Portage salarial : comment estimer son salaire pour l’année 2020 ?

Vous avez choisi ou vous pensez choisir de travailler en tant qu’indépendant ? Le portage salarial vous séduit plus que le travail en freelance ? Mais comment estimer son salaire pour l’année 2020 lorsqu’on choisit le statut de salarié porté ? Frais kilométriques, charges, taxes… Que devez-vous prendre en compte pour calculer votre salaire net ? Explications.

 

Les craintes au moment d’estimer son salaire 

Lorsque l’on choisit un statut de travailleur indépendant, la première crainte est la précarité. Lancer une activité en solo, faire face aux périodes creuses avec peu de chiffre d’affaires… Nombreux sont les micro-entrepreneurs qui redoutent de ne pas savoir combien ils vont gagner, surtout ceux qui ont été salariés pendant longtemps. Ensuite, arrive le questionnement sur les tâches administratives et les charges à payer… Comment faire pour s’y retrouver, ne pas commettre d’erreur ?

Pour éviter d’avoir à se demander chaque mois comment estimer son salaire, beaucoup de travailleurs indépendants font le choix du portage salarial. Dans ce schéma, vous ne vous occupez de rien, la société de portage salarial se charge de tout et vous fournit un bulletin de salaire mensuel clair comme tous les autres salariés en entreprise. En contrepartie, vous devez vous acquitter du paiement de frais de gestion qui varie de 5 à 10 % selon les sociétés de portage.

Estimer son salaire en 2020 grâce à un outil de simulation

En choisissant d’intégrer une entreprise de portage salarial, vous allez pouvoir bénéficier des mêmes avantages que les travailleurs salariés. En clair, vous pouvez profiter de la même protection qu’un salarié classique : retraite du régime général, responsabilité civile, assurance chômage, couverture en cas d’accident du travail ou de maladie… En plus de ces premiers avantages, la société de portage se charge aussi de votre comptabilité et de votre facturation. En résumé, un statut bien confortable en tant qu’indépendant mais qui, bien évidemment, à un coût. En effet, il faut s’acquitter de cotisations comme tous les autres entrepreneurs et payer des frais de gestion. Ces montants peuvent faire peur aux micro-entrepreneurs… Pour vous faciliter la vie et vous aider à y voir clair, CEGELEM met à votre disposition un simulateur :

Découvrir comment estimer son salaire avec l’outil de simulation de CEGELEM
Remplissez les champs du formulaire et vérifiez le montant de votre salaire net en 2 minutes chrono !

Quels sont les charges et frais à prendre en compte ?

Dans cette relation tripartite entre le salarié porté, son client et la société de portage salarial, la simplicité est de mise. Le travailleur indépendant choisit son client et fixe ses honoraires en toute liberté. Puis, le client s’acquitte du paiement du montant des prestations effectuées auprès de la société de portage. Cette dernière en reverse une partie sous forme de salaire net au travailleur indépendant qui comprend également les congés payés et une prime de précarité pour les missions ponctuelles (CDD). Alors, comment estimer ce salaire net justement ? Qu’est-ce qui est déduit ? Nous l’avons vu plus haut, il faut déduire les frais de gestion de la société de portage salarial. Il faut également retirer les charges patronales et salariales qui varient selon la nature de votre contrat. Une fois ces frais et cotisations retirés, vous obtenez votre salaire net.

Les frais dont vous pouvez obtenir le remboursement

D’un autre côté, il est possible de prendre en compte vos frais kilométriques ou frais de fonctionnement (fournitures de bureau, affranchissement de courrier, achat de matériel informatique…) qui ne sont pas facturés au client final. Dans le cadre de déplacements, vous pouvez aussi déduire les frais de restauration ou d’hébergement. Ces montants permettront de réajuster la base de calcul de votre revenu mensuel afin de profiter du remboursement de ces frais en complément sur votre salaire net. Une bonne nouvelle !

 

Le portage salarial, la solution tranquillité des travailleurs indépendants

Vous l’aurez compris, choisir une solution de portage salarial vous permet d’obtenir des fiches de salaire claires chaque mois. Vous n’avez pas besoin de vous soucier des tâches administratives pour savoir quoi déclarer, quelles taxes payer et à qui. En contrepartie de frais de gestion, vous pouvez profiter de tous les avantages et de la sécurité d’un salarié classique en entreprise. Vous bénéficiez de l’assurance chômage et vous cotisez pour votre retraite puisque vous disposez toujours du statut de salarié. De plus, vous continuez de profiter de la liberté du travailleur indépendant qui choisit directement ses missions, sans aucune contrainte.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour estimer votre salaire en portage salarial.

Trouver des missions en freelance grâce aux réseaux sociaux

En France, on dénombre aujourd’hui 930 000 freelances. Depuis 2013, 50 000 personnes se sont installées chaque année en tant que travailleurs indépendants. Vous aussi, vous avez envie de vous lancer mais une question vous taraude ? Comment faire pour trouver des projets rémunérés et assurer un revenu régulier ? Nous vous expliquons comment trouver des missions en freelance sur les réseaux sociaux.

 

Missions en freelance, quelles sont les compétences les plus recherchées ?

Certains métiers se prêtent plus facilement au travail indépendant que d’autres. Le secteur des métiers du web est notamment le plus sollicité, mais pas seulement. Une plateforme de mise en relation entre freelances et entreprises, 404works, a récemment publié une étude sur les compétences les plus souvent recherchées par les pourvoyeurs de missions. On y retrouve en top position les développeurs, graphistes, web designers, community managers et commerciaux… Les métiers qui touchent à la data science et au consulting trouvent aussi de nombreux clients. Bien-sûr, cette liste n’est pas exhaustive. Les entreprises qui proposent des missions aux freelances viennent de tout secteur d’activité. Elles sont souvent des start-ups ou TPE/PME qui n’ont pas les moyens d’embaucher un CDI ou bien des entreprises qui ont besoin d’une compétence spécifique pour un projet ponctuel, le design d’un flyer par exemple.


Mission freelance et portage salarial
Les portés salariés sont autonomes et en charge de leur recherche de missions. Ils sont libres de choisir leurs projets comme bon leur semble. Une société de portage salarial n’intervient pas dans leur choix, elle leur assure de bénéficier des avantages du statut salarié (protection sociale, cotisations retraite, assurance chômage…) et de gérer les tâches administratives (comptabilité, facturation…).

Mission freelance et réseaux sociaux, où aller chercher vos clients ?

La donnée « réseau social » fait maintenant partie intégrante de la recherche de projets. Mais sur quel réseau social aller chercher, et quoi ?

Chercher une mission freelance sur Twitter

Un community manager raconte qu’en posant une simple question sur un produit à une entreprise sur Twitter, cette dernière lui a proposé une mission freelance en retour. Donc oui, un indépendant peut tout à fait trouver une mission freelance sur Twitter. Ce réseau social affiche 16 millions d’utilisateurs mensuels. Pour y trouver des projets, vous pouvez interagir avec les marques et entreprises que vous voulez prospecter ou bien utiliser les #hashtag qui correspondent à votre métier. Ex : #Recherchedeveloppeur

Trouver des clients sur Facebook

Le réseau social Facebook semble de prime abord destiné aux particuliers. Pourtant, les marques, les entreprises locales, les groupes de discussion professionnels s’y sont largement installés. Suivez les comptes pro qui vous intéressent et intégrez des groupes spécialisés dans votre domaine d’activité. Il n’est pas rare de voir des freelances débordés relayer des missions sur Facebook dont ils ne peuvent pas s’occuper. Utilisez la barre de recherche pour les cibler.

Activer son réseau sur LinkedIn

Articles, posts, actualités… LinkedIn est une communauté qui ne regroupe pas moins de 19 millions d’utilisateurs, soit plus de 50 % de la population active. Vous pourrez y trouver des offres d’emploi ou des missions en freelance grâce au moteur de recherche. Mais la grande force de LinkedIn réside dans l’animation de réseau. Plus vous êtes recommandé, plus vous postez, plus votre nom est mentionné par vos amis et anciens collègues…, et plus vous avez de chance d’agrandir votre réseau professionnel et de décrocher des missions en freelance.

Dénicher des missions en freelance sur les autres plateformes d’Internet

Le métier de freelance s’étant largement démocratisé, le marché s’est structuré pour répondre à cette nouvelle forme d’emploi. Viadeo, par exemple, permet aux recruteurs de poster leurs offres d’emploi (CDD, CDI, stages…) et aux candidats d’y répondre. Supplanter par LinkedIn, Viadeo a dû étoffer son service et lancer une nouvelle offre, Viadeo Freelance. Sur cette plateforme, les indépendants postulent à des offres de missions freelance et les entreprises sélectionnent les profils les plus adaptés. De nombreuses plateformes de mise en relation entre entreprises et freelances ont récemment vu le jour : Malt, 404works, Codeur, Upwork, Freelancer.com… À vous de choisir la plateforme susceptible de vous proposer le plus de missions en relation avec votre métier.

Augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux

Trouver des missions en freelance sur Internet et les réseaux sociaux nécessite de soigner sa présentation et sa visibilité en ligne pour se vendre, c’est le social selling. Les indépendants en recherche de missions doivent à minima :

  • Avoir un site web ;
  • Avoir un compte LinkedIn ;
  • Avoir un profil très bien renseigné sur deux plateformes de freelance ;
  • Poster ou relayer régulièrement des articles sur les réseaux sociaux.

Consacrez quelques heures par semaine à votre recherche de projets sur les réseaux sociaux ! Vous ne tarderez pas à rencontrer le succès et à devoir gérer l’organisation de plusieurs missions en même temps !

Comment toucher la CAF quand on est indépendant ?

Vous êtes nouvellement travailleur indépendant et votre activité met du temps à démarrer ? Vous êtes micro-entrepreneur et vous traversez une période difficile côté chiffre d’affaires ? Selon vos revenus et votre situation actuelle, des aides peuvent vous être octroyées. Quelles sont les conditions nécessaires ? Comment faire la demande ? Nous vous expliquons tout sur les travailleurs indépendants et la CAF.

 

Travailleur indépendant et CAF :
à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

En tant que travailleur indépendant, vous pouvez bénéficier d’aides de la CAF lorsque vous rencontrez des difficultés financières. Ces allocations sont conçues pour vous aider à surmonter des périodes avec très peu, voire pas du tout de chiffre d’affaires. Ces creux dans votre activité peuvent survenir au lancement de votre entreprise, lorsque vous n’avez pas encore de clients, mais ils peuvent aussi se produire tout au long de votre vie d’entrepreneur. Deux aides pour les travailleurs indépendants sont proposées par la CAF : le revenu minimum de solidarité active (RSA) et la prime d’activité.

 

Quels critères pour bénéficier des aides de la CAF ?

Le RSA est dédié aux personnes qui n’ont aucun revenu, qu’elles soient entrepreneurs, artisans, commerçants…. Pour en bénéficier, vous devez :

  • Avoir plus de 25 ans (sauf si vous êtes une femme enceinte ou une personne ayant à charge un enfant)
  • Résider en France
  • Être un travailleur français, européen ou étranger en situation régulière depuis au moins 5 ans

La prime d’activité est versée aux travailleurs indépendants possédant un faible revenu. Elle vise à les inciter à reprendre une activité professionnelle et soutenir leur pouvoir d’achat. Vous devez :

  • Avoir plus de 18 ans et résider en France
  • Être ressortissant de l’EEE (Espace Économique Européen) ou être Suisse
  • Justifier d’une situation régulière sur le territoire français depuis au moins 5 ans si vous êtes de nationalité étrangère

Des conditions particulières à vérifier avec votre CAF sont mises en place pour les apprentis et les étudiants. Mais attention, les travailleurs en congé parental, sabbatique, sans solde, en disponibilité ou travailleur détaché ne peuvent pas prétendre à cette aide.

Puis-je bénéficier des aides travailleur indépendant de la CAF
si je choisis le portage salarial ?

En faisant le choix du portage salarial, un travailleur indépendant peut lancer et développer son activité en profitant des avantages du statut salarié.
Dans ce cadre, il bénéficie des mêmes aides en cas de baisse ou de perte totale de revenus.

Comment faire une demande d’aides travailleur indépendant à votre CAF ?

Comme pour de nombreuses aides financières de l’État, vous devez remplir un ou plusieurs formulaires. Pour pouvoir bénéficier des aides travailleur indépendant de la CAF, il vous faudra remplir :

  • Le formulaire Cerfa n°15481*01 intitulé « Demande de RSA ou de prime d’activité »
  • Le formulaire Cerfa n°15482*01 à remplir si vous êtes : profession libérale, artisan, exploitant non salarié agricole ou commerçant. Le dossier s’intitule « Demande complémentaire pour les non-salariés »

Dans ces documents, vous devrez spécifier les informations vous concernant (résidence, date de naissance, logement, enfant à charge…), et celles relatives à votre entreprise (date de création, statut juridique, CA, bénéfices…). Ces données permettront de vérifier si vous remplissez les conditions de ressources nécessaires pour bénéficier des aides travailleur indépendant de la CAF. Vous pouvez dès maintenant en estimer le montant grâce à ce simulateur en ligne.

Auprès de quel organisme faire votre demande d’aides financières ?
Que vous soyez micro-entrepreneur, retraités travailleurs indépendants ou en portage salarial, vous pouvez envoyer votre dossier à la CAF ou MSA, aux services dédiés de votre département, à la CCAS de votre lieu de résidence (si elle se charge bien des demandes de RSA, renseignez-vous à l’avance sur ce sujet) ou enfin à une association habilitée par les services du département.

Travailleur indépendant et CAF : à quel moment sont versées les allocations ?

Une fois votre dossier d’aides travailleur indépendant envoyé et approuvé par la CAF (ou un autre organisme cité ci-dessus), vous percevrez des aides tous les mois. Notez que vous devrez à nouveau déclarer vos ressources tous les trois mois afin que le montant de vos aides soit réévalués. Vous devrez spécifier :

  • Vos bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou bénéfices non commerciaux (BNC) déclarés aux services fiscaux sur la dernière année fiscale connue
  • Votre chiffre d’affaires sur les 3 derniers mois si vous n’avez pas de déclaration BIC ou BNC
Vous NE serez PAS éligible à la prime d’activité
pour les travailleurs indépendants prévue par la CAF si :

– Sur les 12 derniers mois, votre chiffre d’affaires est supérieur à 82 800 € pour les activités agricoles,
170 000 € pour la vente de marchandises ou supérieur à 70 000 € pour les activités libérales et artisanales

– Sur les 3 derniers mois, votre chiffre d’affaires s’élève à plus de 20 700 € pour les activités agricoles,
42 500 € pour la vente de marchandises et 15 500 € pour les activités libérales ou artisanales

Comment faire une estimation de salaire en portage salarial ?

Savoir comment chiffrer sa prestation lorsque l’on est en situation de portage salarial n’est pas forcément chose facile. Voici quelques conseils pour définir le plus précisément possible ce qui est juste pour vous et l’entreprise pour laquelle vous travaillerez !

 

Comment estimer le calcul de son salaire en portage salarial ?

C’est l’une des principales questions que l’on se pose lorsque l’on est salarié en portage salarial. Quel est le montant des charges et autres données prises en compte dans le calcul final de mon salaire ?

Afin de vous aider à estimer votre revenu, Cegelem a mis au point outil de simulation en portage salarial. Grâce à ce simulateur, vous pourrez calculer de façon très simple le montant prévisionnel de vos salaires en fonction de votre chiffre d’affaires. En remplissant l’ensemble des cases indiquées, vous pourrez estimer assez précisément votre rémunération nette mensuelle pour votre future prestation. Votre rémunération dépendra de plusieurs critères, des honoraires facturés à votre clientèle aux frais professionnels en passant par les charges salariales et patronales.

Vous pourrez ainsi mieux comprendre vos futures fiches de paie, mais aussi estimer votre taux de prélèvement à la source. Basé sur votre dernière déclaration de revenu, ce taux vous sera transmis par Cegelem.

Il faut toutefois garder à l’esprit que ces données ne sont que des estimations. Si vous souhaitez obtenir un chiffrage encore plus précis, n’hésitez pas à contacter nos collaborateurs pour un entretien personnalisé.

Quels sont les éléments à prendre en compte dans le calcul du salaire en portage salarial ?

Il y a quatre éléments à prendre en compte pour estimer votre salaire en portage salarial :

Les charges sociales

Elles sont calculées sur le montant brut des salariés de Cegelem. Une société de portage salarial est obligée de s’acquitter de ces cotisations sociales en les reversant aux organismes sociaux et de retraite. Ces cotisations permettent au porté d’avoir accès à la prévoyance, la mutuelle ainsi que l’assurance retraite notamment.

Les frais de gestion

Ils sont déduits par Cegelem sur la rémunération de son salarié porté. C’est notamment grâce à eux que nous pouvons nous occuper de toute la partie administrative : gestion de la comptabilité du porté, assurance juridique, accompagnement, etc.

Les frais de fonctionnement

Il s’agit des montants dépensés dans le cadre professionnel par le salarié porté et que la société cliente ne rembourse pas (notamment le matériel professionnel). Ces dépenses non imposables sont remboursées au salarié porté, à condition que ce dernier les déclare dans son compte-rendu mensuel (à hauteur de 30% du salaire brut). Il faut néanmoins que Cegelem accepte ces dépenses afin de constater si celles-ci sont cohérentes et en accord avec la prestation réalisée.

Les frais refacturés

Ce sont des frais de mission. C’est l’entreprise cliente qui les gère en amont de la mission. Ils sont généralement liés aux frais de déplacement, à la restauration ainsi qu’à l’hébergement.

Quelle est la méthode de calcul de rémunération en portage salarial ?

Bien que chaque cas soit particulier, voici la façon dont il faut déduire les différentes charges :

  • Frais de gestion : environ 10% du salaire HT
  • Charges patronales : environ 45% du salaire brut
  • Charges salariales : environ 20% du salaire brut
  • Ajouter à cela les éventuels frais de fonctionnement et les frais refacturés.

Afin d’estimer son salaire en portage salarial, il est donc primordial de connaître l’ensemble des données nécessaires à son calcul. Pour être sûr de ne faire aucune erreur de calcul, la méthode la plus simple est d’avoir recours à notre outil de simulation ou de contacter les professionnels de Cegelem qui se feront un plaisir de répondre à toutes vos interrogations !

Entreprise : comment trouver des consultants en portage salarial ?

Faire appel à des salariés en portage salarial présente de nombreux avantages, notamment pour les entreprises qui ont un besoin de réactivité et de flexibilité. Voici nos conseils pour trouver facilement des consultants en portage salarial et les avantages qu’il y a à passer par eux !

 

Les avantages du portage salarial pour l’entreprise

Pour une entreprise, engager un collaborateur en portage salarial offre de très nombreux avantages, souvent méconnus par les sociétés qui n’ont jamais tenté l’expérience.

Une gestion administrative simplifiée

Tout d’abord, et c’est l’un des principaux atouts pour les entreprises : la gestion administrative des salariés portés est largement simplifiée. En effet, en temps normal, la gestion administrative et fiscale des salariés mobilise des ressources considérables tant en termes de temps que d’argent. Grâce au portage salarial, c’est la société de portage qui s’occupe d’éditer le contrat du salarié porté. L’entreprise engageant un salarié porté se doit uniquement de payer les honoraires qui lui sont facturés. Au niveau fiscal et social, la société n’a aucune obligation envers le salarié porté.

Le portage salarial est donc idéal pour l’entreprise, qui peut se concentrer pleinement sur le développement de son activité sans perdre de temps avec la gestion des contrats, les cotisations sociales, l’édition des fiches de paie, etc.

Une maîtrise des coûts, du temps et des risques

L’entreprise ayant recours à un consultant en portage salarial élabore les besoins de son côté, en termes humain et financier. À partir de là, le chiffrage de la prestation est établi et l’entreprise achète strictement ce dont elle a besoin. Les missions de sous-traitance sont clairement prédéfinies, il n’y a pas de surprise budgétaire. Pas de surcoût supplémentaire, les charges fixes sont ainsi réduites.

La possibilité d’externaliser des compétences précises

Grâce au portage salarial, les sociétés ont la possibilité d’externaliser certaines compétences spécifiques. Ces dernières répondront aux besoins ponctuels des entreprises qui doivent faire appel à un expert spécialisé sur une mission précise pour une durée déterminée. Ces situations sont monnaie courante dans bon nombre d’entreprise. Pour celles-ci, le recours à une société comme Cegelem est une solution sur mesure. Le portage salarial répond à 100% à l’évolution du monde de l’entreprise en lui offrant une grande flexibilité.

La possibilité de renforcer ses équipes à tout moment

En fonction des fluctuations de son activité, une entreprise peut faire appel à un salarié porté. Ce dernier peut donc venir épauler les collaborateurs à n’importe quel moment avec un maximum de flexibilité. Les équipes en interne ne s’occupent pas de la gestion du recrutement et peuvent se concentrer totalement sur leur travail.

Comment avoir recours à des salariés en portage salarial ?

Il y a différents moyens de trouver des salariés en portage salarial. Cegelem est notamment là pour épauler les entreprises dans cette démarche. Ce recrutement a l’avantage de pouvoir être réalisé dans un délai très court !

En passant par des entreprises de portage salarial

En faisant appel à une entreprise spécialisée dans le portage salarial, tout est beaucoup plus simple, il suffit de lui transmettre une offre de mission. Par la suite, la société de portage fera parvenir cette proposition à l’ensemble de ses salariés portés, qui postuleront si leur profil colle à l’annonce et s’ils possèdent les compétences nécessaires pour répondre aux attentes de l’entreprise demandeuse.

En négociant avec un freelance

En cas de besoins ponctuels, l’entreprise peut faire appel à un freelance. Plutôt que recruter un CDD qui amènera des coûts et une gestion administrative plutôt lourde, la solution de négocier directement avec un freelance est conseillée. Il suffit que le consultant prestataire accepte de faire appel à une société de portage salarial pour prendre en charge la mission que lui donne l’entreprise. S’il accepte ces conditions, la négociation devient alors possible. Le freelance négocie directement le coût de la prestation avec l’entreprise.

Pour une entreprise, recruter un salarié porté comporte comme nous l’avons vu de nombreux avantages : maîtrise des coûts, gestion administrative simplifiée, flexibilité… Cegelem vous aide à trouver le salarié porté qui correspond le plus à vos besoins !

Devenir consultant : Les réflexes à adopter !

Le travail en tant que salarié porté une expérience passionnante, mais parfois difficile au début. Envie de vous lancer dans l’aventure du portage salarial ? Certaines règles doivent être respectées pour pourvoir réussir toutes ses missions et pour convaincre sa clientèle.

Nous vous présentons, à travers cet article, des conseils pratiques et indispensables à la réussite de votre carrière en portage salarial.

  • Conseil 1 : Faites une étude du marché

Avant de vous lancer dans une mission, vous devez réaliser une étude du marché. Vous devez vous assurer que le marché sur lequel vous allez travailler saura répondre à toutes vos attentes. L’étude du marché, quantitative et qualitative, est une phase clef et essentielle pour se lancer en tant que consultant. Elle sert à réaliser une photographie générale de l’état du marché, aussi de son évolution. L’étude du marché vous permet également d’identifier les profils de vos prospects et de vos concurrents pour que vous puissiez améliorer votre offre et mettre en valeur vos atouts et vos compétences.

  • Conseil 2 : Entourez-vous des personnes expérimentées

C’est en vous entourant des personnes expérimentées que vous serez capable d’éviter les risques et d’assurer la réussite de vos missions en portage salarial. Entourez-vous des meilleurs pour développer vos compétences et pour trouver de nouvelles opportunités. Ne restez jamais seul et profitez de l’écosystème entrepreneurial dense en France !

  • Conseil 3 : Déléguez certaines tâches

Durant les premiers mois de votre activité en tant que salarié porté, vous devez consacrer beaucoup d’énergie et énormément de temps à la réalisation des taches principales de vos missions. Pour vous concentrer sur le cœur de votre métier vous pouvez faire appel à des prestataires capables de traiter certaines taches secondaires comme la gestion de la documentation, les saisies des données et la fidélisation des clients.

  • Conseil 4 : Analyser l’environnement de votre activité

Pour assurer votre réussite professionnelle en portage salarial, vous devez faire une étude et une analyse de l’environnement politique, économique, social, technologique, écologique et légal. Ce sont aussi les bases d’une étude efficace de marché. L’analyse de l’environnement est essentielle pour choisir les meilleures opportunités, les bonnes missions et pour anticiper tous les risques

  • Conseil 5 : Prenez des risques mesurés et optimisez vos stratégies entrepreneuriales

Le portage salarial est une aventure exceptionnelle pleine de réussite.  Si vous souhaitez faire décoller votre chiffre d’affaires rapidement et améliorer votre productivité, vous devez prendre des risques, à condition, qu’elles soient mesurées ! Vous devez donc avoir le courage d’investir votre argent de manière intelligente pour attirer plus de clients et pour vous faire connaitre.

  • Conseil 6 : Soyez présent partout

Participer à des formations, à des portes ouvertes, et faites des activités de réseautage. Vous devez également utiliser tous les moyens de communication (sites web, réseaux sociaux…) pour attirer plus de prospects et pour réussir à les convertir en clients fidèles. Pour l’e-réputation, vous pouvez faire appel à un community manager capable de gérer votre espace virtuel et de développer votre notoriété.

  • En conclusion

Même si vous êtes jeune et sans expérience, vous pouvez lancer et réussir en portage salarial. Chaque mois, des milliers d’offres de missions voient le jour. Seules les personnes motivées et persévérantes arrivent à réussir !

Consultant : Comment réussir son entretien téléphonique

Même si l’envoi d’un e-mail permet d’entrer rapidement en contact avec une personne, certains préfèrent le téléphone.

Qu’est-ce qu’un entretien téléphonique a de plus ou de différent ? Tout d’abord, l’utilisation de gestes pour appuyer votre motivation n’est plus visible de votre interlocuteur. En outre, vous n’avez plus de repère visuel pour vous assurer de l’effet de vos paroles, ou pour vous rendre compte de l’attitude et des réactions physiques de votre interlocuteur par rapport à ce que vous avez dit. Découvrons ensemble les clés de la réussite d’un entretien téléphonique.

  • La préparation

Apprenez les trois règles suivantes, éléments incontournables de la réussite d’un appel téléphonique !

  • Souriez

Si une personne que vous ne connaissez a priori pas vous appelle, c’est que vous présentez un intérêt pour elle.

Concentrons-nous sur ces entretiens téléphoniques particuliers que sont les échanges avec les recruteurs. Il s’agit d’un excellent moyen d’approcher rapidement sa cible. Un entretien téléphonique dure dix à trente minutes selon les profils, comparé à un entretien présentiel qui prend quarante-cinq minutes à une heure.

  • Votre enjeu : décider de l’objectif à donner à cet entretien : obtenir un rendez-vous, faire passer un message, rester en contact, refuser la proposition, etc.
  • Votre intérêt : transformer votre objectif et donc orienter le contenu de l’entretien pour atteindre ce but.
  • Détendez-vous

L’oral permet de se faire une première impression de son interlocuteur. Et pas qu’un peu ! Le téléphone pousse à se focaliser sur la voix, l’interaction, les mots. Tout va s’entendre et s’amplifier (l’aisance oratoire, le niveau d’écoute et du contenu, la qualité de l’interaction) et donner des indications sur la personnalité du candidat.

  • L’aisance oratoire se traduit par la fluidité du discours et des réponses ;
  • Le niveau d’écoute signifie attendre que son interlocuteur ait fini de parler et d’exposer ses idées ou de donner des informations ;
  • La qualité d’interaction, elle, valorise la reformulation ou la synthèse ;
  • Le niveau de contenu désigne un message compréhensible, intéressant et « impactant », véhiculé par des mots clairs et précis.
  • Votre enjeu : penser au coup suivant. Si vous êtes salarié, réfléchissez en amont à votre projet professionnel pour être prêt si un chasseur de tête, un recruteur ou un pair vous appelle. Si vous êtes responsable d’entreprise ou free-lance, il s’agit d’anticiper pour pouvoir répondre à la demande d’un prospect, d’un futur partenaire, etc.
  • Votre intérêt : travailler l’impact de votre présentation pour que votre interlocuteur retienne ce qu’il est important de mémoriser.

 

  • Concentrez-vous

Vous sentirez vite les points essentiels ou rédhibitoires. Votre interlocuteur les aborde en général un par un. Concrètement, pour un recrutement, c’est par exemple votre disponibilité, la concordance entre vos demandes de rémunération et le salaire proposé, votre mobilité, votre niveau de langue ou de technicité, etc.

  • Votre enjeu : ne pas être surpris. Salarié, identifiez les points essentiels du poste dont vous savez qu’ils peuvent faire la différence. Si vous proposez une offre, soyez clair sur son contenu et les prix que vous pratiquez, par exemple.
  • Votre intérêt : vous mettre en situation de pouvoir, aborder ces points de façon claire et efficace. Passez-les en revue et ayez des réponses prêtes.

 

  • Comment réussir son entretien sans expérience ?

Il existe deux cas de figure :

  • L’entretien téléphonique surprise, où un recruteur ou son assistante vous appelle suite au dépôt de votre candidature ;
  • L’entretien téléphonique planifié (prise de rendez-vous à une date et une heure précise).

Pour réussir cet entretien téléphonique, votre présentation doit être au point afin que vous soyez d’emblée en confiance et puissiez poser en retour une question sur la proposition du recruteur.

Une présentation au téléphone doit durer une minute maximum, c’est-à-dire le temps moyen d’attention qu’accordera votre interlocuteur à votre parcours. Puis vos réponses suivantes devront être plus brèves, pour faciliter l’échange. Par conséquent, votre présentation doit être construite et vous devrez la connaître par cœur !

Pour ne pas dépasser une minute, fixez-vous une limite en termes de mots. Visez quatre-vingt-cinq mots, qui équivalent à environ une minute. Votre plan sera différent selon que vous avez ou pas une expérience professionnelle.

  • Que faire en cas d’absence d’expérience professionnelle ?

  • Votre identité

Il s’agit simplement de dire où vous en êtes actuellement : « Je suis actuellement en L2 Droit à l’université de Toulouse. », « Je viens de terminer mon BTS », si vous avez obtenu votre année ou diplôme il y a quelques mois. « J’ai eu mon bac Pro, j’ai obtenu un CAP de cuisine », si vous avez obtenu votre année ou diplôme il y a plus longtemps. « Je suis diplômé de… », si vous avez obtenu votre année ou diplôme il y a quelques années.

À ce stade, il est inutile de donner une date. Il faut simplement aider le recruteur à se repérer. C’est votre point A, le début de votre histoire.

  • Votre accroche d’entrée

Faites une annonce qui vous concerne, vous définit le mieux. S’il n’y avait qu’une chose à dire sur vos goûts, vos envies, ce qui vous inspire, laquelle serait-ce ? Vous devrez sans doute choisir parmi plusieurs possibilités. Faites-le en lien avec ce que vous recherchez, avec votre projet.

  • Votre passion : « Je suis passionné de sport, de dessin, de violon… »
  • Votre intérêt : « Ce qui m’intéresse ce sont les ressources humaines, la finance d’entreprise, le développement de marques, la vente », etc.
  • Votre décision : « J’ai voulu explorer en y faisant un premier stage » ; « j’ai trouvé un travail à temps partiel » ; « j’ai décidé d’en faire mon métier » ; etc.

Quelle banque choisir quand on est freelance

Choisir sa banque c’est choisir son partenaire. Le choix d’une banque est aussi important que le choix d’un statut juridique. Vous êtes freelance et vous souhaitez vous engager avec une banque qui saura répondre à tous vos besoins et à développer votre activité professionnelle ? Découvrons ensemble quelle banque choisir quand on est freelance.

 

  • Freelance, quelle banque choisir en France ?

Il est aujourd’hui possible d’ouvrir un compte bancaire professionnelle soit chez une banque traditionnelle, soit chez une banque en ligne. Toutes les banques en France proposent l’ouverture d’un compte professionnel pour le freelance. Vous aurez donc le choix !

  • Mais pourquoi il est primordial de bien choisir sa banque quad on est indépendant ?

Contrairement aux entreprises individuelles et aux microentreprises, les freelances sont dans l’obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel dédié à leurs activités. L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est la meilleure solution pour avoir un compte dédié uniquement à son activité de freelance. Ce type de compte vous permet aussi de profiter de plusieurs avantages comme l’absence des frais bancaires supplémentaires.

L’activité de freelance a le vent en poupe. Les banques en France se sont adaptées à cette nouvelle situation et proposes plusieurs formules d’ouverture des compte professionnels. Le choix de la banque doit être basé sur plusieurs critères :

  • Le statut juridique : Si vous avez choisi les statuts juridiques suivants : SASU, EURL, EIRL, vous ne pourrez choisir que certaines banques qui acceptent l’ouverture d’un compte bancaire professionnel pour freelance.
  • Les moyens de paiement et d’encaissement proposés : Quand on est freelance, on ne doit jamais choisir une banque au hasard. Votre choix doit être basé sur vos besoins et sur l’offres et les avantages proposés par la banque. En effet, les banques ne proposent pas toutes les mêmes options. Vous aurez peut-être besoin d’une carte bancaire, tandis que d’autres freelances auront plutôt besoins de l’option de la remise de chèques.
  • Les tarifs des banques pour les freelances : Avant de choisir une banque, vous devez faire une comparaison des tarifs et des frais (cotisation mensuelle, frais carte bancaire, conditions d’accessibilité, frais retraits, frais retraits hors zone euro, frais paiement hors zone euro etc…). Il existe plusieurs comparateurs sur le web que vous pouvez utiliser pour faire le meilleur choix.
  • Quelle banque choisir quand on est freelance en portage salarial ?

Vous avez choisi le statut de salarié porté pour exercer votre activité d’indépendant ? Les personnes en portage salarial ne sont pas obligées d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Cependant, l’ouverture de ce compte vous permet de profiter de plusieurs avantages. Vous pouvez également opter pour une banque en ligne comme Hello Bank, ING etc… Certaines banques en ligne proposent des offres intéressantes comme les CB gratuites et l’absence des frais de tenue de compte. Vous pouvez même trouver des banques qui proposer un bonus à l’ouverture ou un système de parrainage.

  • Quelle banque choisir quand on est freelance auto-entrepreneur ?

Depuis 2015, les freelances avec un statut d’auto-entrepreneur doivent créer un compte bancaire professionnel dédié à leur activité. Vous n’êtes en aucun cas obligé de choisir des options et des formules pros proposées par la banque. Vous êtes seulement obligé d’utiliser votre compte pour votre activité Il est possible de trouver des banques peu chères, voire des banques en ligne gratuites. L’arrivée de la loi PACTE (La loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises) a permis d’assouplir les conditions d’ouverture des compte bancaires pour les auto-entrepreneur (à partir de 5 000 euros de chiffre d’affaires par an). En dessous de cette somme, vous pouvez continuer à utiliser votre compte bancaire personnel.

  • Quelle banque choisir dans le cas de création d’une entreprise pour un statut freelance ?

Vous avez pris la décision de créer une entreprise sous le statut de EURL, SASU, EI(RL)… pour votre activité professionnelle ? La loi vous impose l’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Vous devez donc faire le bon choix entre les banques dites classiques comme la Société Générale et BNP Paribas et les banques en ligne tel que Manager One et Anytime.

Nous vous conseillons de préférer les banques classiques qui vous permettent de profiter de plus d’avantages et d’un large panel de prestations et de services professionnelles. Pour ces banques, il faut compter entre 40 euros et 50 euros par mois. La plupart des établissements bancaires en ligne ne proposent pas des financements pour les freelances. Vous devez donc faire attention à ce point et évaluer vos besoins avant l’ouverture de votre compte.

  • En ce qui concerne les avantages des banques en ligne

  • Plus de liberté

Si vous avez choisi le statut de freelance ou d’autoentrepreneur c’est que vous souhaitez travailler librement ! Les banques en ligne vous offrent cette liberté avec des solutions performantes et une facilité de gestion de votre compte bancaire et de vos activités financières.

  • Moins de frais

Les banques en lignes sont de nouvelles banques. Ces banques proposent des prestations identiques à celles proposées par les banques classiques (autorisation de prélèvement, RIB, CB, Virement etc…) à l’exception de certains services comme les crédits et les chéquiers et à des tarifs très attractifs

Une fois la banque choisie et le compte ouvert, il ne vous reste plus qu’à prospecter et chercher des missions intéressantes. Pour assurer votre réussite professionnelle, éviter la gestion administrative et faire décoller votre chiffre d’affaires rapidement, nous vous conseillons de choisir le portage salarial.

LinkedIn VS Viadeo, Quel réseau social professionnel choisir ?

Le web est le moyen le plus puissant pour mettre avant ses compétences et ses expériences et pour trouver des missions de consultant en portance salarial. Vous êtes indépendant en portage salarial et vous souhaitez développer votre notoriété et valoriser votre expertise sur internet pour trouver des clients facilement.

Vous pouvez vous inscrire sur les réseaux sociaux professionnels. Deux choix s’offre à vous : LinkedIn et Viadeo. Comment faire le choix ? Faut-il choisir LinkedIn ou plutôt Viadeo ou les deux à la fois ?

  • LinkedIn VS Viadeo

Les réseaux sociaux professionnels sont tellement nombreux qu’il n’est pas toujours évident de savoir sur lequel il faut s’inscrire. Pour faire le bon choix, il est nécessaire de se baser sur plusieurs criteres comme le nombre d’utilisateurs, les fonctionnalité offertes, l’expérience utilisateur et la facilité d’utilisation, le prix d’un compte premium etc…

  • Le nombre d’utilisateurs de LinkedIn et de Viadeo

Selon les dernières informations publiées par LinkedIn et par Viadeo, ces deux réseaux sociaux professionnels comptent chacun plus de 10 millions d’utilisateurs rien qu’en France. Alors si vous êtes intéressé par le marché français, vous pouvez vous inscrire sur les deux ou sur l’un des deux. La différence se fait à l’échelle intentionnelle. Vous êtes en portage salarial ou vous souhaitez trouver des missions à l’étranger. Dans ce cas, nous vous conseillons de préférer LinkedIn. En effet, ce réseau social professionnel compte plus de 360 millions d’utilisateurs partout dans le monde, tandis que Viadeo, seulement 65 millions. A noter que LinkedIn est un réseau social professionnel américain. Viadeo est français.

  • Le profil des utilisateurs des réseaux sociaux professionnels LinkedIn et Viadeo

Vous trouverez sur LinkedIn les grandes entreprises et les multinationales de plus de 10 000 salariés. Quant à Viadeo, il est plutôt utilisé par les petites et les moyenne entreprise avec moins de 1000 salariés. Vous l’aurez compris ! LinkedIn est privilégié par les chefs des grandes entreprises.

  • L’expérience utilisateur

Les fonctionnalités et les services proposées par LinkedIn et par Viadeo sont presque identique. De même pour l’interface d’utilisation et la page profil. Les deux réseaux sociaux vous permettent de rédiger un résumé sur votre travail de consultant, de mettre en avant vos expériences professionnelles, vos compétences techniques et linguistiques et les recommandations de vos anciens collègues au travail et de vos clients.

Que vous soyez sur LinkedIn ou sur Viadeo, vous pouvez utiliser des fonctionnalités de recherches et des filtrages pour trouver des clients et des missions adéquate avec votre domaine d’activité. Vous pouvez aussi rejoindre des groupes et rentrer en contact avec les recruteurs. L’interface d’utilisation de LinkedIn est plus intuitive et plus ouverte que celle de Viadeo. Même les personnes non inscrites sur LinkedIn peuvent tomber sur votre profil en effectuant une recherche sur Google. Pour pouvoir consulter un profil sur Viadeo, il est nécessaire de s’inscrire et de créer un compte.

  • Les tarifs des comptes prémium LinkedIn et Viadeo

Il existe deux versions des réseaux sociaux professionnels LinkedIn et Viadeo, une version gratuite et une version premium (version payante).

La version gratuite vous permet d’utiliser des fonctions basiques comme la création d’un profil détaillé, la recherche des missions et l’envoi des candidature. Quant à la version premium, elle vous offre la possibilité d’avoir es informations détaillées sur les personnes et les recruteurs qui ont consulté votre profil, l’accès à certaines informations personnelles, l’envoi des messages aux recruteurs.

Contrairement à Viadeo, LinkedIn propose plusieurs niveaux de premium. Une offre à 18 euros par mois et une autre à 60 euros par mois (pour les entreprises qui souhaitent recruter). Le tarif d’un compte premium Viadeo est à 9 euros par mois. Si vous souhaitez vous engager pour un an, vous payez 5 euros par mois.

  • LinkedIn ou Viadeo, lequel choisir pour trouver des missions en portage salarial ?

Tout dépend de votre demande d’activité et de vos objectifs professionnels. Si vous souhaitez trouver des missions à l’international dans de grandes entreprise, nous vous conseillons de choisir le réseau social professionnel LinkedIn. Ce réseau social prend de plus en plus de place en France et compte aujourd’hui plus de 6 millions de freelances, de salariés, de travailleurs indépendants et de consultants français. Pour trouver rapidement des missions en France, mieux vaut utiliser Viadeo. Choisir entre Viadeo et LinkedIn est une décision personnelle.

Les spécificités de Viadeo 

6 millions d’utilisateurs en France ;

65 millions d’utilisateurs dans le monde ;

Système de navigation sous formes d’onglets ;

Plus de 60 % des entreprises sont de tailles moyennes ;

Possibilité de créer un profil en une lague seulement ;

Possibilité de recommander et d’obtenir des recommandations.

Les spécifiés de LinkedIn 

6 millions d’utilisateurs en France ;

Plus de 350 millions d’utilisateurs dans le monde ;

Présence des grandes entreprises.

Facilité de création de profil et de navigation ;

Possibilité de création d’un profil en plusieurs langues ;

Possibilité de recommander et d’obtenir des recommandations.

 

  • Comment trouver des clients et des missions grâce au réseaux sociaux professionnels ?

  • Soignez votre profil : LinkedIn et Viadeo vous permettent de gagner en visibilité sur le web et d’augmenter vos chances d’être contacter par des entreprises. Vous devez créer un réseau professionnel, détailler vos objectifs, vos expériences et vos compétences clés pour être mieux référencé.
  • Profitez des avantages d’un compte premium : Comme évoqué précédemment, les versions payantes des réseaux sociaux professionnels vous permettent de bénéficier des plusieurs outils intéressants. Vous devez donc en tirer profit pour développer votre réseau.
  • Valorisez vos réalisations : Des outils en lignes sont disponibles sur LinkedIn et sur Viadeo pour que vous puissiez exposer vos réalisations (exemple : les publications et les certifications).
  • Créez de l’interactivité autour de votre profil : N’hésitez pas à contacter directement les recruteurs, à leur proposer vos prestations et à les ajouter à votre liste de contact.
  • Conclusion

Avant de vous lancer, nous vous conseillons de développer une stratégie réseau social en analysant l’environnement professionnel qui vous intéresse. Faites un tour pour découvrir ce que proposent les autres consultants pour que votre profil soit en adéquations avec les offres.

Portage Salarial Paris – Île-de-France avec CEGELEM

Envie de vous lancer dans une nouvelle expérience ? Vous habitez Paris – Île-de-France et vous êtes à la recherche d’une opportunité de travail en tant qu’indépendant ?

Qu’attendez vous pour vous lancer en portage salarial avec notre société de portage Cegelem !

 

Notre agence de portage salarial à Paris

Fort de son expérience, de son relationnel et du nombre de ses consultants, Notre agence de portage salarial Cegelem à Paris vous permet de devenir indépendant et d’exercer votre activité professionnelle en toute liberté.

Trouvez une mission en portage salarial à Paris et en Île-de-France

Leader en portage salarial à Paris et en région Parisienne, Cegelem accompagne aujourd’hui plusieurs experts (ingénieurs, cadres, formateurs…) dans le développement de leurs activités. Nous offrons à nos experts des solutions efficaces et sécurisées pour qu’ils puissent gérer parfaitement leurs missions et se concentrer sur le cœur de leurs métiers.

Une excellente organisation par secteurs d’activités

Cegelem accorde une attention particulière à tous les besoins de ses clients à Paris. Nous sommes toujours à votre disposition pour vous soutenir et pour vous aider à développer votre activité professionnelle. Un accompagnement modèle vous sera proposé à Paris et en région Parisienne.

Pourquoi devenir consultant en portage salarial à Paris et en Île-de-France ?

Un contact personnalisé

Cegelem met à votre disposition un large panel de prestation pour que vous puissiez réussir vos missions en portage salarial en Île-de-France. Que vous soyez à Paris (75), Issy les Moulineaux, Nanterre, Saint Denis, Montreuil, Bercy, Ivry sur Seine, Nogent Rueil Malmaison, La Défense, Evry, Versailles, Chartres, Poissy, Saint Quentin en Yvelines, Cergy-Pontoise, Créteil, Roissy-en-France, départements du Val d’Oise (95), Val de Marne (94), Seine-et-Marne (77), Essonne (91), Hauts-de-Seine (92), Yvelines (78), vous pouvez vous concentrer sur le cœur de votre métier et nous laisser gérer toutes les démarches administratives et juridiques.

Le portage salarial : Le meilleur statut pour les indépendant à Paris

Que vous soyez junior ou senior, vous pouvez trouver des missions intéressantes à Paris et travailler en tant que consultant en portage salarial. Les avantages qu’offre le statut de salarié porté sont innombrables. Le portage salarial est le statut idéal aussi bien pour les personnes expertes que pour les jeunes diplômés.

La sécurisation optimale de votre activité en portage salarial en Île-de-France 

Le portage salarial a été créé en 1985. Ce statut vous offre à la fois, les avantages d’un salarié et d’un indépendant (remboursement soins de santé, mutuelle, congés payés, protection sociale, assurance santé …). Faire confiance à notre société de portage salarial Cegelem c’est profiter d’un accompagnement sur mesure avant, au cours et après vos missions. La satisfaction de nos consultants en portage salarial est notre priorité.

Laissez-nous gérer toutes les démarches administratives

Pour réussir en portage salarial il est important de se concentrer sur la prospection et sur l’exécution des missions. Le portage salarial est une opportunité pour tous les professionnels qui souhaitent se concentrer sur leurs activités. Cegelem, forte de ses années d’expérience, est capable de gérer toutes vos obligations administratives pour vous aider à vous focaliser sur vos missions en portage salarial à Paris.

Un accompagnement de proximité

Choisir et intégrer une société de portage salarial sérieuse comme Cegelem c’est profiter d’un accompagnement et d’un appui. Cegelem a toujours réussi à satisfaire ses nombreux consultants à Paris et partout en France. N’hésitez pas trop, faites-nous confiance !

Le développement de vos compétences professionnelles et relationnelles

Pour réussir en portage salarial, il est nécessaire de se former et de développer ses compétences. Notre société de portage salarial à Paris saura toujours à votre disposition pour vous conseiller et pour vous aider à trouver les meilleures formations pour que vous puissiez vous adapter à tous les environnements et répondre aux besoins de tous les clients.

Devenez consultant en portage salarial à Paris!

Vous êtes convaincu des avantages qu’offre le portage salarial ? Vous souhaitez profiter des opportunités professionnelles disponibles à Paris et en Île-de-France ?  Voici les étapes qui vous permettent de devenir consultant en portage salarial avec Cegelem !

Premier contact avec Cegelem

Cegelem est toujours à votre disposition pour répondre à vos questions et pour vous faire découvrir les avantages de portage salarial et ses offres. Contactez-nous pour intégrer notre réseau !

Signature de la convention d’adhésion

La convention d’adhésion est un document important qui vous permet de vous engager avec Cegelem. Cette convention regroupe les modalités d’hébergement de votre activité au sein de Cegelem. Une fois la convention d’adhésion signée, vous aurez le droit d’accéder à nos services pour que vous puissiez réussir votre prospection commerciale.

Recherche des missions en portage salarial à Paris et en Île-de-France 

Paris et la région parisienne comptent aujourd’hui des milliers d’entreprises et de sociétés. La prospection commerciale consiste à trouver des missions en adéquation avec vos compétences et avec votre expérience. Les outils et les conseils de prospections de Cegelem vous permettent de faciliter vos recherches et de trouver des missions intéressantes.

Signature d’un contrat de travail

C’est la dernière étape. Une fois la mission validée, Cegelem vous propose un contrat de travail (CDD ou CDI) pour que vous puissiez vous lancer dans votre nouvelle expérience professionnelle.

Nos conseils pour bien réussir en portage salarial à Paris

Travaillez votre offre de services ;

Mettez à jours vos compétences et vos connaissances ;

Utilisez tous les outils web disponible pour réussir vos prospections commerciales ;

Développez un réseau de connaissance robuste ;

N’hésitez pas à nous appeler si vous avez besoins d’informations !

Le portage salarial à Lyon avec CEGELEM

Vous souhaitez développer votre activité professionnelle en portage salarial ? Vous devez faire de la prospection commerciale partout en France pour trouver des missions intéressantes. Cegelem a pour objectif de vous accompagner dans le développement de votre activité. Parmi les grandes villes françaises qui attirent les indépendants et les consultants en portage salarial, Lyon !

 

La ville de Lyon en quelques mots…

Lyon est la deuxième ville en France. S’installer à Lyon est une excellente idée pour développer rapidement son activité professionnelle en tant qu’indépendant. Avec plus de 2 millions d’habitants, Lyon et ses régions attirent les entreprises nationales et les multinationales (Lafarge, Sanofi, Mérial Renault, IBM, Arkema…).

Lyon est aujourd’hui plus qu’une ville touristique, c’est aussi une métropole innovante et un bassin économique attrayant. Que vous soyez senior ou jeune diplômé, vous allez sûrement trouver des opportunités intéressantes (en énergie, en nouvelles technologies, en chimie, en agroalimentaire, en finance, en industrie pharmaceutique, en transport…) en vous installant à Lyon !

Votre entreprise de portage salarial Cegelem est votre disposition, non seulement à Lyon, mais dans toutes les villes en Auvergne-Rhône-Alpes : Saint-Étienne (42000), Grenoble (38000), Villeurbanne (69100), Clermont-Ferrand (63000), Annecy (74000), Vénissieux (69200), Valence (26000), Chambéry (73000), Vaulx-en-Velin (69120), Saint-Priest (69800), Caluire-et-Cuire (69300), Bourg-en-Bresse (01000), Bron (69500), Saint-Martin-d’Hères (38400), Montélimar (26200), Montluçon (03100), Villefranche-sur-Saône (69400), Échirolles (38130), Annemasse (74100), Thonon-les-Bains (74200), Saint-Chamond (42400), Roanne (42300), Romans-sur-Isère (26100), Meyzieu (69330), Rillieux-la-Pape (69140), Aix-les-Bains (73100), Vienne (38200)…

 

Lancez-vous en portage salarial à Lyon avec Cegelem !

Gérez votre carrière manière indépendante

 Cela s’avère impossible au sein d’une société. Les valeurs, la culture, les enjeux de l’entreprise, la hiérarchie orientent la vie professionnelle des employés sans que ceux-ci aient un quelconque pouvoir de décision sur des choix qui, pourtant, les impliquent directement. Reprendre les commandes de sa carrière avec Cegelem est donc, une excellente opportunité. Vous trouverez dans le métier de consultant en portage salarial l’opportunité de créer votre offre, de choisir vos clients et vos partenaires en toute liberté. Cegelem sera toujours à votre disposition pour vous aider et pour vous conseiller pour que vous puissiez trouver les meilleures opportunités à Lyon.

Evitez toutes les contraintes administratives

Les qualités développées au sein d’une expertise ne sont pas nécessairement les mêmes que celles exigées par la gestion administrative. Dans le cadre du portage, ces formalités sont -réduites au strict minimum puisque c’est Cegelem qui prend cet aspect en charge.

Conservez le statut de salarié

C’est la cerise sur le gâteau ! La liberté, l’autonomie, plus la sécurité ! Certes, le montant du salaire est directement lié à vos performances commerciales, mais quels que soient les aléas de votre carnet de commande, vous êtes assuré de bénéficier de tous les avantages sociaux de ce statut. Le portage salarial affirme une volonté de maîtrise du parcours professionnel. Ce désir de se situer entre les statuts de salarié et d’indépendant démontre un véritable choix culturel que votre entreprise de portage salarial Cegelem rend possible à Lyon.

Trouvez des missions en portage salarial à Lyon

Le portage met en présence trois acteurs : le client, le consultant et notre société de portage salarial Cegelem. Le consultant trouve et réalise une mission auprès d’un client. Celui-ci ne souhaite pas salarier le consultant qui, de son côté, ne souhaite intégrer ni un statut de travailleur indépendant ni celui de profession libérale.

Cegelem fait le lien entre lui et l’entreprise. Elle signe elle-même le contrat avec le client et, à l’issue de la prestation, édite une facture que le client lui réglera. De son côté, le consultant signe, avec nous, un CDD ou un CDI correspondant au temps de sa mission.

Il est salarié et rémunéré en fin de mois sur la base de la facturation sur laquelle notre société de portage Cegelem prélève un pourcentage et déduit les charges sociales. Ainsi, le consultant reçoit un salaire net correspondant à un pourcentage de son chiffre d’affaires. Cegelem est garante de la réalisation de la mission auprès du client et du règlement de la facture auprès du consultant, qui est alors un salarié comme les autres, bénéficiant de la totalité des avantages sociaux : médecine du travail, retraite, droits à la formation, Assédic. Dégagé des tâches administratives, il peut alors se consacrer à son cœur de métier qui devient la relation client.

Faisant partie des meilleures sociétés de portage salarial en France, Cegelem accompagne aujourd’hui plusieurs experts en différents domaines sur Lyon et sa région. Alors qu’attendez vous pour en faire partie !

Avec notre bureau à Lyon, nous sommes capables de mettre à votre disposition un cadre juridique, administratif et social de proximité pour que vous puissiez réussir toutes vos missions.

Nos conseils pour bien réussir en portage salarial à Lyon

 

Déterminez vos lacunes et suivez des formations ;

Développez et entretenez votre réseau professionnel à Lyon ;

Travaillez votre offre de prestations ;

Améliorez votre présence sur le web et sur les réseaux sociaux professionnels LinkedIn et Viadeo.

Le portage salarial en Auvergne-Rhône-Alpes avec CEGELEM

Notre société de portage salarial Cegelem est disponible sur tout le territoire français. Vous habitez en Auvergne-Rhône-Alpes et vous souhaitez devenir salarié porté ? Que vous soyez à Clermont-Ferrand, à Lyon, à Grenoble, à Annecy, à Chambéry, à Valence ou à Saint Etienne, nous sommes toujours à votre disposition pour vous aider à développer votre activité professionnelle en portage salarial.

L’Auvergne-Rhône-Alpes en quelques mots

La région Auvergne-Rhône-Alpes est réputée, non seulement, pour la richesse de son patrimoine historique et culturel, mais aussi pour ses performances économiques. C’est la région préférée des consultant qui souhaitent se lancer en portage salarial et trouver facilement des missions intéressantes.

L’Auvergne-Rhône-Alpes compte plus de 300 000 entreprises de toutes tailles. Avec ce nombre d’entreprises dont la majorité exerce dans le domaine des nouvelles technologies et de l’industrie, elle est la 2eme en France en termes de PIB.

L’Auvergne-Rhône-Alpes est aussi un centre important d’échanges commerciaux avec l’étranger (Royaume-Uni ? Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Etats-Unis…). Mais ce n’est pas tout ! L’Auvergne-Rhône-Alpes c’est aussi une région touristique qui compte plus de 170 stations de ski, une vingtaine de stations thermales et de nombreux parcs, musées et sites culturels. Devenir Consultant en portage salarial avec Cegelem en Région Auvergne-Rhône-Alpes est donc une excellente idée !

Pourquoi choisir le portage salarial

Le portage salarial est une organisation du travail par laquelle un professionnel autonome confie à une structure la facturation et la gestion administrative des missions ou des prestations qu’il effectue auprès d’un client qu’il a trouvé lui-même. En échange de cette gestion, la société prélève des honoraires pour les frais de gestion, lui signe un contrat de travail, le salarie chaque mois et s’acquitte des cotisations sociales obligatoires. Le portage est donc un ménage à trois : l’entreprise cliente, le consultant, et la structure de portage. D’un côté se situe l’entreprise elle a besoin d’un consultant pour effectuer une mission, mais pour de multiples raisons, elle ne souhaite pas embaucher de nouveau salarié ni régler les prestations en honoraires.

De l’autre côté se trouve le consultant : lorsqu’il ne possède aucun statut juridique et qu’il souhaite être salarié, il se tourne vers une structure de portage. C’est elle qui facture le client en honoraires et qui, sur ce chiffre d’affaires réalisé, salarie le consultant.

Le consultant entretient un lien de subordination avec la structure de portage dont il est le salarié. En revanche, il n’a aucun lien de subordination avec son client, ce qui lui laisse une grande autonomie dans ses propositions, le choix de ses méthodes et la réalisation de ses missions. Il construit lui-même son offre, assure sa communication et réalise sa prospection commerciale. Le consultant en portage doit donc tout à la fois développer son expertise sous forme de missions, et réaliser la démarche commerciale lui permettant de trouver des clients, comme le font d’ailleurs de nombreux professionnels, salariés de sociétés de conseil ou d’informatique.

Devenir consultant en portage salarial en région Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes avec son tissu économique dense vous offre plusieurs opportunités intéressantes pour que vous puissiez développer votre activité d’indépendant. Le portage salarial est le meilleur statut à choisir. Il vous offre tous les avantages d’un salarié tout en restant indépendant. Devenir consultant en portage salarial avec Cegelem c’est profiter de la liberté d’organiser et de gérer votre activité professionnelle.

Pourquoi choisir la société de portage salarial Cegelem en Auvergne-Rhône-Alpes

Nos délégués en Auvergne-Rhône-Alpes sont là pour vous conseiller et pour vous supporter. Notre objectif est de vous aider à devenir consultant en portage salarial et à vous former parfaitement à ce nouveau métier pour assurer le développement de votre activité d’indépendant. Nos consultant en Auvergne-Rhône-Alpes interviennent dans des missions variées pour le compte de leurs clients.

Comment trouver des missions quand on est consultant

Vous vous êtes lancé en portage salarial ? Vous êtes convaincu que le portage salarial est le meilleur statut pour exercer votre activité professionnelle ? L’exercice de l’activité d’un consultant en portage salarial nécessite la recherche des missions adaptées à ses envies, à ses compétences et à son expérience.  Vous vous demandez souvent comment trouver de nouveaux clients et des missions intéressantes ? Pas d’inquiétude ! Nous allons vous aider pour que vous puissiez réussir et quel que soit votre expérience professionnelle !

 

  • Quels sont les avantages qu’offre le statut de consultant en portage salarial ?

Le statut de consultant en portage salarial vous permet de profiter de plusieurs avantages comme l’autonomie, la protection sociale du statut de salarié, la liberté de choisir votre offre de service, la liberté de négocier vos prix, la gestion administrative et juridique et le suivi de la comptabilité. Rien n’est plus simple que de devenir un consultant en portage salarial ! Vous devez choisir une société de portage salarial sérieuse. C’est cette société qui va s’occuper de la rédaction et de la conclusion de votre contrat de travail avec votre client sur la base des éléments déjà négociés. Vous l’aurez compris, le statut de salarié porté ou de consultant en portage salarial est le statut qui vous apporte accouplement et soutien, avant, durant et après votre engagement avec la société cliente.

  • Mais comment trouver des missions de consultant ?

Pour pouvoir trouver des clients intéressés par ses prestations, il est nécessaire de se poser différentes questions :

  • Quelle est mon expertise et la nature de mes services ?

Il est nécessaire de se spécialiser dans un domaine bien précis pour ensuite pouvoir convaincre son prospect de son professionnalisme. Su votre CV, vous devez préciser, au maximum 10 compétences en relation avec votre domaine d’activité.

  • A qui devrais-je proposer mon expertise ?

Soyez toujours à l’écoute des actualités en relation avec votre activité pour que vous puissiez trouver les clients auxquels vous devez vous adresser. Soyez toujours à l’écoute des prospects, n’hésitez pas leur poser toutes vos questions pour comprendre leurs besoins. Prenez des notes après chaque entretien et essayez d’optimiser vos recherches et d’être plus précis.

  • Comment pourrais-je convaincre mes clients potentiels ?

Vous devez pouvoir vendre vos prestations. Essayez de vous démarquer en précisant les compétences que vous pouvez apporter à l’entreprise cliente. Mettez en avant vos réussites professionnelles pour réussir vos prospections.

  • La stratégie efficace de prospection

Plus vous élargirez votre offre de produit/ de prestation, moins vous aurez de chance de décrocher une mission. Il est plus judicieux de proposer une micro-prestation sur laquelle vous serez plus crédible !

Votre étude du marché doit vous permettre de vérifier que les clients escomptés existent réellement. Y a-t-il des besoins identifiés à satisfaire ? Actuellement ces besoins sont-ils, ou non, bien satisfaits ? Ces futurs clients sont-ils suffisamment nombreux ? Peut-on les atteindre sans difficulté ? Nous vous conseillons de prospecter en ayant des supports de présentation de votre activité adéquate.

  • Comment faire face à la concurrence quand on est consultant ?

Vous devez faire des recherches pour identifier les profils des autres consultants. Voici quelques pistes à explorer pour mieux connaitre vos concurrents :

  • Quelles sont leurs offres de prestation ? Essayez d’évaluer leurs compétences spécifiques et de les comparer avec les tiennes ;
  • Quelles méthodologies adoptent-ils pour trouver rapidement des missions ? Sont-ils plus créatifs que vous ?
  • Quel segment de clientèle ciblent-ils ? Quels sont leurs clients actuels ?

C’est en trouvant des réponses à ces questions que vous serez capable d’améliorer vos techniques de recherches, de trouver, plus rapidement, des missions.

  • Mais où pourrais-je trouver des missions de consultant ?

  • Créez votre propre site web

Rien n’est plus simple que de créer un site web professionnel sur mesure. Le site Internet semble un bien meilleur moyen de disposer d’une vitrine facilement accessible à vos clients, prospects et partenaires… sans encombrer les armoires ! Pour autant, la construction d’un site exige au préalable une certaine maturité dans la formalisation de son offre, puis la prise en compte des contraintes inhérentes à la communication visuelle.  Nous vous conseillons de surfer sur les sites de vos concurrents, et de vous demander s’ils donnent ou pas envie !

C’est en mettant en ligne un site web que vous serez capable de vous démarquer de vos concurrents, de mettre en avant votre professionnalisme et d’impressionner vos prospects et de décrocher les missions de rêve. Le site internet est la vitrine de votre expertise et de votre sérieux. Vous pouvez même y ajouter les témoignages de vos anciens clients.

Pour améliorer le référencement de votre site internet, vous pouvez choisir soit le référencement naturel SEO ou le référencement payant SEA.

  • Trouvez une offre intéressante sur les plateformes de missions

Les plateformes de missions sont de plus nombreuses.  Ces plateformes mettent à votre disposition plusieurs opportunités. Vous pouvez trouver assez facilement des missions en adéquation avec vos compétences et avec votre expérience.  Les plateformes de missions sont des sites web de mise en relation entre les consultants et les entreprises clientes. Vous pouvez utilisez des filtres de recherche et enregistrer votre CV et votre lettre de motivation pour gagner du temps en candidature.  Centaines plateformes proposent même un accompagnement complet des formations intéressantes (rédaction de CV, rédaction de la lettre de motivation, techniques de recherches, techniques de négociation etc…)

  • Les réseaux sociaux professionnels

Les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn et Viadeo, vous permettent de créer un compte professionnel pour pouvoir mettre en avant vos compétences et pour rentrer en contact avec les entreprises qui cherchent des consultants. Ces réseaux vous offrent de la visibilité, à condition de créer un profil parfaitement clair et détaillé (expériences précédentes, nature la mission souhaitée, prétentions salariales, compétences techniques, points forts, hobbies…).

  • Les soirées networking

Pour réussir en tant que consultant, il est important de s’entourer des personnes expérimentées et de faire des rencontres intéressantes. Les évènements professionnels comme les soirées networking (réseautage) vous permettent de booster votre réseau, de rencontrer des personnes et des entreprises intéressantes, de découvrir les nouvelles offres disponibles, et de trouver des clients plus facilement.

  • Les salons professionnels

Investir dans un stand à un salon professionnel peut s’avérer inutile pour les consultants. Il suffit d’arpenter les allées de ce type de manifestation pour s’en convaincre. Cependant, pour les offres très ciblées et pour la recherche des missions intéressantes, vous pouvez réfléchir à participer à des salons spécialisés.

  • La carte de visite

Elle est indispensable et s’échange lors d’un rendez-vous. La carte visite permet à vos interlocuteurs et à vos prospects de garder une trace de votre rencontre et de vous proposer des missions. Une bonne carte de visite est sobre : votre nom, les numéros de téléphone, votre adresse, votre site/blog, etc. Évitez d’y mettre trop d’informations qui nuisent à l’essentiel, notamment vos diplômes et autres titres ronflants qui n’ajoutent rien, sauf de la confusion.

  • Le contact direct

Faites vos recherches et trouver le nom des personnes ou des entreprises susceptibles de recruter des consultant. Vous pouvez envoyer des candidatures spontanées (votre CV, vos anciennes missions, vos réalisations, vos anciens clients…). Certaines entreprises seront sûrement intéressées par vos services et vous contacteront le premier lorsqu’ils auront besoins d’un consultant.

Enfin, souvenez-vous toujours que trouver des clients est une mission vitale. Essayez de profiter de tous les outils disponibles pour rentrer en contact avec les entreprises et pour les convaincre.

  • Le réseautage

Le réseau est basé sur le principe que les amis de mes amis sont mes amis, et sur l’affirmation que n’importe quelle personne sur terre peut atteindre le reste de l’humanité facilement. Encore faut-il bien choisir la première personne de la chaîne ! De même que vous devez savoir présenter votre activité, vous devez bien cerner votre éventuel partenaire de réseau et identifier les croisements possibles de vos métiers. Vos interlocuteurs doivent avoir des postes semblables, vos secteurs d’activité doivent être les mêmes, et vos expertises complémentaires. Vous pouvez intégrer certains de vos concurrents car, outre les réponses communes à un appel d’offres important, il peut se présenter des périodes de surcharge pendant lesquelles eux ou vous ne pourrez pas faire face à la demande.

Le réseau vous permettra alors d’assurer tout de même la prestation et vos clients apprécieront. Votre attitude face à vos futurs partenaires est déterminante pour la suite de votre collaboration. Elle doit être ouverte et prudente : positionnez-vous d’emblée d’égal à égal, identifiez vos points de proximité (lieux, goûts culturels, valeurs, etc.), réfléchissez à la plus-value que vous pouvez apporter. Prenez en compte la sympathie réciproque, la compétence, l’honnêteté.

Plus de clients contre des meilleurs : comment trouver votre partenariat idéal

Lorsque vous commencez tout juste votre carrière indépendante, il y a une première pression pour décrocher autant de clients que possible et relancer votre entreprise. Bien qu’il soit important de vous assurer que vous pouvez payer vos factures, il arrive un moment où votre stratégie devrait changer pour trouver les clients qui sont vraiment les meilleurs pour votre entreprise.

Lire la suite

8 conseils pour réussir sa gestion de projet en portage salarial

Réussir le management d’un projet professionnel en portage salarial nécessite une excellente organisation et la fixation des objectifs concrets.  Vous souhaitez mener à bien vos futurs projets et missions et mettre toutes les chances de votre côté pour assurer votre réussite et pour satisfaire vos clients ? Vous êtes au bon endroit !

  • Conseil 1 : Définissez les objectifs de votre projet

Quel que soit la nature de votre projet, il doit avoir un objectif clairement défini. Assurez-vous de définir parfaitement votre objectif final et les objectifs intermédiaires que vous devez atteindre tout en prenant en considération les attentes de votre client.

L’approche SMART (Spécifique, atteignable, réaliste, temporel) peut vous aider à définir tous les objectifs en respectant les méthodes, le délai de la réalisation et les ressources mises à votre disposition.

Souvenez-vous toujours qu’il est très difficile d’imaginer un investissement dont la finalité n’a pas été parfaitement établie et fixée en avance. Discutez tous les aspects de votre projet avec votre client avant de vous engager.

  • Conseil 2 : Dessinez un planning

La réussite de vos missions en portage salarial dépend de votre sérieux et de votre implication. Soyez toujours réaliste au sujet de la vitesse et de la distance dans votre plan et concentrez-vous toujours sur les objectifs principaux.  Nous vous conseillons de dessiner un planning détaillé des différentes étapes que vous devez atteindre. Vous pouvez mettre en place des récompenses. Cette méthode, assez efficace, vous aide à gagner plus de motivation et à avancer plus rapidement.

  • Conseil 3 : Evaluez pour progresser rapidement

Notez toujours vos accomplissements et ce que vous avez réussi à réaliser pour pouvoir avancer plus rapidement. N’hésitez pas à prouver vos réalisations avec des résultats concrets. Nous vous conseillons d’organiser un ou deux meetings par semaine avec votre client.  L’évaluation de l’avancement d’un projet est une technique efficace pour déterminer ses performances, pour s’autocritiquer et pour améliorer la qualité de son travail.

  • Conseil 4 : Assurer un suivi continu avec un tableau de visualisation

Le tableau de visualisation vous aide à fixer vos objectifs par ordre prioritaire. La gestion efficace d’un projet passe par la gestion parfaite de votre temps. Le suivi continu de l’avancement de votre projet vous permet d’avoir l’esprit clair et de vous concentrer sur les tâches prioritaires.

  • Conseil 5 : Communiquez autour du projet et trouver un groupe de soutien

C’est en développant votre relationnel que vous serez capable de réussir votre projet et toutes vos missions en portage salarial. Plusieurs personnes de votre entourage peuvent vous aider à prendre les meilleures décisions et à avancer. Prenez les avis des personnes expérimentés et positives et coupez les ponts avec les personnes négatives et celles qui dévalorisent vos réalisations.

  • Conseil 6 : Evitez de vous comparer aux autres

Nous sommes tous différents c’est pour cette raison que nous avons tous des différentes sources de motivation, d’inspirations et plusieurs projets à gérer en tant que consultants. Évitez toujours de vous comparer aux autres. Vous êtes unique et votre situation ainsi que les missions que vous avez choisies ne correspond à celles de personne d’autre. Voyez-vous en tant qu’individu possédant sa propre influence et capable d’agir afin d’accomplir ses missions, atteindre ses objectifs et réussir la gestion de son projet. 

  • Conseil 7 : Soyez un challenger

Si vous souhaitez atteindre vos objectifs et réussir votre projet en tant que salarié porté, vous devez être capable de surmonter tous les obstacles et toutes les difficultés, faire face à votre sentiment de peur et essayez de progresser et d’avancer. Quel que soit votre but, vous devez être prêt à affronter tout ce qui se mettra en travers de votre chemin, être prêt à vous battre pour vos rêves !

  • Conseil 8 : Développez votre confiance en vous

La confiance en soi se gagne, se construit et s’acquiert. Vous devez être l’artisan de notre propre vie et de votre propre projet. La confiance en soi est la source de la paix de l’esprit même si votre santé matérielle n’est pas au beau fixe. Si vous êtes un leader, la confiance en soi vous donnera le pouvoir de mener et d’attendre les objectifs de votre projet. La confiance en soi et en la vie représente tout, car elle vous rendra fier de ce que vous êtes, de ce que vous faites et de ce que vous dites et vous permet de fixer efficacement vos objectifs et de les atteindre. 

Suivez ces conseils et passez à l’action, vous serez plus que satisfait des résultats et vous allez enchainer toutes les missions en portage salarial avec succès !

Fiche de renseignement : quelles sont les informations à fournir pour un salarié ?

En général, la fiche de renseignement est un document qui renseigne sur l’identité d’une personne. En entreprise, elle est établie pour fournir les informations détaillées sur le personnel. Toutes les entreprises qui possèdent une fiche de renseignement pour chacun des employés. Ce sera le meilleur moyen d’obtenir des renseignements sur la personne du salarié pour une situation donnée. Cependant, la fiche de renseignement pourra être établie sous une autre acception. Nous vous invitons à parcourir la notion de fiche de renseignement.

Lire la suite

Comment choisir sa société de portage salarial ?

Le moment est enfin venu de choisir la société de portage qui vous accompagnera dans votre vie de consultant. Pour cela, vous devez vérifier plusieurs points pour parvenir à faire le bon choix.

Vous commencerez par vous assurer de la légalité des contrats proposés. Puis vous explorerez l’aspect financier et les garanties assurées. L’aspect social n’est pas à négliger, ni l’accompagnement professionnel qui peut être offert.

 

Les honoraires de la société seront le dernier élément déterminant de votre choix. Découvrons les critères que vous devez prendre en considération pour choisir une société de portage salarial.

  • La légalité des contrats

Votre contrat de travail doit être conforme au droit du travail et aux conventions collectives. Pour vous en assurer, demandez à consulter un contrat type. Si on vous le refuse, dites au revoir et merci.

Pour qu’un tel contrat soit valable et reconnu, il doit impérativement faire apparaître la notion de « lien de subordination » entre le consultant et la structure de portage, et jamais celui de « client du consultant ».

Pour être dans la légalité, les modalités de salaire doivent être déconnectées des règlements clients. Les contrats commerciaux que votre société de portage signera avec un client que vous aurez apporté doivent, eux aussi, être conformes à la loi. Assurez-vous que c’est le cas en demandant à en consulter un exemplaire.

En ce qui concerne l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle, elle est obligatoire. Faites-vous confirmer que la structure de portage en a bien souscrit une pour ses consultants et demandez-en le montant, 500 000 euros par mission est une somme raisonnable.

Enfin, il est toujours rassurant de vérifier si la société fait partie d’un syndicat.

  • L’aspect financier

Il porte tout d’abord sur le mode de règlement des salaires. Sont-ils liés au règlement du client ? Si c’est le cas, vous ne serez payé que lorsque le client aura réglé sa facture, et cela peut parfois, en particulier avec les administrations, prendre plusieurs mois. Et si vous avez affaire à un mauvais payeur, vous ne toucherez aucune rémunération avant le règlement.

Vérifiez donc que vous êtes préservé de ces soucis et que la société de portage vous assure au moins un fixe, indépendant du règlement client.

Vérifiez également ce qui se passe en cas de non-règlement de la facture. Et si vous avez trop perçu, serez-vous contraint de rembourser ?

Assurez-vous qu’il existe un service de recouvrement des factures, et vérifiez qui, de vous ou de la société de portage, en assume les frais.

À moins que vous n’éprouviez un plaisir pervers à poursuivre un client en justice, considérez ce service comme déterminant. Cela vous permettra de dormir sur vos deux oreilles dès qu’une mission sera signée sans vous angoisser au sujet de son règlement.

La structure de portage peut être défaillante possède-t-elle une garantie financière sous forme de caution qui garantit la facturation et le salaire ?

  • L’aspect social

Comme n’importe quel salarié, vous bénéficiez de tous les avantages sociaux, le premier étant de toucher un salaire chaque fin de mois.

Vérifiez bien à nouveau ce point Vous devez au moins toucher le minimum conventionnel, quels que soient les délais de règlement.

Assurez-vous que vous êtes bien couvert par les garanties maladie et accident du travail, et que votre structure de portage a bien souscrit une assurance rapatriement pour les missions à l’étranger.

L’existence d’un comité d’entreprise (CE) n’est pas un critère de choix très important, mais son existence donne une indication sur le nombre de salariés de la société et, si celui-ci dépasse dix, sur le respect des droits de ces salariés. Assurez-vous que vous pouvez en bénéficier, et si l’on vous répond qu’il est réservé au personnel permanent, souvenez-vous qu’un CE n’est jamais réservé à une seule catégorie de salariés : dès que vous avez effectué une mission et signé un CDD, vous faites partie des effectifs et avez les mêmes droits que tout autre salarié. Demandez également à vous procurer la convention collective de votre branche.

  • L’accompagnement professionnel

De quoi, par qui sera-t-il fait ? Aurez-vous un interlocuteur unique et lequel ? Est-il dans la société depuis longtemps ? Compte-t-il y rester ? Quel est son niveau de qualification ?

Autant de questions que vous pouvez poser, car la relation entre vous et votre futur responsable des ressources humaines sera un élément important de votre évolution professionnelle.

L’appartenance à un réseau de consultants pouvait aider votre travail en solo. Ce réseau de consultants existe-t-il ? Comment la société l’entretient-elle ? Organise-t-elle des rencontres, des échanges ?

Informez-vous aussi sur les propositions de formation, et sur leurs conditions. Sont-elles offertes ou payantes ? N’oubliez pas que tout salarié a droit à vingt heures de formation gratuites par an.

Enfin, quelques structures de portage proposent parfois des missions à leurs consultants. Sachez qu’il n’entre pas dans le cahier des charges du portage salarial de fournir cette prestation, réservée à l’intérim. Certaines le font pourtant, en réclamant parfois un pourcentage sur cet apport d’affaires. Vérifiez donc ce point.

  • Les honoraires

C’est en fin de compte l’élément le moins important, car le montant de ces honoraires est à comparer avec les services rendus. Attention aux offres « low cost », qui proposent des tarifs très attractifs (jusqu’à 2% de frais de gestion), mais ne présentent strictement aucune garantie et facturent le moindre conseil.

Sachez que les sociétés de portage sérieuses facturent des honoraires moyens de 10 % à 12%. Ce montant est dégressif en fonction de votre chiffre d’affaires et les paliers sont différents selon les sociétés.

Toutefois, ce montant d’honoraires n’implique pas nécessairement une conformité avec tous les points que nous venons de voir. Vérifiez qu’ils comprennent bien l’intégralité de la gestion de vos frais professionnels. Faites soigneusement votre étude de marché car votre réussite professionnelle en tant que salarié porté en dépend.

  • Conclusion

Pour pouvoir choisir la meilleure société de portage salarial, il est nécessaire de prendre en considération ces différents points, de se renseigner et de comparer les offres proposées.

Le bien-être financier des travailleurs indépendants

De nos jours, de nombreuses personnes recherchent un travail indépendant – à la pige, à leur compte et en sous-traitance – pour développer leur carrière, bâtir des entreprises ou poursuivre ce qui les passionne.Il y a certainement de nombreux avantages à travailler de façon autonome, mais une question qui se pose souvent est de savoir si le fait de poursuivre cette carrière de bricoleur aide ou entrave la capacité…..

Lire la suite

Conseils d’entrevue client pour les travailleurs autonomes

Vous avez investi du temps et des efforts pour trouver le projet parfait, mais rien n’est finalisé tant qu’un contrat n’est pas signé. Que vous rencontriez un client existant pour examiner des possibilités de travail supplémentaire ou que vous parliez d’une proposition à un prospect potentiel…..

Lire la suite

Indépendants : 4 conseils pour vendre

Bien que les professionnels indépendants soient bien inspirés pour trouver une approche légèrement et élégante pour susciter l’intérêt des clients pour capter du chiffre d’affaire supplémentaire, le recours à une tactique similaire peut générer des profits plus importants.

Lire la suite

Comment redéfinir vos offres de services ?

Si vous avez choisi le métier de consultant c’est que vous souhaitiez avoir plus de liberté, prendre vous-même les décisions concernant votre statut professionnel, vos tarifs, le profil de vos clients et vos zones d’intervention.

 

 

Les prestations que vous proposez doivent toujours être adaptées aux besoins de vos clients. D’où l’importance de redéfinir ses offres.

Redéfinir son offre, est ce que c’est important ? Comment faire pour répondre aux besoins de tous ses clients ? Comment redéfinir son offre de prestations ? Suivez-nous !

Quand faut-il redéfinir son offre ?

Réussir son activité professionnelle en tant qu’indépendant passe par mettre en avant les bénéfices que son travail est susceptible d’apporter à ses clients.

L’importance de la mise en place d’un business plan

Le business plan est le document qui va vous accompagner tout au long de vos projets, malheureusement il est négligé par plusieurs entrepreneurs indépendants.

Le business plan vous permet de suivre une bonne stratégie pour assurer la réussite de votre activité professionnelle. Ce document permet d’avoir des informations précieuses comme :

  • Une vue globale du marché et de la concurrence ;
  • La rentabilité réelle de l’activité ;
  • Les problématiques qui peuvent survenir ;
  • Les démarches à mettre en place pour arriver aux bons résultats.

Le business plan est indispensable, non seulement pour le lancement d‘une activité professionnelle, mais aussi pour la redéfinition des offres.

Faut-il spécialiser ou élargir son offre ?

Réussir en tant consultant indépendant c’est avoir la capacité d’adaptation aux demandes des clients. En fonction du marché, il est possible, soit de se spécialiser, soit d’élargir ses offres.

Si vous souhaitez élargir votre offre, nous vous conseillons d’éviter de proposer un large éventail de prestations. Vous devez toujours prouver que vous êtes un professionnel et un expert dans un domaine bien précis afin de gagner la confiance de vos clients potentiels.

Souvenez-vous toujours que c’est l’état du marché et le nombre de vos clients qui imposent l’élargissement de votre offre. Ce sont les critères que vous devez prendre en considération pour réussir.

L’importance de l’accompagnement

La période de redéfinition de ses offres est une situation transitoire. Il est important de garder sa confiance en soi et de booster sa motivation pour pouvoir atteindre ses objectifs.

Quel que soit la problématique ou la difficulté rencontrée, n’hésitez pas à demander de l’aide. Le partage des compétences et du savoir-faire est une véritable plus-value. Vous pouvez, par exemple, participer à des réunions, à des salons professionnels et à des séminaires et développer votre relationnel sur les réseaux sociaux comme LinkedIn.

Suivre une formation peut également vous aider durant la période transitoire. Si, avec l’élargissement de votre offre, vous souhaitez changer votre statut, nous vous conseillons de portage salarial qui est une alternative intéressante à la création d’une entreprise. Le statut de salarié porté vous offre plusieurs avantages (assurance chômage, protection sociale, facilité de gestion administrative…).

Freelance, quel business en ligne choisir ?

Quoi de plus merveilleux que d’assurer sa liberté financière, gagner de l’argent en ligne en développant son propre business ? Suite à la crise économique, parvenir à boucler la fin du mois devient de plus en plus difficile, par contre, il existe beaucoup de personnes ayant réussies à gagner pas mal d’argent rien qu’en trouvant la meilleure opportunité et en lançant leurs propres business en ligne.

 

Eh oui ! Les bons plans du net existent et chaque personne est capable de percevoir de l’argent. L’internet est devenu, ces dernières années, une vraie source de richesse permettant de bénéficier non seulement d’un complément de revenus, mais d’un vrai salaire !

Je vous invite, à travers cet article, à découvrir toutes les opportunités mises à votre disposition sur le web et qui vous permettent de créer un business rentable.

Comment trouver les meilleures idées pour lancer son business en ligne ?

Le nombres d’idées de business en ligne n’a jamais cessé d’augmenter. Vous n’avez qu’à détecter la bonne idée correspondant à votre profil, à vos envies et à vos objectifs. Pour trouver les meilleures idées de business en ligne, vous pouvez commencer par étudier et par interpréter même les petits détails du domaine dans le lequel vous souhaitez évoluer. Il est également nécessaire d’être assez spécifique afin d’avoir des idées bien claires. Trouver des idées de business n’est pas simple ! Même si vous ne savez pas ce que vous cherchez, en y réfléchissant, vous serez capable de trouver un business en ligne qui va vous satisfaire !

Le web met à votre disposition plusieurs offres et différentes opportunités pour que vous puissiez créer facilement et rapidement votre business en ligne, sans risques et même avec peu de capital. Pour arriver à un bon résultat, nous vous conseillons aussi de faire le brainstorming. Cette technique vous permet de trouver d’excellentes idées. Vous n’avez qu’à prendre un stylo, une feuille ou un carnet et inscrire toutes les idées qui vous viennent en tête. Bien que cette technique puisse prendre un certain temps, elle est assez efficace et vous permet de vous distinguer de la concurrence avec des idées de business en ligne assez originales.

Souvenez-vous toujours que, même si l’idée semble banale, avec de la persévérance et du travail, vous serez capable d’en tirer les meilleurs résultats, et d’utiliser convenablement vos capacités pour faire des merveilles.

Quelques idées de business sur internet parmi lesquelles vous pouvez faire le bon choix

L’histoire a toujours tendance à retenir les vainqueurs mais par les perdants. C’est pour cette raison que nous vous proposons quelques business en ligne rentables pour que vous seriez capable de générer des gains non négligeables.

Faire du webmarketing 

L’internet est un domaine assez riche. En effet, le web regorge aujourd’hui de toutes sortes de produits promettant la richesse en très peu de temps en appliquant une stratégie marketing efficace. Une stratégie de business en ligne bien pensée vous permet de vous lancer dans le webmarketing rapidement, accroître votre visibilité en ligne et de vous positionner parmi les professionnels.

La vente sur internet est plus facile que la vente classique. L’internet est un outil assez puissant vous permettant de simplifier les différentes taches. Vous serez ainsi capable de lancer votre boutique en ligne sans trop dépenser, de mettre en valeur les produits que vous souhaitez vendre et de maintenir, d’améliorer votre business en ligne pour augmenter votre chiffre d’affaires. Pour créer votre boutique en ligne facilement, vous pouvez utiliser certaines applications d’e-commerce comme Prestashop, ou vous inscrire sur les grands sites de vente en ligne tel que eBay ou Amazon !

Créer un blog et le monétiser 

Il est également possible de marquer votre présence sur internet en créant un blog. Vos publications régulières et vos articles de qualité sauront impressionner les lecteurs et améliorer votre référencement web. Le blog vous permettra de gagner votre vie de différentes manières. Vous pouvez faire de la publicité, partager des articles sponsorisés ou choisir la technique de l’affiliation. Votre blog pourrait également vous rapporter de bonnes sommes d’argent si vous vendez des produits numériques tel que des e-books, des podcasts ou des formations audio-visuelles ! Là, vous pourrez vraiment dire que vous vivez de vos passions !

Devenir un rédacteur web 

Ce type de business en ligne est en forte progression ces dernières années. Nombreuses sont les sociétés, les entreprises ainsi que les particuliers souhaitant améliorer leur référencement web SEO en adoptant une stratégie de partage d’articles en ligne. Alors, si vous maîtrisez parfaitement les techniques de rédaction web, n’hésitez pas à lancer votre propre business en ligne en tant que rédacteur indépendant !

Créer sa propre chaîne vidéo YouTube et partager ses vidéos 

Savez-vous qu’il existe des milliards de personnes qui se connectent chaque instant aux réseaux sociaux, y compris YouTube ? La création d’une chaîne YouTube est l’un des plus rentables business en ligne. Vous n’avez qu’à investir de l’argent pour profiter des avantages d’une webcam et d’un micro de qualité, mettre en avant vos talents à travers des vidéos HD. La monétisation des vidéos YouTube a permis à certaines personnes de gagner des milliers, voire des millions d’euros chaque année. Alors pourquoi ne pas tenter cette expérience et réussir !

Maintenant votre tâche est de choisir parmi ces idées de business en ligne, ou de trouver vos propres idées en appliquant les conseils que je vous propose à travers l’article !

Comment rédiger un bon CV ?

Tout ce que vous devez savoir sur la rédaction d’un CV gagnant un emploi. Que vous recherchiez un emploi indépendant en France ou dans d’autres régions d’Europe et que vous ayez besoin d’un curriculum vitae pour le personnel, ou que vous postuliez à un poste universitaire et que vous souhaitiez améliorer votre CV académique, vous obtiendrez des réponses. à toutes vos questions ici. De plus, des conseils pratiques et d’excellents exemples de CV rédigés par des professionnels du recrutement.

Lire la suite

La valorisation du capital immatériel

Le capital immatériel, notamment la valorisation des entreprises, est un sujet d’actualité étant donné que l’économie française est immatérielle à 86%. Le capital immatériel a un impact considérable sur l’activité économique mondiale.  Vous souhaitez investir dans une entreprise déjà existante depuis longtemps ou en phase de démarrage ? Sachez que le capital immatériel est le 1er levier de la création de valeur dans les organisations.

Qu’est-ce que le capital immatériel ?

La valeur d’une société est rarement égale à sa valeur comptable. Le capital immatériel est tout ce qui n’est ni financier, ni matériel, et qui ne figure pas aux biens. Il existe trois grandes catégories du capital immatériel :

  • Le capital humain ;
  • Le capital structurel interne ;
  • Le capital relationnel externe ;

Savez-vous qu’entre 60% et 90% de la valeur de votre entreprise repose sur ses actifs immatériels ? Prenons par exemple UBER qui est la plus grande société de taxi à zéro véhicule ! UBER est le parfait exemple des entreprises qui ont fait leur richesse « sans matériels ».

Pour vivre et pour se développer, n’importe quelle entreprise a besoin de ressources financières, notamment à long terme, qu’elle obtient le plus souvent en vendant de nouvelles actions, dont le prix reste difficile à évaluer, rendant clé la question de la valorisation des entreprises.

Mais en quoi consiste exactement la valorisation d’une entreprise ?

« Valoriser, c’est faire le lien entre son passé, son histoire, son futur et son potentiel, pour décider comment agir. » (Mauhin, 2015)

La valorisation d’une entreprise est un sujet plus ou moins complexe. La valorisation consiste à évaluer d’une manière précise plusieurs éléments inscrits au bilan de l’entreprise. Ces éléments peuvent être soit des éléments de l’actif, soit des éléments du passif, et doivent être évalués d’une manière indépendante et séparée les uns des autres. L’évaluation de ces éléments peut être suivie d’une réévaluation pour plus de précision tout en appliquant des méthodes pertinentes.

En ce qui concerne les valeurs cachées de l’entreprise

Le capital immatériel est une notion invisible. En d’autres termes, le capital immatériel= la valeur totale de l’entreprise- Le capital matériels. La mise en évidence des valeurs cachées d’une entreprise est basée sur l’expérience, l’engagement, l’ambiance générale, le bien être, la crédibilité, la motivation, la vision, le charisme du patron, la passion du métier, la communication, les performances, les parties prenantes, le système managérial et l’esprit d’équipe. Ces composantes sont les composantes du capital immatériel ayant un réel impact sur la valeur d’une entreprise.

De plus, les actifs immatériels d’une entreprise peuvent être classés en 9 grandes catégories, le capital client, le capital humain, le capital partenaire, le capital savoir, le capital notoriété, le capital organisationnel, le capital d’information, le capital écologique et sociétale et le capital actionnaires.

Qu’est-ce que la valorisation du capital immatériel d’une entreprise ?

La valorisation d’une entreprise est souvent le fruit de calculs liés à l’anticipation des gains futurs de l’entreprise. Quelle que soit la méthode employée, la valorisation du capital immatériel d’une entreprise est une tâche difficile. Le capital immatériel représente la richesse cachée d’une entreprise basée sur les marques, brevets, savoir-faire, technologie, systèmes d’information etc.…, ainsi qu’une fraction importante de sa valeur générale et globale. Selon la banque Mondiale, la valeur immatérielle représente plus de 86 % de l’économie française. Cette valeur est la clé de richesse de n’importe quelle entreprise. Cette richesse est basée sur : les clients, le savoir, les partenaires, le sociétal, l’environnement, la marque, les actionnaires, l’organisation générale et structurale, les systèmes d’information, ainsi que sur l’humain.

Importance d’évaluation et de valorisation du capital immatériel

« Le capital immatériel est constituant de l’entreprise, identifiable séparément, qui participe aux opérations génératrices de rentabilité présente ou future, mais dont la valeur ne figure pas au bilan. » (Fustec, 2006)

La valorisation financière du capital immatériel d’une entreprise est une étape clef lors d’une levée de fonds et passe par l’évaluation de cette richesse immatérielle. Ensemble, elles permettent de s’assurer que les performances de l’entreprise sont en bon état. La valorisation du capital immatériel permet de donner plus de transparence aux ressources, de contrôler la qualité des actifs immatériels et d’évaluer et d’anticiper l’impact des plans d’actions et des stratégies. L’évaluation et la valorisation du capital immatériel de l’entreprise reposent sur une étude détaillée sur tous les actifs stratégiques.

Quelles sont les méthodes permettant de valoriser le capital immatériel ?

La valorisation du capital immatériel d’une entreprise vise à évaluer tout ce qui n’apparait pas sur le bilan, et pourtant constitue de la valeur d’entreprise.  Les étapes de la valorisation du capital immatériel de l’entreprise sont les suivantes :

La cartographie du capital immatériel

La cartographie du capital immatériel est la première étape permettant de valoriser ce capital. Cartographier permet de définir les caractéristiques et les particularités de chaque composante pour une facilité d’évaluation. Chaque composante est ainsi découpée en un nombre de sous éléments (indicateurs).

Les indicateurs forment 3 catégories : Les généraux à toutes les entreprises, les particuliers à un secteur d’activité précis et les spécifiques à l’entreprise étudiée. Les indicateurs permettent d’évaluer et d’apprécier les qualités et les potentiels des ressources immatérielles.

L’analyse dynamique du capital immatériel

La valeur immatérielle d’une entreprise, n’est pas uniquement une addition d’actifs, c’est également les capacités de l’entreprise à s’améliorer, à se développer et à mettre en place un plan d’action et une stratégie efficace tout en faisant interagir les actifs. Cette étape de valorisation consiste donc à rechercher les indicateurs qui évaluent les interactions entre les différentes composantes et qui témoignent parfaitement la capacité de développement de l’entreprise.

L’évaluation et la valorisation qualitative du capital immatériel

Généralement, le capital immatériel ne peut être valorisé d’une manière quantitative, mais plutôt qualitative. En effet, la richesse du capital immatériel repose sur son suivie sur le temps et sur l’amélioration durable de sa qualité.

Enfin la valorisation du capital immatériel d’une entreprise ne peut être établie que suite à une évaluation financière tenant en compte le contexte, le modèle et les atouts unique de cette entreprise.

La communication et ses enjeux pour les indépendants

La communication est définie comme étant la relation dynamique établie entre 2 ou plusieurs personnes. Il s’agit d’une technique d’échange d’informations basée sur des moyens médiatiques de publicité. La communication a considérablement évolué ces dernières années. Elle est devenue indispensable pour assurer sa réussite, que ce soit dans la vie réelle ou dans les espaces virtuels.

La communication et ses enjeux

Être présent sur le web est aujourd’hui incontournable pour les particuliers et les entreprises. Cette présence ne peut être assurée qu’à travers des moyens de communication performants établis par une agence bien expérimentée ! Que vous souhaitiez faire décoller votre business sur le net, attirer et convertir des clients potentiels ou mettre en avant les valeurs de votre marque, la communication saura vous assurer réussite.

La communication digitale est basée sur l’échange d’informations partout sur le web. Une communication n’est efficace que si elle est basée sur des supports permettant de générer du trafic comme les réseaux sociaux, les vidéos, les forums, les sites web, les blogs etc…

Une technique de communication ciblée est une garantie de réussite professionnelle, quel que soit le domaine d’activité. Que vous soyez un autoentrepreneur, un commerçant, un chef d’entreprise, un artiste ou un artisan, mettre en avant votre domaine d’activité nécessite un bon investissement et un travail de fond et de qualité.

La communication s’étend de l’utilisation des supports publicitaires disponibles en ligne à la publication d’annonces sur des supports de communication classiques comme les journaux. Quel que soit la nature de la publicité et sa manière de diffusion, elle participe efficacement à mettre en avant son image de marque et à développer sa clientèle.

Pourquoi tous les indépendants ne peuvent s’en passer ?

Quoi de plus merveilleux que de se faire connaitre dans le monde entier, diffuser ses messages et ses points de vue ou promouvoir son activité professionnelle ? On estime que, chaque seconde, des milliers de vidéos et de publications sont partagées et des millions de personnes se connectent sur le web pour découvrir les nouveautés ! C’est autant d’internautes que vous êtes capable de toucher avec vos techniques de communication ! Ces chiffres donnent forcément envie à une marque d’être présente au mieux sur le 2ème moteur de recherche du monde.

La communication digitale basée sur des stratégies efficaces est le meilleur moyen pour cibler sa clientèle en diffusant tout type d’informations en relation avec ses prestations en tant que freelance.

Comment évaluer sa stratégie de communication ?

Pour qualifier une technique de communication de réussite, il est nécessaire de prendre en considération plusieurs critères comme :

  • Le nombre de commentaire et le taux d’interaction avec le contenu que vous diffusez ;
  • Les résultats mesurables suite à la diffusion de vos messages, comme le taux de rebond ;
  • L’impact de vos stratégies de communication sur le référencement naturel (SEO) de votre site internet.

On parle de réussite ou de viralité d’un contenu en communication lorsqu’il est partagé de manière massive et exponentielle, comme un phénomène de « contamination » ! La réaction émotionnelle des internautes est l’un des critères d’évaluation de l’efficacité. Il est donc nécessaire que vos supports de communication engendrent toujours une réaction intense et positive !

En d’autres termes, une technique de communication réussi assure l’explosion de l’audience grâce au partage sur les différents sites et réseaux sociaux. Une communication efficace doit toujours sortir de l’ordinaire et être caractérisée par son caractère impressionnant.

Pourquoi faire appel à une agence de communication ?

Besoin de réinventer et de faire décoller votre business sur le Net ? Aujourd’hui, les entreprises qui font appels à des agences de communication obtiennent un taux de clics 30% plus élevé et un taux de conversion web 40% plus important que ceux qui ne le font pas.

Une agence de communication expérimentée est en mesure d’analyser l’historique et les résultats de vos anciennes techniques de communication pour améliorer votre stratégie, afin de développer votre réputation et votre présence sur le web.

Souvenez-vous toujours que, pour une stratégie de communication, il est indispensable de préférer la qualité qu’à la quantité.

C’est en veillant la curiosité chez vos destinataires que vous serez capable d’exprimer tous vos points de vue et de présenter vos compétences d’une manière efficace et originale.

Devenez consultant indépendant !

Indépendant, votre guide pour un CV parfait

Vous venez juste de tomber sur l’offre d’emploi qui satisfait parfaitement vos envies et qui est en accord avec vos compétences professionnelles ? Vous souhaitez postuler et décrocher ce poste ? Commencez par rédiger un CV de qualité qui saura attirer l’attention des recruteurs, voire même les séduire !

 

Nous vous invitons, à travers cet article, à découvrir la méthode la plus efficace pour attirer l’attention des recruteurs avec votre CV afin de les convaincre !

Comment sortir du lot et attirer l’attention des recruteurs ?

A chaque fois que vous répondez à une annonce, vous êtes en concurrence avec des centaines, voire des milliers de candidats. Malheureusement les recruteurs n’ont pas assez de temps pour découvrir attentivement chaque CV, et c’est pour cette raison que la plupart des demandeurs d’emploi n’ont aucun retour sur leur candidature. Un seul moyen vous permet de sortir du lot : impressionner les recruteurs avec CV !

Savez-vous que plus le poste est spécifique, plus le niveau de compétition se réduit ?  C’est la meilleure occasion pour postuler, vous démarquer et attirer l’attention des recruteurs. Décrocher un emploi est à la fois simple et compliqué mais surtout basé sur l’attirance vis-à-vis votre CV.

Voici ce que vous devez faire pour vous démarquer avec un CV unique et de haute qualité !

Veillez à ce que vos informations personnelles soient bien organisées et claires

Ce n’est qu’en 10 secondes que les recruteurs décident de poursuivre ou non l’étude d’une candidature. Si vos informations personnelles (nom, prénom, adresse et contacts) ne sont pas claires et sont mal organisées, le recruteur va directement abandonner l’étude de votre candidature. N’obligez pas le recruteur à aller chercher vos informations personnelles ailleurs que là où il s’attend à les trouver !

Organisez vos expériences professionnelles !

Le recruteur cherche à connaitre les postes que vous avez déjà occupés et vos expériences professionnelles. Veillez à ce que vos experiences soient organisées par ordre chronologique (de la plus récente à la plus ancienne). N’oubliez pas de mentionner les dates pour chaque poste et si votre entreprise est connue, il suffit de mentionner le nom et le titre uniquement. Votre CV ne doit jamais être encombré d’informations.

Choisissez un thème séduisant pour mettre en valeur votre CV

Lorsque vous rédigez votre CV vous devez accorder de l’importance, non seulement au contenu, mais aussi à la mise en page, aux couleurs et au thème. Le thème d’un CV n’a pas uniquement un rôle esthétique, il est indispensable pour que vous puissiez vous démarquer des autres candidatures.

Choisissez le thème en fonction de votre domaine d’activité. Un thème pour CV adapté à votre activité est avant tout un thème original qui permet de mettre en avant, non seulement les ponts les plus importants qui vous permettent de vous démarquer des autres candidats, mais aussi votre savoir-faire et votre

3 erreurs à éviter !

La présentation et la mise en page de votre CV sont loin d’être des simples détails ! Votre CV doit être parfait pour que vous puissiez vous imposer face à vos concurrents.

De l’alignement des paragraphes, au choix des polices pour les paragraphes et pour les titres, en passant par le choix des couleurs et l’organisation des rubriques, la réussite d’un CV nécessite de l’effort pour pouvoir impressionner les recruteurs.

1/ Une densité assez élevée des blocs et des rubriques

La clarté, la simplicité et l’organisation parfaite des rubriques sont les qualités qui caractérisent un CV efficace. Plus vous ajouter des longs paragraphes assez denses de texte à votre CV, plus vous diminuez vos chances auprès des recruteurs. Veillez à ce que les rubriques de votre CV soient bien aérées. C’est la garantie d’une bonne première impression !

2/ l’originalité mal maîtrisée

Tout le monde souhaite se démarquer avec un CV assez original, mais faites attention ! La créativité et la sobriété sont indispensables. Les CV originaux qui plaisent aux recruteurs sont rares. Vous devez maîtriser parfaitement tous les outils graphiques que vous utilisez pour que vous puissiez satisfaire les recruteurs et mettre en avant vos talents, votre savoir-faire et votre créativité.

3/Le CV avec plusieurs pages

Bien que certains recruteurs acceptent des CV de 2 à 3 pages, il est nécessaire de justifier son expérience professionnelle et de prouver la nécessité des pages. Mais, mieux vaut réduire son CV à une seule page pour rester dans la norme ! N’oubliez surtout pas que votre document doit être toujours bien aéré quel que soit le nombre de page. Devenez consultant indépendant !

Comment maitriser le stress quand on est freelance ?

Le stress fait aujourd’hui partie du quotidien de nombreuses personnes travaillant en freelance. Tout le monde a besoin d’une petite dose de stress dans sa vie pour performer. Mais trop de stress ou trop de tension peut provoquer différentes problématiques, que ce soit au niveau physique ou au niveau psychique.

Lire la suite

Développer sa motivation en tant qu’indépendant

La motivation est la composante ou le processus qui règle son engagement pour une activité précise. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction, avec l’intensité souhaitée, et en assure la prolongation jusqu’à l’aboutissement ou l’interruption.

 

Elle se manifeste habituellement par le déploiement d’une énergie (sous divers aspects telle que l’enthousiasme, l’assiduité, la persévérance), la motivation est trivialement assimilée à une « réserve d’énergie ».

Comment chasser les parasites qui obstruent ma motivation ?

Vous le savez, tout commence par une motivation, et parfois on en manque. Il est question de trouver en soi les ressources pour dépasser les barrières qui se dressent devant nos désirs de réussite, et débloquer cette motivation afin de poursuivre son objectif.

Il y a certains facteurs qui entrent en conflits avec la mise en action véritable d’un projet et voici les principaux :

  • La résistance aux changements : « Phénomène induisant une modification de l’environnement pouvant provoquer une anxiété dû à la modification des repères habituels ». Comme se dire que finalement les « fast-food » nous conviennent et que l’on est finalement très bien dans sa peau. Car se lever plus tôt, changer son alimentation et pousser son corps à dépasser ses limites fait sortir de sa zone de confort.
  • La motivation extrinsèque : C’est une fausse motivation, car elle est privée de conviction et de satisfaction. Par exemple avoir peu d’intérêt pour le sport, mais en faire pour plaire à quelqu’un ou lui faire plaisir. Cette motivation n’a pas de réel intérêt pour soi-même, la cible qui se cache derrière n’est pas perçue comme primordial voir vitale (contrairement aux personnes malades ou en surpoids par exemple).
  • Le manque d’organisation : il rend la vue floue et confuse logique que la pagaille décourage.

Avoir l’esprit clair

Afin de vous aider à nettoyer votre cerveau de ces parasites contre-productif, vous devez noter tous vos objectifs et tout ce que vous souhaitez atteindre en tant qu’indépendant. En partant de vos objectifs, votre motivation sera plus grande, car vous allez faire de votre mieux pour atteindre votre but !

L’intérêt de l’organisation, tant dans sa conception que dans sa gestion, est de prendre en compte pour essayer de la réduire, la tension naturelle qui existe spontanément entre l’objectif et les moyens disponibles et/ou réunis pour y parvenir.

Autrement dit c’est le pilier qui tient l’objectif, sans cela tout s’éparpille, on ne sait plus où on va ni comment s’en sortir. Résultat, on finit par se laisser submerger par la démotivation pour retourner dans le cercle de la procrastination, le culte du « tout remettre au lendemain ».

Identifier ce qui gaspille ton temps

Si votre principal voleur de temps est le travail, car il vous prend pratiquement toute ta journée, l’éventuelle solution serait de privilégier la marche (si le lieu de travail le permet) ou le vélo pour vous y rendre. Grâce à cet aménagement, vous ne restez pas sédentaire, car vous pratiquez une activité sportive en allant au boulot.