ID Logistics garde sa forte performance commerciale au troisième trimestre 2022

Le groupe international de logistique contractuelle ID Logistics vient de publier ses résultats commerciaux au cours du troisième trimestre 2022. Il en ressort que son chiffre d’affaires a affiché une nouvelle courbe haussière durant cette période. Pour le trimestre en cours, son président-directeur général se révèle confiant sur le maintien de la dynamique de l’entreprise.

ID Logistics s’applique pour conserver sa cadence de croissance commerciale. Le groupe a ainsi réalisé les synergies de développement relatives aux récents rachats d’entreprise. Il demeure en parallèle focalisé sur la maîtrise des 13 nouveaux sites lancés cette année. Sans oublier le gain de productivité des dossiers récents. La société observe en outre soigneusement les besoins d’accompagnement de ses consommateurs. Enfin, elle se montre prudente à l’égard de l’évolution de la conjoncture macro-économique.

L’entreprise révèlera son volume de ventes entre octobre et décembre 2022 le 24 janvier prochain, après fermeture des marchés. Concernant le trimestre précédent, son rapport vient d’être dévoilé.

La firme a connu une bonne croissance organique et externe

Les recettes d’ID Logistics entre juillet et septembre derniers ont à nouveau considérablement progressé, selon le document. Ce géant européen de la logistique contractuelle a concrètement accumulé pour 641,8 millions d’euros de facturations sur cette période. Ce chiffre d’affaires représente une hausse de 37,1 % en glissement annuel (+11,1 % à données comparables).

Le patron de la firme, Eric Hémar, s’est félicité de cette nouvelle performance commerciale dans ce laps de temps. Le groupe profite, d’après lui, en même temps de l’incorporation réussie des entreprises rachetées récemment et d’une excellente croissance organique. Le président-directeur général continue :

Le dernier trimestre, historiquement dynamique avec les périodes promotionnelles de fin d’année, devrait nous permettre de signer à nouveau un bel exercice.

Au total, les trois premiers trimestres de l’année se sont soldés chez ID Logistics par 1,82 milliard d’euros de revenus. Ce total traduit une crue de 33,9 % en une année (13,9 % à données comparables). Entre juillet et septembre derniers, la firme s’est dotée de 5 nouveaux sites. Ces démarrages s’inscrivent dans le plan de marche pour l’exercice en cours.

Remarque : les consultants indépendants rattachés à une entreprise de portage salarial comme CEGELEM peuvent prospecter auprès de ce groupe. Différents moyens s’ouvrent à eux dans cette démarche : par téléphone, par e-mail, etc.

Les ventes ont augmenté aussi bien en France qu’à l’international

En dehors de la France, le chiffre d’affaires d’ID Logistics a continué de flamber énormément entre juillet et septembre 2022. Il est monté à 425,9 millions d’euros, reflétant une envolée de 53,7 %. Cette hausse inclut les revenus des sociétés :

  • Kane Logistics, basée de l’autre côté de l’Atlantique, dont le groupe s’est emparé en mars 2022 ;
  • GVT, reprise au Benelux en décembre 2021.

À l’échelle nationale, les facturations ont grimpé à 215,9 millions d’euros au cours du troisième trimestre 2022. Ils affichent une augmentation de 13 % par rapport à la même période de l’année dernière. La croissance, retraitée de l’effet périmètre dû à la consolidation de Colisweb, reprise en janvier dernier a également progressé. Elle a évolué de +6,8 % dans le même intervalle.

Le nombre d’appels d’offres auxquels la firme orgonnaise est appelée à participer est également demeuré conséquent entre juillet-septembre 2022. Au Brésil, la marque leader de produits de nettoyage et d’hygiène Ypê a par exemple signé un contrat avec l’entreprise. Elle a engagé ID Logistics pour gérer son site localisé à Extrema City. Dans l’Hexagone, le groupe accompagne Kingfisher, une enseigne londonienne de bricolage dans son expansion en France. Il a alors établi un nouvel entrepôt à Nanteuil-le-Haudouin, pour gérer ses activités de distribution et de commerce en ligne.

Voir aussi :