10 millions de personnes ont changé de carrière en 2018

L’épanouissement professionnel est bien plus difficile à atteindre qu’il n’y parait, surtout lorsque l’on exerce un métier qui ne nous passionne pas véritablement. Suivent très vite des épisodes de fatigue physique et mentale qui conduiront très certainement au syndrome d’épuisement professionnel. Pour éviter cela, de plus en plus de personnes optent pour une transition professionnelle.

Transition professionnelle : un phénomène d’une grande envergure

À première vue, changer de carrière professionnelle serait une excellente nouvelle. Au cours de l’année 2018, un actif sur trois (auparavant 1 sur 4) a connu une transition professionnelle, ou à défaut d’importantes évolutions au sein de sa carrière professionnelle. Changer de métier pour un autre touche désormais plus de 10 millions de travailleurs en France. 80% de ces personnes seraient des jeunes âgées entre 18 et 26 ans. La tranche d’âge la plus concernée par ces mutations est essentiellement constituée de jeunes. Ce sont ces derniers qui représentent l’essentiel des travailleurs indépendants en France. Cela laisse croire que ce penchant pour une transition professionnelle serait motivé par un désir d’entreprendre et de découvrir de nouveaux horizons.

La cause principale de ces transitions professionnelles serait directement liée aux importantes mutations qui s’enchaînent sur le marché actuel de l’emploi ; ce qui entraînerait une évolution des compétences. Par ailleurs la tendance économique présente certaines perspectives. Environ 3,5 millions de possibilités de recrutements seraient disponibles pour l’année 2019.

Pour la plupart des personnes interrogées, la transition professionnelle serait motivée par un désir profond de faire un métier plus épanouissant pour elles. Entre des épisodes de burn-out et les successions de crises de fatigue, l’heure serait donc au changement. Changer de profession ne signifie pas nécessairement une amélioration de l’employabilité ou des revenus du travailleur. Les transitions peuvent aussi bien répondre à des besoins à court terme des entreprises en quête de main-d’œuvre pour une période déterminée.

Cependant très peu d’actifs sont à peine conscients de la transformation susceptible de toucher la moitié des métiers d’ici 2030. À peine un français sur 5 a conscience de ce que la transformation digitale pourrait avoir un impact sur leurs activités professionnelles. Pourtant ces évolutions technologiques sont bien présentes dans l’ensemble des domaines du quotidien et n’ont sans cesse de se vulgariser. Cette transformation digitale vise essentiellement les entreprises, même si les consommateurs de produits et services n’en sont pas moins concernés. Il est donc important de sensibiliser les populations quant à cette possibilité de changement imminente, notamment les personnes les moins aptes. Selon une étude, certaines catégories de personnes seraient plus affectées par ces évolutions technologiques, d’où la nécessité d’une formation adéquate, afin de mieux s’adapter aux changements à venir et d’intégrer la transformation digitale.

C’est pour cette raison que depuis quelque temps, le compte personnel de formation a été simplifié de façon à faciliter son utilisation et rendre les formations plus accessibles. Il reste maintenant à savoir si cette réforme visant à faciliter la formation en ligne aura les retombées escomptées.

Quelques conseils pour changer de cap professionnel

Changer de cap professionnel est un phénomène qui touche plus de 10 millions de jeunes Français. Les économistes expliquent ce boom de différentes manières. La transition digitale est pour beaucoup dans ces changements professionnels. Avec les évolutions de la technologie, de nouvelles donnes prennent la place. Dans certains métiers, les ouvriers sont remplacés par des machines. Une situation qui pousse bien des travailleurs à se recycler, voire même changer complètement de cap professionnel. Mais tout plaquer pour se consacrer à autre chose ne se fait pas du jour au lendemain sur un coup de tête. La transformation professionnelle est un processus qui se prépare longtemps à l’avance. Si vous désirez suivre cette démarche, voici quelques conseils et astuces qui vous aideront à changer votre cap professionnel en toute sérénité.

Ayez une idée précise de ce en quoi vous souhaitez vous reconvertir

Le changement de cap professionnel est une décision qui pourrait bien tout changer dans votre vie. Dans certains cas, les personnes concernées n’accompagnent pas leur souhait d’un programme bien établi. C’est pourtant une erreur qui pourrait se payer cher. Il est important de bien préparer son projet et définir les objectifs à l’avance. Ayez une idée claire de ce que vous souhaitez faire. Si vous n’en êtes pas encore, attendez d’y voir plus clair avant de vous lancer.

Le portage salarial, pour mieux se prémunir contre les risques

Cela fait plus de deux décennies que le portage salarial existe. Bien qu’il demeure assez méconnu des salariés en France, il présente des alternatives intéressantes. Si vous souhaitez devenir travailleur indépendant, le portage salarial vous garantit en effet une certaine sécurité. En effet, cette forme de travail vous offre à la fois l’autonomie et la liberté du travail indépendant, tout en vous permettant de bénéficier des avantages du salariat.