Freelance : Que faire pendant ses vacances d’été ?

L’activité d’un Freelance ne s’arrête pas avec l’été. Être en Freelance, c’est être responsable de son revenu, de sa formation et de son bien-être. En été, bien que ses proches et une grande partie de la France soient en vacances et que les commandes soient moins nombreuses que le reste de l’année, il est difficile pour le Freelance de complètement déconnecter de son activité. Les vacances sont une opportunité pour s’occuper constructivement et profiter de la période estivale tout en se sentant productif en vacances et contribuer à son activité de consultant en freelance.

 

S’organiser, faire le bilan

Le ralentissement estival est le moment idéal pour faire le point. Faire le point sur votre suivi administratif : êtes-vous bien à jour de toutes vos formalités ? Où en êtes-vous financièrement ? Faire le point également sur vos objectifs : avez-vous atteint les objectifs fixés, et allez-vous pouvoir continuer sur votre lancée ? Avez-vous rencontré des difficultés et si oui lesquelles ? Savez-vous identifier pourquoi, et comment faire pour que cela ne se reproduise pas ? Faire le point enfin sur vos revenus, pour ajuster votre rentabilité, revoir éventuellement vos tarifs, changer de stratégie, etc. Et surtout : prenez le temps de souligner et célébrer vos succès de début d’année !

C’est également le moment où souffler, et se réorganiser. Faites le tri dans vos documents, rangez les dossiers de votre ordinateur, mettez à jour vos éventuels fichiers de suivi, complétez votre portfolio et redéfinissez vos priorités pour être dans les starting-blocks à la rentrée.

Lire, réfléchir et se former

L’été est le moment idéal pour enrichir ses compétences en tant que freelance. Si vous avez la chance d’être moins chargés de travail que le reste de l’année, c’est le moment idéal pour développer la compétence qui vous a toujours fait envie. Lors de votre bilan, il est très probable que vous remarquiez que certaines missions auraient nécessité certains atouts, ou ont déclenché une certaine curiosité.

Profitez-en pour découvrir MOOCs, livres, talks, podcasts ou renseignements sur ce nouveau domaine, pour ajouter de nouvelles cordes à votre arc. Améliorez votre gestion, affinez votre domaine de compétence, découvrez la nouveauté de votre cœur de métier ou encore développez votre créativité en étudiant un sujet de complètement opposé.

Prospecter et développer son réseau

L’été est également le moment idéal pour rechercher de nouveaux clients potentiels. Partez à la recherche de prospects qui vous intéressent, qui peuvent vous apporter de nouveaux horizons et vous faire progresser vers vos objectifs.

Prenez le temps de repérer les différentes entreprises, de comprendre leur organigramme et de prévoir la prise de contact personnalisée. Pendant l’été, les clients sont soit en baisse de régime et donc plus disponibles, soit en besoin de main d’œuvre et donc également à l’écoute. La prospection est à ce moment un effort minime, qui offre de belles retombées pour la rentrée !

Faire un break, profitez de vos vacances de freelance !

Mais n’oubliez pas de souffler. Il est effectivement difficile de se laisser aller au repos total lorsqu’on exerce une activité de freelance, mais soyez vigilants à ce que cette crainte ne devienne pas contre-productive. Le fait de prendre le temps de se déconnecter pendant les vacances réduit votre stress, ressource vos capacités cognitives et peut vous aider à développer votre créativité.

Profitez-en, car redoubler d’efforts pendant les vacances risque de vous épuiser. Et à la rentrée, il est important d’être frais et dispos. Forcez-vous à ne consacrer qu’un certain nombre d’heures limité à votre activité, et à en faire un automatisme. Par exemple, consacrez une ou deux heure(s) chaque matin. Ou ne travaillez que deux jours précis par semaine. En dehors de ce créneau, ne pensez plus à votre entreprise, pensez à vous.

Voir aussi :