Le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi permettant aux personnes qui souhaitent travailler en toute indépendance d’exercer leurs activités tout en profitant des avantages liés au statut de salarié. En vogue sur le marché de l’emploi, le portage salarial occupe de plus en plus une place prépondérante.

Le caractère très ouvert du statut de salarié porté permet en effet à de nombreuses personnes de s’y aventurer pour trouver leur bonheur. Découvrez ici cinq (5) façons courantes d’utiliser le portage salarial.

1-    Développer ses activités de Freelance avec une bonne couverture sociale

Comme solution pour bien gérer leur transition professionnelle, nombreux sont ces français qui ont choisi de se lancer dans l’auto entrepreneuriat. Déjà en 2017, la France comptait environ 1.200.000 autoentrepreneurs. Un véritable plébiscite !

Mais ce succès cache bien de défis auxquels doivent faire face les autoentrepreneurs : insuffisance de la sécurité sociale, impossibilité de jouir des aides destinées aux chômeurs, difficultés à obtenir un crédit bancaire, etc.

Le portage salarial dans son fonctionnement leur offre les conditions pour surpasser toutefois ces limites. Principalement, le statut de salarié porté offre une sécurité plus consistante au travailleur indépendant. Aussi, il lui permet de continuer à exercer ses activités en toute autonomie. Il négocie lui-même ses prestations.

De façon spécifique, le salarié porté jouit des avantages ci-après :

  • Assurance de ses démarches administratives par la société de portage ;
  • Assurance du recouvrement des paiements de ses prestations par la société de portage ;
  • Jouissance de couverture sociale, PEE, titres, cotisation de retraite et tous les avantages sociaux au même titre qu’un salarié ;
  • Formation pour le perfectionnement de ses compétences ;
  • Plus de crédibilité auprès des banques pour les demandes de crédit ;
  • Etc

2-    S’offrir de bonnes fins de mois

Le statut de salarié porté est un statut très ouvert. Même en étant employé dans une entreprise, il est toujours possible d’exercer en tant que salarié porté. Il en est de même pour les retraités, les étudiants et les cadres en général. Ce faisant, ce statut offre un bon créneau aux travailleurs pour compléter leurs revenus en fin de mois. Pour autant qu’ils se sentent en mesure de cumuler les deux emplois, ils sont bien autorisés pour entreprendre l’exercice.

Dans le cas du retraité par exemple, il pourra continuer à percevoir sa pension, tout en délivrant des services de consultance. Il profite de la couverture de la société de portage qui lui offre un bon référencement pour trouver facilement des clients, prend ensuite en charge la responsabilité civile professionnelle liée aux missions qu’il exécute. Il exerce librement sans être contraint de gérer la partie administrative de ses activités.

3-    Tester une activité

Une erreur dans une aventure entrepreneuriale peut coûter cher. Nous sommes en effet sur un terrain où il faut un capital à mettre en jeu. Si l’affaire marche, on gagne. Mais dans le cas contraire, vous enregistrez des pertes et vous pouvez vous retrouver avec des dettes à gérer. L’idée d’utiliser le portage salarial comme moyen de test vise d’abord à essayer votre produit dans un premier temps pour apprécier l’accueil que pourrait lui réserver le marché avant d’aller plus loin pour créer formellement une entreprise.

Aussi, en opérant dans le cadre du portage salarial, l’entrepreneur s’offre ainsi la possibilité d’avoir assez de temps pour travailler sur le cœur de son activité. Il se contentera de préparer son activité et de rechercher des clients. Toute la partie administrative est gérée par la société de portage.

4-    Passer une bonne transition professionnelle

Pour leur transition professionnelle, de nombreux travailleurs en situation de chômage optent volontiers pour la solution du portage salarial. Le statut de salarié porté permet de délivrer des prestations à des entreprises. En démontrant son expertise auprès de ces entreprises, le salarié s’offre un bon créneau pour vite retourner sur le marché de l’emploi s’il le souhaitait. Très facilement, il pourra voir ses compétences être recommandées pour un poste en entreprise.

Il est en outre dans une position où il aura l’occasion d’échanger avec d’autres professionnels de son domaine. Il pourra se baser sur un réseau bien structuré pour avancer dans sa carrière. Il pourra aussi repérer des opportunités de formation devant lui permettre de se perfectionner.

5- Réaliser une mission ponctuelle

Le portage salarial est un statut particulièrement simplifié. Il permet de démarrer rapidement une activité professionnelle indépendante sans un formalisme particulier. Dans le cas par exemple du régime autoentrepreneur, celui-ci bénéficie de certaines limites. Celles-ci ont notamment trait au chiffre d’affaires annuel à réaliser. Il y a un plafond à ne pas dépasser. Lorsqu’un autoentrepreneur reçoit une mission alors qu’il a déjà atteint son plafond annuel de chiffre d’affaires, il a la possibilité de se faire couvrir de façon ponctuelle par la société de portage pour gérer la mission. La partie administrative de l’opération est entièrement prise en charge par la société de portage. Ce qui permet au salarié porté de démarrer immédiatement son activité sans autre forme de protocole.