Update 2022. La première mise à jour d’envergure des options proposées par ce système d’exploitation. Cette actualisation consolide les fonctionnalités de sécurité de ce programme tout en peaufinant celles dédiées à la productivité des entreprises. Parmi les nouveautés qui y sont incluses figure par exemple l’ajout de nouvelles mises en page Snap.

Microsoft a révélé le 20 septembre 2022 la dernière version de son système d’exploitation (OS) Windows 11, la 22H2. Pour les appareils tactiles, cette actualisation s’accompagne de nouveaux agencements Snap. Ces derniers sont destinés aux usagers habitués à avoir beaucoup de fenêtres à la périphérie ouverts simultanément. Ils leur permettent d’utiliser ces onglets de manière productive. Les onglets de bord peuvent par exemple dorénavant être disposés l’un à côté de l’autre.

L’itération la plus récente de Windows 11 fournit par ailleurs une nouvelle option de glisser déposer pour la barre des tâches. Grâce à elle, les utilisateurs peuvent réaliser un clic droit et extraire des documents/applications hors et dans la barre.

Defender SmartScreen est renforcé

L’actualisation, également appelée Windows 11 Update 2022, apporte aussi un nouvel outil de sécurité baptisé Smart App Control. Cet instrument prévient l’ouverture de programmes malveillants par les employés en empêchant l’exécution des applications non signées ou non autorisées. En s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA), il ne laisse s’exécuter que des processus supposés sûrs. L’attribution de ce critère s’effectuant à partir de données existantes et nouvelles analysées tous les jours. D’après le DG de Microsoft 365, Wangui Stephen McKelvey, cette fonctionnalité convient surtout aux organisations de petite taille qui :

  • Utilisent des installations propres de la Windows 11 Update 2022 ;
  • Possèdent une série de logiciels professionnels non signés ;
  • Délèguent la gestion de leurs machines à un prestataire.

Le cadre poursuit qu’ils conseillent aux entreprises éprouvant ces besoins de recourir à Windows Defender Application Control. Une recommandation que certains travailleurs freelances en portage salarial devraient peut-être prendre en considération.

Avec la mise à jour, Defender SmartScreen reçoit en outre un nouvel outil de sécurisation par clé de sécurité. Quand l’OS remarque qu’un usager saisit son mot de passe Microsoft, cet instrument examine où celui-ci est tapé. Il étudie :

  • L’intégrité du programme ;
  • Les sites internet auxquels ce logiciel est relié ;
  • Les connexions réseau ouvertes ;
  • Les certificats avec lesquels celles-ci sont signées ;

Une itération plus agréable à utiliser que l’initiale

Sur les appareils marchant sous Windows 11 Entreprise, Credential Guard devient désormais activé par défaut sur la version 22H2. Selon Wangui Stephen McKelvey cette application se sert d’une protection fondée sur la virtualisation afin d’isoler les informations sensibles. En conséquence, seuls les programmes systèmes ayant obtenu des privilèges bénéficient d’un accès à ces données. La compromission d’un réseau devient de ce fait plus compliquée pour les cybercriminels, a souligné le DG de Microsoft 365.

L’analyste vice-président du cabinet d’études Gartner, Stephen Kleynhans, résume qu’en même temps, la mise à jour Windows 11 2022 :

  • Enrichit les fonctions dédiées aux entreprises ;
  • Améliore l’expérience utilisateur.

Il a déclaré que par essence, la dernière itération de l’OS de Microsoft ne constitue pas une immense actualisation. L’expert a ajouté que pour tout utilisateur actuel de Windows, cette mise à jour n’entraîne pas d’énorme changement :

[…] Au contraire, cela supprime certains des points rugueux et des incohérences de la version initiale de Windows 11 et le rend un peu plus agréable à utiliser.

Il a affirmé que certaines nouvelles options produiront un véritable impact sur quelques usagers. L’exemple des retouches sur le lecteur d’écran et du sous-titrage en temps réel à l’échelle du système a été évoqué. Stephen Kleynhans a cependant précisé que le plus important réside probablement dans un autre fait. Celui de voir plusieurs clients basculer enfin de Windows 10 vers Windows 11 d’ici l’année prochaine.

Voir aussi :