Accélérez votre transition professionnelle avec le portage salarial

Pour bien passer sa période de transition professionnelle, le travailleur en situation de chômage a entre plusieurs options : créer une entreprise, devenir autoentrepreneur, devenir un salarié porté ou opter pour une autre alternative. Mais le portage salarial a bien le vent en poupe ces dernières années. Qu’en est-il de cette option ? Et quelles sont les raisons pour lesquelles il est plus intéressant d’y recourir pour accélérer sa transition professionnelle ?

Ce que c’est que le portage salarial

Né dans les années 1980, le portage salarial est une forme d’emploi à laquelle recourent de plus en plus des travailleurs en situation de transition professionnelle. L’idée ici est de travailler comme si l’on était un entrepreneur tout en évoluant comme un salarié. Ce faisant, le salarié porté développe en toute indépendance son activité et bénéficie dans le même temps de tous les avantages liés au statut d’un salarié. Il s’agit pour la plupart de cadres disposant de compétences et d’expériences précises dans un domaine et souhaitant continuer à exercer une activité sans perdre les avantages sociaux liés au statut de salarié.

Le fonctionnement du portage salarial

Dans son fonctionnement, le portage salarial réunit trois (3) principaux acteurs. Il y a dans un premier temps, la société de portage salarial. Ensuite, le salarié porté. Enfin, le client qui est généralement une entreprise, une collectivité ou un organisme. Les rôles sont bien répartis. La société de portage salarial recrute le salarié porté qui est généralement un consultant. Elle gère la partie administrative de ses activités, lui paye un salaire et s’assure du versement régulier de ses charges patronales. Elle fonctionne donc comme un employeur.

De son côté, le salarié porté exerce son activité en toute autonomie. Il recherche lui-même ses clients, fixe ses honoraires et s’assure de réaliser les missions qu’il gagne. Le client quant à lui est une structure à la recherche souvent d’expert ou de consultant dans des domaines tels que l’informatique, la gestion des ressources humaines, etc.

Des raisons d’opter pour le portage salarial

En optant pour le portage salarial, le travailleur en situation de transition professionnelle s’offre de façon tangible trois principaux avantages.

Le premier avantage est qu’il a la possibilité d’exercer son activité comme un chef d’entreprise tout en s’épargnant des contraintes administratives liées à cette responsabilité : établissement de bilan, production de facture, paiement des cotisations, etc. Il ne s’occupe que de la recherche de clients tout en veillant à définir ses honoraires.

Le deuxième avantage a trait à la conservation des avantages sociaux liés au statut de salarié. Exercer en portage salarial permet au salarié porté de profiter du régime général de sécurité sociale avec d’importants droits sociaux. Il est traité comme le salarié.

Le troisième avantage concerne les garanties financières. Pour les besoins d’emprunts pour les projets de construction ou tout autre besoin, le salarié porté est vu comme offrant plus de garanties qu’un autoentrepreneur. Il est à cet effet avantagé.

La société de portage salarial comme un accélérateur pour le salarié porté

Bien que les rôles et les avantages soient clairement définis dans les rapports entre société de portage salarial et salarié porté, tout ceci ne constitue en fait qu’un minimum au regard de la réalité. Elles sont nombreuses ces sociétés qui proposent le portage salarial. Et aussi nombreuses qu’elles soient, chacune d’entre elles propose un contenu de services parfois bien différenciés. C’est relativement à ce contenu qu’une société de portage salarial peut devenir un véritable accélérateur pour le salarié porté. L’appréciation se fait principalement autour des avantages sociaux offerts par la société, l’accompagnement qu’elle offre au salarié porté et les possibilités qu’elle lui offre pour sa formation continue et son perfectionnement.

  • Les avantages sociaux concernent notamment la possibilité pour le salarié porté de se faire verser son salaire mensuel par la société de portage en cas de factures impayées par les clients. Ce qui l’épargne de la précarité. Il a la possibilité de cumuler l’Aide au Retour à l’emploi avec ses revenus de salarié porté. Dans la même veine, il a accès à une mutuelle de santé complémentaire et peut exercer cumulativement en plus du portage un autre emploi. Par ailleurs, il bénéficie d’une assurance responsabilité civile.
  • L’accompagnement tient au soutien que peut apporter la société de portage au salarié porté dans la recherche et la conquête de clients. En tant que société régulièrement référencée auprès des principaux intervenants du marché, celle-ci peut devenir un véritable atout pour le salarié porté pour trouver facilement et régulièrement des missions. Ce faisant, le consultant salarié peut s’épanouir en travaillant en toute autonomie.
  • Les sociétés de portage offrent aussi aux salariés portés la possibilité de suivre des formations spécifiques pour se perfectionner. Ils peuvent ainsi actualiser régulièrement leur connaissance, leur savoir-faire pour offrir des services de consultation toujours à la pointe à leurs clients. À travers divers canaux mis à sa disposition, il pourra aussi se faire conseiller pour le développement de ses activités.

 

Voir aussi :