Qu’est-ce que le homeshoring ?

Le homeshoring est un nouveau mode de gestion des rapports entre une entreprise et ses clients par l’entremise de professionnels travaillant à domicile. Il fonctionne sur le principe de centre d’accueil avec des conseillers qui exercent leur activité en télétravail. Il est donc possible de devenir salarié du centre d’appel ou d’être un travailleur indépendant grâce au portage salarial.

Qu’est-ce que le homeshoring ?

Apparu aux États-Unis dans les années 2000, le homeshoring permet d’externaliser les services de relation client. Le travailleur indépendant est un téléconseiller qui réalise des missions d’appels téléphoniques entrants et/ou sortants. Il peut être amené à choisir le statut d’autoentrepreneur, créer une SARL ou bien encore se rapprocher d’une entreprise de portage salarial.

Avec les évolutions des technologies de communication et du monde du travail, notamment au regard du home office qui se développe de plus en plus, les missions en homeshoring se sont diversifiées. Il ne s’agit plus uniquement de traiter des appels commerciaux mais aussi par exemple de :

  • Gérer les emails clients du backoffice ou de l’outil CRM
  • Prendre le rôle de modérateur sur les réseaux sociaux
  • Faire de la prise de rendez-vous
  • Assurer un service d’assistance ou de SAV à distance
  • Faire du recouvrement…

 

Dans quel secteur exercer le homeshoring ?

De nombreuses entreprises peuvent utiliser les services d’un indépendant en homeshoring car beaucoup d’entre elles ont besoin d’aide pour gérer leur service client. Conquête, fidélisation, animation des réseaux sociaux… Plutôt que de solliciter les services d’un centre d’appel offshore, le homeshoring est une solution pratique pour les entreprises des secteurs de l’assurance, de la banque, de la téléphonie, de l’e-commerce, des médias, de la presse… Le travailleur non salarié en homeshoring a tout un panel de domaines vers lesquels s’orienter en fonction de ses affinités. Quasiment tous les secteurs d’activité peuvent être concernés.

 

Quels sont les avantages du homeshoring ?

Il convient d’aborder cette question sous 2 aspects, du point de vue de l’autoentrepreneur et de celui de son entreprise cliente. Les 2 parties ont en effet plusieurs bénéfices à tirer du homeshoring.

 

Les atouts du homeshoring pour les indépendants

Premier avantage, un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Le travailleur indépendant peut en effet exercer son métier depuis son domicile, sans stress. Il s’organise sans pression pour achever ses missions tout en réservant du temps pour ses activités personnelles. De plus, le TNS s’offre également la possibilité de travailler avec des clients qu’il choisit librement. Il peut d’ailleurs travailler avec plusieurs entreprises clientes ou bien être aussi salarié d’une autre société en parallèle.

Il n’existe pas de lien hiérarchique, le travailleur est totalement autonome. Il lui incombe simplement de respecter les conditions et les objectifs de la mission qui lui a été confiée. Ces nouvelles méthodes de travail répondent pleinement à l’engouement récent des Français pour le statut d’indépendant.

 

Les atouts du homeshoring pour les entreprises

Du côté de l’entreprise, choisir un autoentrepreneur pour gérer sa relation client en homeshoring est un bon moyen d’éviter de délocaliser cette prestation et de participer au développement de l’économie française. Plutôt que de signer un contrat avec un centre d’appels offshore, l’entreprise se rapproche de homeshorers français.

Financièrement, cette méthode permet également à l’entreprise d’être plus compétitive et flexible puisqu’elle n’a pas besoin d’embaucher de nouveaux salariés. Il n’y a pas besoin d’engager un processus long de recrutement et les charges patronales sont en plus assumées par le TNS. L’entreprise profite tout de suite de compétences professionnelles adéquates pour sa mission.

 

Les inconvénients du homeshoring

Pour le homeshorer, il faut bien évidemment avoir la fibre commerciale et apprécier de travailler en solo. Tout le monde n’est pas capable d’exercer un métier sans réelle structure. Il faut donc pouvoir faire face à l’isolement, être suffisamment autonome et rigoureux pour s’organiser au mieux. On note également un souci du côté des revenus perçus en homeshoring, ils sont parfois peu élevés et demandent de doubler les missions pour obtenir un chiffre d’affaires correct.

Côté entreprise, le homeshoring a pour principal inconvénient d’avoir à gérer des équipes à distance. Toutefois, avec le développement des outils collaboratifs pour travailler en homeoffice, cet inconvénient peut vite être évincé.

 

Homeshoring et portage salarial

Il est tout à fait possible d’exercer son métier en homeshoring tout en étant salarié porté. Dans cette configuration, le travailleur indépendant devient salarié de l’entreprise de portage salarial. Il en retire tous les bénéfices du statut de salarié (à contrario de celui de micro-entrepreneur beaucoup plus précaire !) en cotisant pour la retraite, le chômage et la couverture sociale.

En portage salarial, il est également possible de choisir ses clients librement, sans contrainte. Pas la peine non plus de perdre du temps avec des formalités administratives, l’entreprise de portage s’en charge pour le compte de l’indépendant. Enfin, ce dernier pourra aussi bénéficier d’un accompagnement pour mieux gérer son activité ou bien encore se former.

 

Voir aussi :