Comment rédiger un bon CV ?

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle

Les premières impressions comptent, en particulier lors de la candidature à un emploi.

Rédiger un bon CV peut être l’un des défis les plus difficiles de la recherche d’un emploi. La plupart des employeurs ne passent que quelques secondes à scanner chaque CV avant de le placer dans la pile «Oui» ou «Non».

Dur. Mais n’ayez crainte ! Nous avons compilé notre top astuces sur la façon de montrer au monde « c’est moi! » et obtenir cet entretien très important.
Découvrez comment rédiger un bon CV et découvrir des astuces et conseils pratiques.

Choisissez le meilleur format de CV

Chaque fois que vous recherchez un emploi, vous rivalisez en moyenne avec 250 autres candidats.

Oui, vous avez bien lu.
Imaginez que vous soyez le recruteur et que vous deviez examiner 250 candidatures. Les lisez-vous tous attentivement ? Non, bien sûr que non.

Les recruteurs ne passent que 6 secondes à parcourir chaque CV.
Donc, la toute première impression est la clé. Si vous soumettez un document soigné et bien organisé, vous convaincrez les recruteurs de consacrer plus de temps à votre CV.

Un CV mal formaté, par contre, vous écartera lors de la première révision.

Si vous venez tout juste de sortir de l’école et que vous avez besoin d’écrire un CV d’étudiant sans expérience, placez votre section formation au-dessus de votre expérience professionnelle.

Structure type d’un CV

  • En-tête CV avec informations de contact
  • Profil personnel: objectif ou résumé du CV
  • L’expérience professionnelle
  • Éducation
  • Compétences
  • Sections Supplémentaires

Lorsque vous remplissez les sections, gardez toujours à l’esprit les règles de formatage CV :

Optez pour l’une des polices de caractères de CV standard : Arial, Tahoma ou Helvetica si vous préférez les polices sans empattement et Times New Roman ou Bookman Old Style si les polices empattées sont votre choix habituel.

Utilisez une taille de police de 11 à 12 points et un espacement simple.
Pour votre nom et les titres de section, choisissez une taille de police de 14 à 16 points.

Choisissez des polices claires et lisibles

Soyez cohérent avec la mise en page

Définissez des marges de 2.5cm/3cm minimum pour les quatre côtés.
Assurez-vous que les titres de votre CV sont uniformes – agrandissez-les et mettez-les en gras, mais évitez les italiques et les soulignés.

Tenez-vous-en à un seul format de date sur votre CV : par exemple, 11-2017 ou novembre 2017.

Moins vaut plus.
L’espace blanc est votre ami – les recruteurs ont besoin d’espace pour respirer!

De plus, la plupart du temps, après l’envoi de votre CV, celui-ci sera imprimé à l’encre noire sur du papier blanc. Trop de graphiques pourraient le rendre illisible.

Ne couvrez pas votre CV de graphiques fantaisistes

Soyez cohérent avec la mise en page

Définissez des marges de 2.5cm/3cm minimum pour les quatre côtés.
Assurez-vous que les titres de votre CV sont uniformes – agrandissez-les et mettez-les en gras, mais évitez les italiques et les soulignés.

Tenez-vous-en à un seul format de date sur votre CV : par exemple, 11-2017 ou novembre 2017.

Ne faites pas partie des candidats coincés dans les années 90 qui pensent devoir inclure chaque détail de leur vie dans leur CV.

Embaucher, de nos jours, est une affaire effrénée. Personne n’a le temps de s’occuper de l’école secondaire que vous avez fréquentée ou de lire plus de 10 listes à puces de vos emplois précédents.

Faites votre CV bref et pertinent

Astuce de pro : Une fois que vous avez fini de taper, sauvegardez votre CV au format PDF pour vous assurer que sa mise en page reste intacte. Mais faites très attention à la description du poste. Certains employeurs n’accepteront pas un CV en PDF. Si tel est le cas, envoyez votre CV en format Word.

Ajoutez vos informations de contact de la bonne façon

Vous voulez que les recruteurs vous recontactent, vous devez donc leur faire savoir comment ils peuvent vous joindre.

La section des informations de contact semble assez simple, mais voici la raison pour laquelle elle pourrait être délicate :

Les recruteurs l’utiliseront pour faire des recherches en ligne.
Si vos profils de médias sociaux ne sont pas professionnels ou si les informations de votre profil LinkedIn ne correspondent pas à celles de votre CV, vous êtes immédiatement hors course.

Pensez à vérifier votre présence en ligne avant que les recruteurs ne vous regardent !

Dans la section contact

  • Nom complet
  • Titre professionnel
  • Adresse e-mail
  • Numéro de téléphone
  • Réseaux sociaux
  • Adresse du domicile

Commencez avec un CV de Profil personnel

Après avoir inséré leurs coordonnées sur un CV, la plupart des candidats se lancent dans leur expérience de travail ou leur formation.
Mais vous ferez mieux que ça, l’employeur se souviendra de vous !

Votre profil personnel sera soit :
Un Objectif soit Un résumé

L’objectif

ERREUR

Infirmière nouvellement licenciée à la recherche d’un rôle infirmier stimulant dans un établissement médical où je peux mettre mes compétences à l’épreuve.

Pas terrible, non ? Le problème est que, dans cet objectif de CV, le résultat final est fondamentalement «Je veux un travail parce que j’ai appris pour le travail».

BON

Une infirmière diplômée NMC agréée et fiable, formée pour travailler dans des environnements très stressants et rester calme sous la pression. Nous nous efforçons de tirer parti de compétences méticuleuses en tenue de documents et en analyse pour aider l’Hôpital St. Francis et faire face à vos prochains défis

Voyez-vous la différence ?

Cette dernière candidate s’est concentrée uniquement sur ce qu’elle peut offrir à son futur employeur. Elle a également mentionné le nom de l’hôpital spécifique auquel elle s’adresse.

Et oui, le choix de citer le nom est une chose que vous devez absolument faire dans l’objectif de votre CV.

Le résumé

ERREUR

Infirmière en pédiatrie avec des années d’expérience en supervision des dossiers médicaux et spécialiste des nouveau-nés.

Celui-ci, ne dit guère plus que «Je suis une infirmière». Il ne présente que des responsabilités génériques pour toutes les infirmières. Dans votre profil, ne cherchez jamais de mots à la mode sans signification.

BON

Infirmière pédiatrique bilingue (anglais et néerlandais) avec plus de 15 ans d’expérience dans les unités de soins intensifs et néonatals d’un hôpital communautaire. Cherchant à tirer parti de l’expérience de gestion en tant qu’infirmière en chef en pédiatrie à l’Hôpital publique et aidant à mettre en œuvre de nouveaux programmes de formation du personnel.

Le directeur de l’Hôpital vient de prendre le téléphone pour appeler ce candidat. 😉

En quoi ce résumé de CV est-il génial ?

Il est bien spécifique. Il donne un aperçu complet des antécédents de la candidate et montre comment son expérience l’aidera à résoudre les problèmes particuliers auxquels l’hôpital est confronté.

Énumérez votre expérience de travail
et vos principales réalisations

Très souvent, votre section d’expérience de travail est la partie la plus importante de votre CV, celle qui demande le plus de temps.
Si vous pensez «Facile, il me suffit de répertorier mes postes antérieurs, les dates travaillées et mes responsabilités», détrompez-vous.

Le «basique» ne vous donnera pas ce travail de rêve. Ok, les recruteurs savent ce que vous avez fait mais ils veulent savoir comment vous l’avez fait et ce que pouvez-vous offrir à votre futur employeur.

Voici comment structurer votre section d’expérience de travail

  1. Concentrez-vous sur vos réalisations mesurables et pertinentes, pas seulement sur vos tâches.
  2. Utilisez des verbes d’action : «créé», «analysé», «mis en œuvre», pas «responsable de la création, de l’analyse et de la mise en œuvre».
  3. Adaptez votre CV à l’annonce du poste. Lisez attentivement la description du poste et déterminez les tâches à accomplir. Si vous les avez déjà faites, mettez-les sur votre CV, même si ce ne sont pas vos responsabilités principales.

Voici un exemple de description pour un poste de spécialiste en marketing de produit junior.

Producteur de produits

Nike , 10-2019 – Actuel

Toulouse

  • Listes de contacts créées  avec les médias (1)
  • Recherche de possibilités (3) sur différents canaux de médias en ligne
  • Etude emplacement Produit (2) et les dossiers de presse (4)
  • Organisation d’événements et prise en charge (6)
  • A répondu aux demandes des médias (7)

Réalisation clé : Diriger une équipe de projet (5) dans la conception et la mise en œuvre d’une stratégie de relations avec les médias sociaux complets pour une nouvelle gamme de produits de style de vie, a augmenté de fans Facebook de 0 à 12 000 en 4 mois [LINK à la fanpage Facebook] , a gagné 35 000 Instagram followers [LINK au compte Instagram] en 3 mois.

Pour vous assurer que vos réalisations sur un CV brillent comme elles sont supposées le faire, suivez la formule P.A.R (Problème -> Action -> Résultat) pour les décrire.

Problème : Manque de promotion suffisante sur les médias sociaux pour une nouvelle ligne de produits lifestyle

Action : Nouvelle stratégie de médias sociaux

Résultat : 12 000 fans Facebook en 4 mois et 35 000 abonnés Instagram en 3 mois.

Construisez votre CV
pour la section diplôme

La bonne nouvelle est que mettre son niveau d’éducation sur un CV est généralement simple.

Si vous avez fait des études poste secondaires, incluez-les dans votre CV.
Ne mentionnez pas votre école secondaire, à moins que ce ne soit votre plus haut degré de scolarité.

  • Année d’obtention du diplôme
    (vous étudiez encore, entrez votre date d’obtention du diplôme prévue)
  • Votre niveau
  • Nom de l’institution
  • Les spécialités

Conseil :
Inclure vos honneurs est facultatif. Si vous ne voulez pas qu’ils vous fassent plus de mal que de bien, n’ajoutez-les que s’ils sont plusieurs pour les diplômes de premier cycle et «mérite» ou «distinction» pour les étudiants de troisième cycle.

Peu ou pas d’expérience professionnelle ?

Tout d’abord, placez votre section de formation au-dessus de votre expérience de travail.
Deuxièmement, développez un peu plus votre expérience académique. Inclure, par exemple:

  • Le titre de votre thèse
  • Domaines d’études préférés
  • Vos meilleures réalisations
  • Les Activités académiques parascolaires.
  • Les Cours spécifiques pertinents

Des compétences qui correspondent au poste

Vous avez probablement plein de compétences. Mais une longue liste de compétences paraît-elle bien sur un CV ?

Comment faire ?

En matière de compétences pour un CV, une question est plus importante que toute autre : la pertinence.

Les compétences que vous décidez d’inclure dans votre CV doivent être adaptées au travail que vous essayez d’obtenir.

Commencez avec un tableur. Citez toutes vos compétences professionnelles (oui, toutes !). Ensuite, consultez la description du poste pour connaître les compétences souhaitées par votre futur employeur. Correspondent-ils à certaines des compétences de votre feuille de calcul ? Presto! Ce sont ceux à mettre dans votre section de compétences CV.

Astuce :

Lorsque vous énumérez vos compétences, ajoutez une courte description de chacune d’elles pour indiquer votre niveau de compétence. Par exemple, «Excellent», «Avancé» ou «Basique».

La section supplémentaire

Ils mentent tous sur leur CV dans l’espoir fragile que les recruteurs ne seront pas motivés pour vérifier, par exemple, «une parfaite maîtrise de l’anglais en bilingue».

Voici la chose : les recruteurs sont formés pour repérer les menteurs, alors ne pensez même pas à embellir vos réalisations ou vos compétences passées.

Mais que faire si vous pouviez aider les recruteurs à éviter d’interviewer des fabulistes de CV ?

Il y a un moyen infaillible :
Sur votre CV, incluez une section supplémentaire dans laquelle vous montrez vos triomphes indiscutable, des éléments qui prouvent votre valeur en tant que candidat.

Les compétences que vous décidez d’inclure dans votre CV doivent être adaptées au travail que vous essayez d’obtenir.

Exemples d’éléments supplémentaires

  • Prix ​​de l’industrie
  • Certifications professionnelles
  • Des publications journaux
  • Associations professionnelles
  • Conférences suivies
  • Formations supplémentaires

Voir aussi :