Cegedim Santé accueille de nouveaux actionnaires dans son capital

Les groupes PRO BTP, VYV et Malakoff Humanis ont entamé en mars 2022 des discussions avec Cegedim Santé. Leur but étant d’investir dans le capital de ce développeur de logiciels de santé. Au terme des négociations, il a été décidé que les trois mutuelles participeront désormais au capital de ce dernier.

Les mutuelles PRO BTP Groupe, Groupe VYV et Malakoff Humanis vont accéder au capital de Cegedim Santé. Une société qui appartient jusqu’ici intégralement au groupe Cegedim. Avec cette intégration, elle réalisera une hausse de capital réservée à 65 millions d’euros. Ces trois compagnies d’assurances possèderont ainsi en cumul 18 % des ressources en nature ou en numéraire de l’entreprise.

Cegedim Santé pourra intensifier son développement grâce à l’arrivée au capital de ces établissements. Ceci en incorporant et en élaborant de nouveaux produits digitaux pour les personnes travaillant dans le domaine de la santé. Les coopérateurs affirment insérer leur collaboration dans le contexte de Ma Santé 2022, un projet lancé par l’Exécutif.

Une société née du regroupement de services de Cegedim

En parlant des groupes Malakoff Humanis, VYV et PRO BTP, l’on attirera l’attention sur la mutuelle en portage salarial. Celle-ci relève d’un accord signé entre l’entreprise spécialisée dans cette forme d’emploi et la compagnie de sa préférence. L’organisme choisit l’enseigne de son choix de manière à apporter aux travailleurs portés les meilleures protections qui soient.

Cegedim Santé a été fondée l’année dernière grâce à la fusion entre :

· La plateforme en ligne de consultation médicale à distance et de réservation de rendez-vous Maiia ;

· Médimust ;

· RM Ingénierie ;

· Cegedim Logiciels Médicaux.

L’entreprise contrôle également l’intégralité du capital de :

· Resip, fournisseur de Base Claude Bernard (BCB), une base de données française sur les médicaments ;

· Kobus Tech, qui développe une solution informatique de suivi patient pour les professionnels du secteur paramédical.

Depuis décembre 2020, elle a été placée sous la direction de Jean-Baptiste Gamblin, l’ex-directeur général adjoint du site Maiia. Un responsable qui est entré dans la filière des logiciels de santé en 2016, après avoir été embauché chez MonDocteur.

Les deux parties partagent les mêmes ambitions

La prise de participation des trois mutuelles susmentionnées au sein de Cegedim Santé porte sa valorisation à 360,9 millions d’euros. Cet accès au capital s’opère à l’occasion d’une coopération industrielle entre :

· Les trois mutuelles, qui couvrent 25 millions d’individus en France en matière de protection sociale ;

· L’éditeur de programmes informatiques de santé, dont 100 000 professionnels se servent pour administrer le parcours de soin des malades.

Parallèlement à cette opération financière, MesDocteurs a été acquise par Cegedim Santé. Le site internet de consultation médicale à distance et de prise de rendez-vous a appartenu jusque-là au groupe VYV.

Le développeur de logiciel poursuit les mêmes buts que les groupes PRO BTP, VYV et Malakoff Humanis :

· Rendre plus fluides les parcours de soins des patients ;

· Leur fournir un meilleur accès aux soins.

Sur la période janvier-mars 2022, il a réalisé 129,2 millions d’euros de chiffre d’affaires. Comparativement à 2021, cette somme traduit une amélioration de 5 % en données organiques, contre 5,5 % en données publiées.

Voir aussi :