Déblocage anticipé de l’épargne retraite pour les indépendants

Si vous êtes indépendant et dans une situation financière critique à cause de la pandémie de Covid-19, vous pouvez demander le déblocage de votre épargne retraite. Le montant maximum du rachat de votre épargne (contrats Madelin et PER) est fixé à 8 000 euros. Vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour faire votre démarche. Explications en détail.

Dans quels cas pouvez-vous débloquer votre épargne retraite ?

Les plans d’épargne retraite sont d’ordinaire bloqués jusqu’à votre départ en retraite. Dans certains cas, cependant, il est possible de procéder à un déblocage anticipé :

  • Invalidité
  • Décès du conjoint ou partenaire pacsé
  • Cessation d’activité avec liquidation judiciaire
  • Surendettement
  • Fin des droits d’accès aux allocations chômage

Ces conditions sont spécifiées dans votre contrat, elles peuvent changer d’un plan d’épargne retraite à l’autre. Pensez à le vérifier.

 

Nouvelle possibilité de déblocage de votre épargne retraite

La pandémie de Coronavirus a mis de nombreux indépendants en difficulté. Plusieurs aides pour les travailleurs non-salariés ont été mises en place par le Gouvernement dont notamment un Fonds de Solidarité. Une nouvelle loi vient d’être promulguée afin de permettre aux travailleurs non salariés fortement touchés par la crise de débloquer leur épargne retraite. Adopté fin juillet 2020 par les sénateurs et députés en commission mixte paritaire, cette troisième loi de finances rectificative autorise le déblocage de 8 000 € maximum. Elle concerne les plans d’épargne retraite et contrats Madelin (classiques et agricoles) des professions libérales, artisans, commerçants et travailleurs indépendants.

 

Quelles conditions remplir pour débloquer votre épargne retraite ?

Afin de profiter de ce déblocage anticipé exceptionnel, vous devez :

  • Avoir une activité professionnelle fortement réduite à cause de la pandémie
  • Avoir souscrit votre plan d’épargne retraite avant le 10 juin 2020
  • Faire votre demande avant le 31 décembre 2020
  • Joindre une attestation sur l’honneur indiquant que votre demande ne dépasse pas le plafond des 8 000 € fixé

 

Comment faire cette démarche ?

Vous devez faire votre demande auprès de votre assureur ou du gestionnaire qui gère votre PER. Il est tenu de vous faire le versement dans un délai d’un mois à compter de la réception de votre demande de déblocage exceptionnel.

 

Le déblocage de votre épargne retraite est-il imposé ?

Tout dépend de la somme que vous allez souhaiter débloquer. En effet, les parlementaires se sont accordés sur un montant en dessous duquel votre rachat (partiel ou total d’un ou plusieurs contrats) sera exonéré d’impôt, il est fixé à 2 000 €. En revanche, si vous dépassez ce montant, vous serez soumis à une imposition selon votre tranche marginale d’imposition. Notez que la part du montant débloqué qui correspond aux intérêts perçus est aussi soumis à des  prélèvements sociaux de 17,2 %.

A titre d’exemple, si vous êtes imposé à un taux marginal de 30 % et que vous débloquez 8 000 € dont 2 000 € ont été générés grâce aux intérêts, vous toucherez 5 800 € environ une fois l’impôt réglé.

Nous vous encourageons à bien anticiper le montant de votre impôt suite à votre déblocage car il pourrait s’avérer ne pas être profitable pour vous. Les retraits sur un livret A peuvent être plus intéressants puisque que ce système d’épargne est conçu pour les projets ou besoins de trésorerie à court-terme et donc, non soumis à imposition. Un plan d’épargne retraite est à l’inverse une solution qui a pour but, à long terme, d’augmenter le montant de vos ressources mensuelles une fois à la retraite.

 

Comment sécuriser sa retraite ?

Le plan d’épargne retraite est une option que tous les banquiers vous recommanderont. Car, vous n’êtes pas sans le savoir, en tant que travailleur indépendant, vous ne pourrez pas bénéficier d’une retraite aussi généreuse que celle des salariés. Le portage salarial peut aussi être une solution pour augmenter votre niveau de revenus même après avoir cessé de travailler. En effet, portage salarial et retraite sont compatibles car même une fois retraité(e), vous pouvez continuer de travailler ponctuellement pour générer un complément de ressources

Devenir salarié porté après la retraite comporte plusieurs avantages

  • Vous augmentez vos revenus car il ne faut pas l’oublier, votre retraite sera toujours moins élevée que vous revenus lorsque vous étiez encore actif professionnellement
  • Vous gardez un lien social en continuant de fréquenter le monde du travail
  • Vous maintenez un bon rythme quotidien et continuez de vous sentir utile

 

Portage salarial et retraite, y a-t-il des limites ?

Vous pouvez exercer le métier que vous souhaitez, en revanche, vos revenus sont plafonnés. Par exemple, si vous bénéficiez du régime général, vous ne devez pas excéder les montants de salaire perçus les 3 derniers mois de votre activité ou les 160% du SMIC. Bien sûr, c’est le plafond le plus avantageux qui est retenu. Pas d’inquiétude, si vous dépassez les montants fixés par la loi, le versement de votre retraite sera tout simplement suspendu pendant la durée de votre mission en portage salarial.

Voir aussi :